Calames

Archives 167 Fonds Philippe Bruneau

Date : 2e moitié du XXe siècle
Langue : français
Description physique : Environ 12 mètres linéaires.

Organisme responsable
INHA

Description : Les papiers concernent l'ensemble des activités de Philippe Bruneau (fouilles archéologiques, enseignement et autres responsabilités universitaires, recherche et publications) ainsi que sa vie personnelle (formation, carrière, famille et amis). Plusieurs documents ont été produits en collaboration avec Pierre-Yves Balut ou émanent de celui-ci. Le fonds inclut également quelques dossiers de Charles Picard empruntés par Philippe Bruneau.
Biographie ou Histoire :
Archéologue helléniste spécialiste de Délos, professeur à l’université Paris-Sorbonne (Paris IV), secrétaire général et ancien membre de l’École française d’Athènes, agrégé de lettres classiques. Cofondateur, avec Pierre-Yves Balut, de l’archéologie moderne et contemporaine et de l’archéologie générale, il est l’un des principaux représentants de l’anthropologie de l’art issue de la théorie de la médiation de Jean Gagnepain.
Après une licence de lettres classiques, Philippe Bruneau écrit son mémoire de D.E.S. sur Les Cultes de la Mésogée attique en 1954. Il obtient l’agrégation de lettres classiques en 1955, puis devient membre de l’École française d’Athènes l’année suivante. Dans ce cadre, il soutient en 1964 sa thèse de doctorat de 3e cycle sur Les Lampes de Délos. Il devient, à partir de cette année et jusqu’en 1968, secrétaire général de l’EFA et dirige à ce titre une campagne de fouilles à Délos dans l’îlot de la Maison des Comédiens à Scardhana, en parallèle de sa thèse de doctorat d’Etat sur les cultes déliens et de ses recherches sur la mosaïque.
C’est à l’université de Rennes, où il enseigne à partir de la rentrée 1968, que Philippe Bruneau suit les cours de Jean Gagnepain sur la théorie de la médiation, et qu’il rencontre, en 1971, Pierre-Yves Balut. Nommé professeur titulaire de la chaire d’archéologie grecque à l’université Paris-Sorbonne en 1975, il y fonde, avec ce dernier, le Centre de recherches en archéologie moderne et contemporaine (AMC) de l’université Paris-Sorbonne en 1977, puis en 1982 la Revue d’archéologie moderne et d’archéologie générale (RAMAGE), qu’il dirige jusqu’à sa mort en 2001. Il co-écrit également avec Pierre-Yves Balut le traité théorique Artistique et archéologie, conçu comme un manuel d’archéologie générale. Faisant pendant à ses travaux sur les cultes et la littérature antiques, ses sujets de prédilection sont le catholicisme français moderne et contemporain et les liens entre littérature et archéologie, en particulier chez Balzac.
Provenance : Les documents ont été conservés par Jean-Luc Planchet et Pierre Yves-Balut jusqu'au don à l'INHA.
Modalités d'entrée dans la collection :
Don de Jean-Luc Planchet, en décembre 2018.
Numéro d'inventaire : PATR-2018-82.
Conditions d'accès : Communicable uniquement sur rendez-vous. Contacter le service du Patrimoine à l'adresse rdvpatrimoine@inha.fr.
Conditions d'utilisation : Photocopies et scans interdits, photographies à usage privé destiné à l'étude et la recherche autorisées dans le respect du droit d'auteur. Autorisation d'utilisation soumise aux ayant droits.
Information sur le traitement : Fonds non classé.
Producteur du fonds ou collectionneur : Bruneau, Philippe (1931-2001 ; archéologue)
Balut, Pierre-Yves
Picard, Charles (1883-1965)
Propriétaire préc. : Planchet, Jean-Luc
Sujet : Délos (ville ancienne)
Centre d'archéologie moderne et contemporaine (Paris)

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/