Calames

MMSH-PH-4777 Entretien dans le cadre de l’ANR-COLOSTRUM auprès d’une femme âgée de 35 ans ayant accouché de son premier enfant dans la ville de Phnom-Penh au Cambodge

Date : 2014-10-03
Description physique : Durée : 51 min .
Description : L'entretien a été enregistré à l’hôpital Calmette (Phnom-Penh, Cambodge) quatre jours après l’accouchement du premier enfant par une femme de 35 ans, femme au foyer. L’enquête débute par des questions portant sur la montée de lait de la mère. Celle-ci explique qu’elle n’a pas de lait malgré le fait qu’elle mette son enfant au sein. Inquiète de ne pas pouvoir donner de lait à son enfant, la mère raconte qu’elle le nourrit avec un biberon contenant un peu de lait du commerce et de l’eau. L’enquêtrice lui demande si elle a reçu des conseils pour l’allaitement de ses proches ou de la part du personnel soignant. L'informatrice n'a pas reçu ou demandé des conseils pour l’allaitement à sa famille et à la maternité le jeune personnel soignant ne pouvait pas répondre à ses questions. L’enquêtrice demande à l’informatrice de définir la couleur du colostrum. Pour la mère ce premier lait est un peu rouge. Elle le compare au jus de palmier mais en le goûtant elle l'a trouvé fade et non sucré. Avant de mettre le bébé au sein, la mère explique qu’elle stimule les seins en faisant des massages pour faire monter le lait. Elle essaye de faire sortir le lait en stimulant ses seins sept ou huit fois par jour. Le ressenti sur l’allaitement est abordé. Pour la mère, le colostrum, au niveau nutritif, est aussi bon que le lait qui vient par la suite. Elle répond à l’enquêtrice que c’est à la radio qu'elle a entendu parler de la qualité du colostrum qui peut rendre le bébé intelligent. La mère explique que pour elle le lait maternel est meilleur que le lait du commerce car celui-ci peut provoquer des diarrhées au bébé. La mère confie que c’est son premier enfant et qu'elle ne sait pas encore comment bien s’en occuper, pour l’instant c’est sa grande sœur qui s'en occupe. L’informatrice raconte que la césarienne coûte cher - environ 300 $ avec à sa charge les médicaments et la nourriture - ce qui fait beaucoup car sa famille à peu de moyens. Elle explique qu’elle n’a pas eu le choix pour la césarienne. Selon elle, les femmes grandes accouchent plus facilement sans césarienne. L'informatrice a peur de transmettre son rhume à son bébé. L'enquêtrice demande si le bébé a été posé sur son ventre suite à l'accouchement. L’informatrice explique qu'elle a revu son bébé seulement quatre ou cinq heures après la césarienne, parce qu’elle était très faible suite à l’accouchement. Des questions sur des coutumes autour de l’allaitement de l’enfant sont abordées. La mère explique qu'il n’y a pas de croyances particulières à sa connaissance concernant l’allaitement. Les questions portent ensuite sur l’alimentation de la mère durant sa grossesse et après l’accouchement. Elle répond qu'elle mangeait beaucoup de légumes verts durant la grossesse et à la maternit elle doit acheter des plateaux repas. L’enquêtrice évoque la question du colostrum chez les animaux : pour la mère, c'est un acte naturel, ils prennent le lait de leur mère. L’informatrice explique pourquoi les mères au Cambodge portent des bonnets en laine et des chaussettes très chaudes après l'accouchement, c’est une tradition khmère pour éviter les maux de tête et ne pas avoir mal aux oreilles. L'enquêtrice aborde l'allaitement et l’impact qu’il peut avoir sur l'esthétique des seins. Elle précise que la religion ne dit rien sur l’accouchement ou l'allaitement. L’enquêtrice lui demande ensuite si elle fait des soins particuliers sur sa poitrine. La mère répond qu’elle se lave avec de l’eau chaude, mais elle ne peut pas le faire à la maternité par manque d’eau chaude. Elle dort mal à cause du bruit. L’informatrice explique qu’elle donne le sein puis elle attend une demi-heure avant de passer au biberon.
Ancienne cote : CA/ENTME/002/A
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : Qualité sonore de l'enregistrement : Mauvais
Reproduction(s) numérique(s) : Numérisation disponible en ligne
Reproduction(s) numérique(s) : Numérisation disponible en ligne
Auteur : 1230
Sujet : Relations sage-femme-patient
Médecine et ésotérisme
Césarienne
Biberons
Radio
Diarrhée
Maladies infectieuses -- Transmission

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Documents administratifs librement communicables (Code du Patrimoine, art. L. 213-1)
Un contrat a été signé avec chaque informateur/trice (excepté pour un entretien qui a été interrompu). Un contrat est en cours de signature avec l’enquêtrice et la traductrice

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/