Calames

Archives 144 Fonds Léon Pressouyre

Date : 1956-2009
Langue : français
Description physique : Environ 42 mètres linéaires.

Organisme responsable
INHA

Description :
Le fonds couvre toute la carrière de Léon Pressouyre, de 1956 à 2009, et l'essentiel de ses activités. Les archives relatives à ses travaux de recherche et publications sont majoritaires. Elles concernent notamment le cloître de Notre-Dame-en-Vaux, ainsi que des dossiers complets autour de ses principales publications (articles, ouvrages, actes de colloques, etc.). On trouve également des archives liées à ses activités professionnelles (CNRS, Paris I) et à ses nombreuses affiliations à divers comités et institutions scientifiques. Ses activités d'expert et de conseiller scientifique auprès de l'ICOMOS et de l'UNESCO sont bien représentées, notamment par une abondante documentation autour de la reconstruction du pont de Mostar.
Un sous-fonds composé des archives de Sylvia Pressouyre couvre là encore l'ensemble des activités de celle-ci.
Quelques papiers personnels de Léon et Sylvia Pressouyre sont également présents.
Biographie ou Histoire :
Léon Pressouyre (1935-2009) fait ses études universitaires à Bordeaux (CAPES d'art plastiques en 1956, double licence d'histoire et archéologie en 1960) avant d'obtenir l'agrégation d'histoire en 1963. Dès 1960, alors qu'il effectue son service militaire dans la Marne, il a connaissance de vestiges archéologiques retrouvés par hasard aux abords de l'église de Notre-Dame-en-Vaux à Châlons-sur-Marne. Après des recherches dans les archives et sur le terrain il est convaincu qu'il s'agit là des vestiges d'un cloître dont il va entreprendre la fouille qui se poursuivra jusqu'en 1977. En 1978 il inaugure sur le site le Musée du cloître dont il devient le conservateur. Parallèlement, de 1964 à 1966, il est membre de l'École française de Rome, puis rejoint le CNRS, où il restera jusqu'en 1982 et travaillera notamment sur les dépôts lapidaires (ERA 916). A la fin des années 1960 et au début de la décennie suivante il séjourne aux Etats-Unis. Il obtient sa thèse d'état en 1979 et devient en 1980 professeur d'archéologie et d'histoire de l'art du Moyen Âge à l'université Paris I. Il enseigne à l'université jusqu'en 1997 et y assure également des fonctions administratives. Dès les années 1980, il s'implique dans la sauvegarde du patrimoine mondial. Il est coordinateur de l'ICOMOS pour la convention du patrimoine mondial auprès de l'UNESCO de 1980 à 1990, et restera expert auprès de l'UNESCO jusqu'à la fin de sa vie. Dans ce cadre il préside entre 1998 et 2004 le comité international d'experts chargé de la reconstruction du pont de Mostar. Il est membre de nombreux comités et sociétés scientifiques, et a exercé de multiples fonctions dans divers commissions et organisations nationales et internationales. Il est fait chevalier de la Légion d'honneur en 1990.
Sylvia Pressouyre (1935-1987), première épouse de Léon Pressouyre, fait des études d'art et d'histoire à Bordeaux à la fin des années 1950 et part ensuite à Rome comme boursière de l'université puis pensionnaire de la fondation Primoli. A son retour, elle entreprend des études à l'École du Louvre, et en sort diplômée en 1966 après avoir soutenu un mémoire sur le sculpteur français Nicolas Cordier. Jusqu'en 1970, elle est conservateur au musée national de Fontainebleau puis elle est rattachée au CNRS, qu'elle quitte en 1977. Pendant toutes ces années, elle travaille également aux côtés de son époux sur les fouilles du cloître de Notre-Dame-en-Vaux à Châlons et publie en 1976 un ouvrage de référence sur le sujet. Elle soutient sa thèse sur Nicolas Cordier en 1983 puis, souffrante, réduit ses activités.
Provenance : Les documents ont été conservés dans la famille jusqu'au don à l'INHA.
Modalités d'entrée dans la collection : Don de Katérina Stenou, seconde épouse et veuve de Léon Pressouyre, le 2 juillet 2014.
Conditions d'accès : Communicable uniquement sur rendez-vous. Contacter le service du Patrimoine à l'adresse rdvpatrimoine@inha.fr.
Conditions d'utilisation : Photocopies et scans interdits, photographies à usage privé destiné à l'étude et la recherche autorisées dans le respect du droit d'auteur. Autorisation d'utilisation soumise aux ayant droits.
Information sur le traitement : Fonds en cours de classement.
Producteur du fonds ou collectionneur : Pressouyre, Léon (1935-2009)
Pressouyre, Sylvia
Sujet : Châlons-en-Champagne (Marne) -- Église Notre-Dame-en-Vaux
Mostar (Bosnie-Herzégovine) -- Vieux pont

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/