Calames

Archives 125 Fonds Victor Tardieu

Date : 1870-2006
Description physique : 11 boîtes (1,6 mètres linéaires).

Organisme responsable
INHA

Description : Les archives Victor Tardieu contiennent des papiers personnels du peintre, de la correspondance (familiale, amicale, officielle), des documents relatifs à son œuvre artistique, une importante série consacrée à l'école des beaux-arts d'Indochine, et enfin deux séries sur la gestion posthume de son oeuvre et sa mémoire au Vietnam.
Biographie ou Histoire :
Victor Tardieu (Lyon, 1870-Hanoï, 1937) est un peintre français. Elève de l'école des beaux-arts de Lyon, de l'Académie Julian et de l'Ecole des beaux-arts de Paris, il fait son apprentissage entre autres chez Léon Bonnat. À partir de 1896, il expose aux divers Salons à Paris. Il réalise aussi des cartons de vitraux. En 1902, sa grande toile intitulée Travail est remarquée au Salon des artistes français. Il effectue en 1902-1903 un voyage artistique en Europe : Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, dont il peint les ports.
En 1908, il se voit confier la décoration du plafond de la salle des fêtes de la mairie des Lilas, qu'il exposera au Salon de 1910. 1902 est également l’année de son mariage avec Caroline Luigini, musicienne accomplie, harpiste et professeur de harpe, avec laquelle il a un fils, l'écrivain Jean Tardieu, né en 1903. Victor Tardieu continue a participer régulièrement aux salons. Mais grâce à deux commandes officielles, il évolue vers des oeuvres de plus grand format. En 1908, il gagne le concours lancé par la mairie des Lilas pour la décoration de la salle des fêtes, terminée en 1911. En 1913, il est choisi par la mairie de Montrouge pour décorer le plafond de la salle du conseil municipal. Cette commande ne sera terminée qu’en 1920 : elle est en effet interrompue par le déclenchement de la guerre. Victor Tardieu, trop âgé pour être mobilisé, s’engage et réalise pendant ses années de guerre nombre de dessins et de tableaux.
En 1920, il reçoit le prix de l'Indochine dont les bénéficiaires doivent effectuer un voyage d’un an dans la colonie. Il y arrive en février 1921 : à l’exception de quelques séjours en France, Victor Tardieu finira son existence en Indochine. Il reçoit la commande du décor de l’université de Hanoi et commence l’exécution d’une grande toile destinée au grand amphithéâtre de l’université, qui ne sera terminée qu'en 1928. Victor Tardieu s’intéresse beaucoup à l’Indochine et à l'art "annamite". Il se lie avec un jeune artiste, Nguyen Nam Son. Tous deux voient la nécessité de la création d’un véritable enseignement artistique de qualité dans la colonie, différent des écoles d’art appliqué ou d’art décoratif qui existent déjà. Victor Tardieu présente en 1924 au gouverneur général un projet pour une école supérieure des beaux-arts de l'Indochine. Ouverte en 1925, elle propose un cursus complet en 5 ans et doit accueillir des étudiants originaires de toutes les parties de l’Indochine. Dès 1927, s’ajoute à la section de peinture et sculpture une section d’architecture. Les élèves sont formés à l’art occidental mais sont également encouragés à faire revivre ou recréer des pratiques artistiques spécifiques à l’Asie, comme la peinture sur soie ou l’art du laque. En 1931-1932, Victor Tardieu revient en France pour participer à la préparation de la section indochinoise de l’exposition coloniale de 1931.
Il meurt à Hanoi en 1937. L’année suivante, son buste, réalisé par l’un de ses élèves devenu enseignant à l’école, Georges Khanh, est inauguré dans les jardins de l’école. On trouve ses œuvres exposées au musée des beaux-arts de Lyon ou au musée de l'Armée.
Provenance : Une partie des documents et des œuvres des Victor Tardieu a disparu dans un incendie en 1999.
Modalités d'entrée dans la collection : Achat auprès de Mme Alix Turolla-Tardieu, en juin 2009.
Conditions d'accès : Librement communicable selon les règles définies par la bibliothèque de l'INHA.
Conditions d'utilisation : Photocopies et scans interdits, photographies à usage privé destiné à l'étude et la recherche autorisées dans le respect du droit d'auteur. Autorisation d'utilisation soumise à la bibliothèque de l'INHA.
Information sur le traitement :
Une première opération de récolement et de cotation a suivi l'entrée du fonds, afin de l'ouvrir le plus rapidement à la communication. Le fonds a ensuite été classé plus finement en 2013-2014.
Quelques parties du fonds nécessitent encore un traitement plus approfondi, qui ne devrait entraîner des changements de cotes majeurs que sur une partie (Archives 125/4/7/2 Photographies).
Producteur du fonds ou collectionneur : Tardieu, Victor (1870-1937)
Propriétaire préc. : Turolla-Tardieu, Alix (1936-....)

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/