Calames

Ms. 8-10 Bible de Manerius

Date : Fin du XIIe siècle
Langue : latin
Description physique : Parchemin. 3 volumes (266, 302 et 308 feuillets). Grandes majuscules en couleur, ornées de personnages réels ou fantastiques, de sujets bibliques, d'animaux, d'objets divers (1er volume : feuillets 1, 5 vo, 7 vo, 41 vo, 69 vo, 88 vo, 116 vo, 140 vo, 141 vo, 157 vo, 174, 176, 178 vo, 201 vo, 223, 245 vo. — 2e volume : feuillets 1, 1 vo, 33, 33 vo, 75, 75 vo, 109 vo, 111, 125 vo (2 lettres), 130 vo, 132 vo, 136 vo, 137 vo, 139, 142, 143 vo, 145, 147, 149, 154 vo, 156 vo, 161, 162, 178 vo, 180 vo (2 lettres), 194, 200 vo, 204 vo, 208 vo, 209, 213, 218, 222 vo, 223, 227 vo, 238 vo, 253 vo, 258 vo, 262, 273, 274 vo. — 3e volume : feuillets 1, 1 vo, 3 vo, 22, 46, 47, 62 vo, 63, 71 (2 lettres), 77 v, 78, 86 vo, 87 vo, 110, 125, 126 (2 lettres), 127 voo à 129 vo (canon des Évangiles), 130, 132 (2 lettres), 152 vo, 153 vo, 166 vo, 169, 191, 191 vo, 208, 209 vo, 231 vo, 233, 235 vo, 238 (coupée), 240, 242 vo, 243, 243 vo, 244 vo, 245, 246, 247, 247 vo, 256 vo, 265, 271, 274, 277, 279 vo, 281 vo, 283 vo, 285, 287 vo, 289, 290 vo, 291 vo, 297 vo, 298 vo). 525 × 360 mm.
Description :
Manuscrit daté de la fin du XIIe siècle, vers 1185, d'après Stirnemann (1993) et de la fin du XIIe siècle, en Champagne, d'après Cahn (1996).
Communication écrite du Dr Herbert Köllner (Forschungs Institut für Kunstgeschichte, Marburg-Lahn), 28 mai 1960: « Ich fand in Troyes 2 Handschriften aus Clairvaux, die eine Verbindnung herstellen zwischen der Sainte-Geneviève Bible und der sogenannten Saint-Omer Bible in der Bibliothèque nationale und damit eine neue Spur weisen zur Lokalisierung der ganzen Gruppe ».
Le comte Auguste de Bastard d'Estang a pris de nombreuses notes sur ce ms. (BN, Ms. n. a. f. 22588, f. 1-20), et fait faire quelques calques d'enluminures (BN, Est., Ad 151e fol. t. VI).
Division ancienne des chapitres dans le texte, et sommaires en tête de chaque livre, sauf Isaïe, Jérémie, Ézéchiel, les 12 petits Prophètes, Job, Esdras, Esther, Tobie, Judith, qui n'ont ni divisions dans le texte, ni sommaires. Indications stichométriques à la fin de chaque livre, sauf les 12 petits Prophètes, Job, les Paralipomènes, Esdras I et II, S. Mathieu, S. Marc, S. Jean, les Actes des Apôtres, les épîtres canoniques, la 1ère épître aux Corinthiens, les épîtres aux Éphésiens, aux Philippiens, aux Colossiens, aux Thessaloniciens, à Timothée, à Tite, à Philémon, aux Hébreux, l'Apocalypse.
Titre hébreu aux livres suivants : Pentateuque, Josué, Juges, Rois, Proverbes, Cantique des cantiques, Paralipomènes I.
Au verso du feuillet 308 du troisième volume, on lit : « Hanc byblyotecam scripsit Manerius, scriptor Cantuariensis, sed ne ab ignorantibus « parentelam suam putaretur nothus sive spurius, placuit ei nomen pro« prium suum et nomina propinquorum parentum suorum scribere et ethymologizare..... ». Suivent les noms des parents, grands-parents, frères et sœurs du scribe, avec l'étymologie de ces noms.
Modalités d'entrée dans la collection : Sur le plat intérieur de la couverture du premier volume est collée une note portant que la présente Bible a été acquise de l'égliseSaint-Loup de Troyes, par la bibliothèque Sainte-Geneviève, le 2 février 1748, pour la somme de cent vingt livres. Ladite note est écrite sur une lettre du P. Toysonnier, prieur de Saint-Loup, relative à cette acquisition.
