Calames

Archives 62 Fonds Kiyoshi Hasegawa

Date : 1919-1980
Langue : français
Description physique : 20 boîtes (2,54 mètres linéaires).

Organisme responsable
INHA

Description :
1. Correspondance particulière (amis et relations dont de nombreux artistes).
2. Correspondance avec les associations, sociétés artistiques, institutions, fondations, éditeurs, galeries, fournisseurs.
3. Documents personnels : liste des planches de sa collection ; notes et textes ; menus ; listes d'adresses ; registre des oeuvres vendues ou offertes ; liste d'oeuvres présentées à des expositions.
4. Documents administratifs (non communicables).
5. Cartons d'invitation.
Le fonds contient également quelques estampes et dessins originaux envoyés sous forme de correspondance.
Biographie ou Histoire :
Peintre et graveur japonais.
Né à Yokohama en 1891, il arrive à Paris en 1919. Il y fit toute sa carrière et y mourra en 1980. D'une famille érudite et aisée, il reçoit une solide éducation traditionnelle et il bénéficie de l'ouverture du Japon à l'occident. Il commence à peindre et à graver au Japon à partir de 1913. A cette date, il participe à la revue littéraire Seihai ("La Coupe Sacrée") pour laquelle il réalise des gravures sur bois originales. En 1919 il quitte le Japon définitivement et vient s'installer à Paris. A partir de 1923, il expose au Salon d'automne, au Salon des Tuileries et à celui des indépendants. En 1931, il participe à l'exposition des Peintres graveurs et devient membre fondateur de la Société des peintres graveurs japonais. Il concilie la tradition japonaise et l'art occidental moderne. A Paris, il occupe un rôle primordial dans la constitution des expositions de 1934 et 1937 toutes deux consacrées à l'estampe japonaise contemporaine. Il est alors remarqué pour l'utilisation nouvelle qu'il fait de la technique ancienne de la manière noire qu'il pratique depuis 1924. En 1937, il reçoit la médaille d'or à l'Exposition universelle de Paris. Bien qu'il acquiert dès lors une réelle reconnaissance sur le marché de l'art, il traverse une période particulièrement difficile pendant la seconde guerre mondiale. En tant que ressortissant japonais, il est interné en camp de travail et son statut précaire est alors une réelle source d'inquiétude. Pourtant, dès la fin de la guerre, il est largement soutenu par ses nombreux amis, artistes et intellectuels. Et, dès 1951, le musée du Louvre acquiert l'une de ses oeuvres pour la Chalcographie. En 1964, il devient membre de l'Académie des beaux-arts. En 1965, il participe à une grande exposition consacrée aux artistes japonais habitant à l'étranger, organisée par le musée des beaux-arts de la Ville de Paris.
Modalités d'entrée dans la collection : Don d'Yves Dodeman et Janine Buffard, héritiers de Micheline Hasegawa, veuve de l'artiste, le 21 mars 2003.
Conditions d'accès : Librement communicable selon les règles définies par la bibliothèque de l'INHA, à l'exception des boîtes 18 et 19, qui sont incommunicables.
Conditions d'utilisation : Photocopies et scans interdits, photographies à usage privé destiné à l'étude et la recherche autorisées dans le respect du droit d'auteur. Autorisation d'utilisation soumise à la bibliothèque de l'INHA. Les ayant doits demandent à être informés des recherches relatives à ce fonds.
Documents en relation : INHA : 5 gravures de Kiyoshi Hasegawa et un recueil intitulé Portrait de Kiyoshi Hasegawa comportant des gravures originales de l’artiste.
Bibliographie :
Hasegawa Kiyoshi Hanga sakuhin-Shû (L’œuvre gravé de Kiyoshi Hasegawa), Bijutsu Schuppan-Sha, Tokyo, 1981.
Kiyoshi Hasegawa, Hakuchû ni Kami wo miru (Voir Dieu dans la lumière), Hakusuisha, Tokyo, 1982.
A propos de l’œuvre gravé de Kiyoshi Hasegawa, Fondation Taylor, 25/06 – 18/07/1998, Ed. Fondation Taylor, Paris, 1998.
Groult, Martine, Etude de la correspondance française de Kiyoshi Hasegawa, 1998. (Travail de pré-inventaire).
Information sur le traitement : Classement par Simon André-Deconchat, chargé d’études et de recherches à l’INHA, en 2008.
Producteur du fonds ou collectionneur : Hasegawa, Kiyoshi (1891-1980)
Propriétaire préc. : Dodeman, Yves
Buffard, Janine
Technique(s) : estampe
dessin

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/