Calames

Archives 161 Fonds François-Georges Pariset

Date : 1887-2001
Langue : français
Description physique : 23 boîtes (2,77 mètres linéaires).

Organisme responsable
INHA

Description :
Concernant majoritairement François-Georges Pariset, le fonds est composé d'une correspondance sur une très large période (entre les années 1920 et le début des années 1980), mais également de manuscrits et d'imprimés (annotés, truffés ou non). De nombreux documents sont relatifs à la période des années 1930-1940.
Quelques dossiers concernent Amy, Jeanne et Mina Pariset, notamment sur leur activités artistiques.
Biographie ou Histoire :
François-Georges Pariset, historien de l'art d'origine alsacienne, est né à Nancy ; son père, Georges Pariset, est professeur à l'université de Strasbourg. D'abord élève à Strasbourg et à Paris, il est reçu à l'agrégation d'histoire et de géographie en 1927. Il séjourne plusieurs fois en Allemagne : il enseigne à Berlin en 1931-1932 et à Hambourg dans les années 1960, université dont il est docteur honoris causa. Après quelques années d'enseignement dans divers lycées (notamment aux lycées Fustel-de-Coulanges à Strasbourg et Carnot à Paris) (1929-1939), il est nommé assistant à la Sorbonne (Institut d'art et d'archéologie) où il obtient son doctorat en 1947. Il est appelé en 1952 à la chaire d'histoire de l'art moderne et contemporain de Bordeaux en 1952, où il reste jusqu'à la fin de sa carrière (1974).
Marqué par ses origines, il commence ses recherches par l'étude de la Renaissance rhénane (Mathias Grünewald, Tobias Stimmer, Hans Baldung Grien), puis par celle de l'art lorrain (Jacques Bellange, Claude Deruet, etc.). Ses thèses de doctorat, suivies par Pierre Lavedan et Louis Réau, portent sur Georges de La Tour, sur lequel il commence à publier dès 1935, pour continuer tout au long de sa carrière, en particulier en 1948. En poste à Bordeaux, il se spécialise dans l'art néo-classique et l'architecture de la ville (Victor Louis, Louis Combes).
Très actif dans les sociétés savantes, il préside en particulier la Société archéologique de Bordeaux, la Société de l'histoire de l'art français, la Société d'histoire moderne et l'académie nationale de Bordeaux. Il est également engagé dans l'histoire du protestantisme.
Les tantes de François-Georges Pariset, Amy (Amélie, dite), Jeanne et Mina (Wilhelmine, dite) Pariset, étaient professeures de dessin à Nancy et ont eu leur neveu comme élève. Diplômées de l'école des beaux-arts de Nancy en 1892 et 1894, elles partent ensuite à Paris suivre les cours de l'Académie Julian pour Amy et Jeanne, et de Mme Thoret pour Mina. Elles exposent à plusieurs reprises au Salon de la société lorraine des amis des arts de Nancy et publient plusieurs articles sur l'apprentissage du dessin, rassemblés en ouvrage en 1914. Quelques dossiers les concernant se trouvent en fin du fonds, avec notamment des lettres d'Amy et Mina Pariset à leur frère, Georges Pariset, père de François-Georges.
Provenance : Les documents ont été conservés dans la famille jusqu'au don à l'INHA.
Modalités d'entrée dans la collection : Don de la famille, juin 2018, avec des compléments ultérieurs plus réduits en 2018, 2019 et 2020.
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : Des documents sont en cours de décontamination et sont donc incommunicables (équivalent de 3 boîtes d'archives). Ils comportent de la correspondance, des manuscrits, des notes et des imprimés.
Conditions d'accès : Librement communicable selon les règles définies par la bibliothèque de l'INHA.
Conditions d'utilisation : Photocopies et scans interdits, photographies à usage privé destiné à l'étude et la recherche autorisées dans le respect du droit d'auteur. Autorisation d'utilisation soumise aux ayant droits.
Documents séparés :
Bibliothèque Mériadeck, Bordeaux : notes pédagogiques, documentation iconographique (diapositives, cartes postales, photographies), ouvrages.
La contemporaine. Fonds François-Georges Pariset. ARCH/0198
La famille conserve des documents.
Documents en relation : INHA : thèse de F.-G. Pariset, L'Oeuvre de Georges de La Tour, 4 Th 27 (1-2) ; quelques ouvrages non annotés donnés avec les archives ont été cotés dans les collections courantes.
Information sur le traitement : Le fonds a été traité et inventorié dans Calames en 2019-2020.
Evaluation et tris : La correspondance strictement familiale a été conservée par la famille. Quelques documents n'ont pu être conservés après la décontamination d'une partie du fonds (tirés à part essentiellement).
Producteur du fonds ou collectionneur : Pariset, François-Georges
Pariset, Amélie Sarah Elise (1867-1937)
Pariset, Jeanne Eugénie (1869-1898)
Pariset, Wilhelmine Gabriel (1871-1916)

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/