Ancienne cote : A. l. in-fol. 5-53
Bibliographie :
Expositions :
La bibliothèque Sainte-Geneviève, 1951, n° 189.
Manuscrits à peintures, 1954, n° 334 (Jean Porcher).
Splendeurs de la cour de Champagne au temps de Chrétien de Troyes, Troyes, Bibliothèque municipale, 1999 (t. 3)
Pulsion(s) : images de la folie du Moyen-Age au siècle des Lumières, Namur, Musée provincial des arts anciens, 29 septembre 2012 - 6 janvier 2013, ill. p. 15 du catalogue.
Une renaissance : l'art entre Flandre et Champagne, Paris, Musée de Cluny, 17 avril-15 juillet 2013 (ms. 8).
Notices :
BOINET, 1921, p. 21-30, pl. IV-VIII.
CAHN, 1982, no 99 p. 280, et p. 180, 220-222, 279, fig. 185-186.
CAHN, 1996, no 81 (t. 2 p. 99-102) et t. 1, p. 20, 23, 28, 30, ill. 196-200; t. 2, p. 114.
Études et citations :
KOHLER, Introduction, p. LVI.
MICHEL (André), Histoire de l'art, II, 1. Paris, 1906, p. 319-320 (A. Haseloff).
MÂLE (Emile), « La part de Suger dans la création de l'iconographie du Moyen Age », Revue de l'art ancien et moderne, 35, 1914, p. 260 (Ms. 10).
MILLAR (Eric G.), La Miniature anglaise du Xe au XIIIe siècles, Paris ; Bruxelles, 1926, p. 97, pl. 49.
WATSON (A.), The early iconography of the Tree of Jesse, Oxford, 1934, p. 112.
NORDENFALK (Carl), « Insulare und kontinentale Psalterillustrationen aus dem XIII. Jahrundert », Acta archaeologica, 10, 1939, p. 110.
SWARZENSKI (H.), The Berthold Missal, New York, 1943, p. 44, 47, 85.
BOASE (T. S. R.), English Art 1100-1216, Oxford, 1953, p. 187-188.
DODWELL (C. R.), The Canterbury School of Illumination 1066-1200, Cambridge, 1954, p. 109 sq.
DIRINGER, 1958, p. 253 et pl. V-3b.
GRABAR (André) et NORDENFALK (Carl), Romanesque painting from the eleventh to the thirteenth century, Lausanne, 1958, p. 170, 173, 174, 195.
PORCHER (Jean), L’enluminure française, Paris, 1959, p. 39, 84.
SAMARAN et MARICHAL, 1959, p. 423.
BRUCH, 1960, p. 349 art. 87.88.
MAYER (Anton), Das Bild der Kirche, Haupmotive der Ekklesia im Wandel der abendländischer Kunst, Ratisbonne, 1962 (Welt des Glaubens in der Kunst, 3).
SWARZENSKI (Hanns), « Fragments from a romanesque Bible...», Gazette des beaux-arts, 62, 1963, p. 71-80.
BERNARD, 1965, p. 125.
BRANNER (Robert), « The Manerius signatures », Art Bulletin, 50, 1968, p. 183-184.
DODWELL (C. R.), Painting in Europe 800-1200, Harmondsworth, 1971 (Pelican History of art), p. 207.
FISHER (Bonifatius), « Bedae De Titulis Psalmorum liber », Festschrift B. Bischoff, Stuttgart, 1971, p. 90-110 [sur le psautier].
Lexicon der christlichen Ikonographie, Rome ; Freiburg ; Bâle ; Vienne, 1972, col. 118-120 (Initiale ms. 8, fol. 7v).
BRANNER, 1977, p. 26 (mention).
CLARK (Willene), « Art and historiography in two thirteenth-century manuscripts from North France », Gesta, 17, 1978, p. 37-48.
MELLINKOFF (Ruth), The horned Moses in medieval art and thought, Berkeley ; Los Angeles ; Londres, 1978, p. 65 fig. 55 (pour f. 69 vo du Ms. 8, mention).
VERDIER (Philippe), Le Couronnement de la Vierge, les origines et les premiers développements d'un thème iconographique, Montréal ; Paris, 1980, p. 106 (mention: Ms. 10, f. 129).
ELEEN, 1982, p. 66-67, 90, 96n, 97, ill. 108.
STIRNEMANN (Patricia D.), « Nouvelles pratiques en matière d'enluminure au temps de Philippe Auguste », dans : La France de Philippe Auguste. Le temps des mutations, Paris, 1982 (Colloques internationaux du CNRS, 602, 1980), p. 955-980.
HAMEL (Christopher de), Glossed books of the Bible and the origins of the Paris booktrade, Woodbridge ; Brewer, 1984. p. 54.
GUTMAN (Joseph), « Josephus' Jewish Antiquities in Twelfth Century Art: Renovatio or Creatio ? », Zeitschrift für Kunstgeschichte, 4, 1985, p. 434-441 (pour l'iconographie rare du Ms. 8, f. 41 vo : la naissance de Moïse, ou plutôt la princesse Thermoutis proposant à sa mère Jochebed de prendre en charge le nourrisson). Compte rendu : Scriptorium, 40, 1986, Bulletin codicologique no 537 (Gérard Cames).
WOLF (Ursula), Die Parabel vom reichen Prasser und armen Lazarus in der mittelalterlichen Buchmalerei, München, 1989 (Beiträge zur Kunstwissenschaft, 26), p. 79, n° 38 ; fig. 38-39 (repr. du ms. 10, fol. 128 v.).
VILLAIN-GANDOSSI (Christiane), « Iconographie et datations du navire médiéval », Iconographie médiévale : image, texte, contexte, dir. G. Duchet-Suchaux, Paris : CNRS, 1990, p. 64-66.
LAHARIE (Muriel), La folie au Moyen Age, Paris, 1991 (reproduction du f. 209 du ms.9, fig. 11).
GARRIGOU (Gilberte), Naissance et splendeur du manuscrit monastique du VIIe au XIIe siècle, Nancy, 1992, p. 129 (mention).
BASCHET, 1993, p. 244 n. 46, 245 n. 47, 253 n. 70 (pour le Ms. 10, f. 128 vo).
FAVIER (Jean), Dictionnaire de la France médiévale, Paris, 1993, p. 611.
STIRNEMANN (Patricia), « Quelques manuscrits en langue romane et le style Manerius », Bulletin de la Société nationale des Antiquaires de France, 1992 (1994), p. 401-402. Compte rendu : Scriptorium, 50, 1996, B. 305 (Gérard Cames).
FAURE (Philippe), Les cieux ouverts : les anges et leurs images dans le christianisme médiéval (XIe-XIIIe siècles), Etude d'anthropologie, et d'iconographie religieuses, Paris, 1993, fig. 70.
Manuscrits de Chrétien de Troyes, I, 1993, p. 195-197, 201-202, 215-215 (Patricia Stirnemann, « Some Champenois vernacular manuscripts and the Manerius Style of illumination »: p. 195-226).
MELLINKOFF (Ruth), Outcasts, signs of otherness in Northern European Art of the late Middle Ages, Berkeley ; Los Angeles ; Oxford, 1993, vol. 1, p. 62-63, vol. 2, pl. III.7-8 (ms. 8).
[Vente. Londres, Sotheby, 6 XII 1993] Western manuscripts and miniatures..., Londres, 1993 (le n° 49, 14 f. d'un psautier, proche de style : cf. Scriptorium, 48, 1994, bull. codicologique n° 260).
BOESPFLUG (François) et ZALUSKA (Yolanta), « Le dogme trinitaire et l’essor de son iconographie en Occident de l’époque carolingienne au IVe concile du Latran (1215) », Cahiers de civilisation médiévale, 1994, 37, n°3, p. 196.
WITTEKIND (Suzanne), Kommentar mit Bildern : Zur Ausstattung mittelalterlicher Psalmenkommentare und Verwendung der Davidgeschichte in Texten und Bildern am Beispiel des Psalmenkommentars des Petrus Lombardus, 1994, p. 135-137, 308-309.
GARNIER, 1995, p. 136 et fig. 7 (pour le Ms. 9, f. 274 v).
LEWIS (Suzanne), Reading images, Narrative discourse and reception in the thirteenth-century illuminates Apocalypse, Cambridge, 1995, p. 297.
GULLICK (Michael), « How fast did scribes write », Making the medieval book : techniques of production, éd. Linda L. Brownrigg, Londres ; Los Altos Hills, 1995, p. 55, n. 16. (à propos de Manerius et du colophon).
MODELSKI (Lukasz), Les problèmes de l'iconographie des Epoux bibliques , L'état de la question, perspectives de la recherche, Poitiers, 1996, p. 56, fig. 115.
KOLVE (V.A.), « God-denying fools and the medieval « Religion of Love » », Studies in the Age of Chaucer, 19, 1997, p. 43-44, fig. 21 (repr. du fol. 209 du ms. 9).
LECLERCQ-MARX (Jacqueline), La sirène dans la pensée et dans l’art de l’Antiquité et du Moyen Âge, du mythe païen au symbole chrétien, Bruxelles, 1997, p. 131, 291 (mention et reproduction du ms. 10, fol. 127v).
Bestiaire du Moyen Age : les animaux dans les manuscrits, Paris, 2004, p. 87 (reproduction du ms.10, f.129).
REIDEMEISTER (Johann), Superbia und Narziß : Personifikation und Allegorie in Miniaturen mittelalterlicher Handschriften, Turnhout, 2006, p. 25 et fig. p. 158 (détail du f. 194). Compte-rendu : Scriptorium, 61, 2007-2, bull. codicologique no 599.
REILLY (Diane J.), The art of reform in eleventh-century Flanders. Gerard of Cambrai, Richard of Saint-Vanne and the Saint-Vaast Bible, Leiden ; Boston, 2006 (mention p. 299, note 49). Compte-rendu : Scriptorium, 61, 2007-1, bull. codicologique n° 274.
SCHMITT (Jean-Claude), « L’exception corporelle : à propos de l’Assomption de Marie », dans : The Mind’s eye. Art and theological argument in the Middle Ages, éd. par J. F. Hamburger et A.-M. Bouché, Princeton, 2006, p. 151-185 (mention p. 169 et reproduction du ms. 10, f. 129). Compte rendu : Scriptorium n°60, 2006-2.
REILLY (D. J.), The art of reform in eleventh-century Flanders : Gerard of Cambrai, Richard of Saint-Vanne and the Saint-Vaast Bible, Brill, 2006, p. 299 (mention).
Romanik, éd. par Andreas Fingernagel, Graz, 2007 (Geschichte der Buchkultur, 4, vol. 2, p. 157 et fig. 20 (détail du f. 116v).
SHEPARD (Dorothy), Introducing the Lambeth Bible : a study of texts and imagery, Brepols, 2007, p. 276 (origine et datation).
KOLVE (V. A.), Telling images : Chaucer and the imagery of narrative II, Stanford, 2009, p. 246 (f. 209) et 332 (n. 54).
MITCHELL (Margaret Mary), Paul, the Corinthians, and the birth of Christian hermeneutics, Cambridge UP, 2009 (f. 265 reproduit en couverture).
ROUSE (Richard and Mary), Bound fast with letters: medieval writers, readers and texts, Notre Dame, University of Notre Dame Press, 2013, p. 434 et p. 454.
MARIÉTHOZ (Geneviève), « Monogrammes et initiales historiés introduisant la Genèse dans les bibles d'époque romane », dans Comment le Livre s'est fait livre : la fabrication des manuscrits bibliques (IVe-XVe siècle) : bilan, résultats, perspectives de recherche (colloque, Namur, 23-25 mai 2012), sous la direction de Chiara Ruzzier et Xavier Hermand, Brepols, 2015, mentions p. 122 et 124).
CLEAVER (Laura), Education in twelfth century art and architecture, : images of learning in Europe, c. 1100-1220, Woodbridge (Suffolk), Boydell & Brewer, 2016, p.57.
Copiste : Manerius (11..-11..)
Propriétaire préc. : Abbaye de Saint-Loup (Troyes, Aube)
Oeuvre : Bible -- Versions latines -- Vulgate
Sujet : Champagne (France)
Bastard d'Estang, Auguste de (1792-1883)
Prix de vente ou d'achat de manuscrits
Lieu de production : Canterbury (GB)

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Consultation en salle de lecture de la Réserve, sur justificatif de recherche, soumise à autorisation préalable.
Tout usage public de reproductions de documents conservés à la Bibliothèque Sainte-Geneviève est soumis à autorisation préalable.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/