Calames

23 AV 14 1 Témoignage d'un ancien opérateur au service régulation à l'entreprise Pechiney de Marseille, à propos de son engagement syndical et de la fermeture de l'usine, en poste de 1974 à 1988

Date : 2015-10-29
Description physique : 1h 38min.
Description : L'informateur est âgé de 62 ans, né à Marseille, il est un ancien ouvrier de l'usine Pechiney la Barasse dans laquelle il a travaillé pendant 14 années. Il y rentre en 1974 grâce à son CAP d'électricien mais aussi par l'intermédiaire de son père qui y travaillait. Il débute chez Pechiney dans le service électrique pendant deux années environ et travaille par la suite au service régulation (1 min). L'informateur intervenait tant dans le secteur rouge que le secteur blanc, c'est-à-dire avant et après la transformation de la bauxite. Il explique alors succinctement le procédé de fabrication d'alumine et parle des tâches qu'il exécutait dans son métier, notamment l'utilisation du diagramme pour arriver à réguler la température (5 min). Il renseigne ensuite sur la transmission du savoir qui s'est faite par un binôme plus gradé que lui, cela a duré deux ans environ. Chaque année, il était affecté à un secteur avec un binôme associé (15 min). Il discute ensuite sur les relations de travail, avec les binômes notamment et avec les supérieurs (20 min). L'informateur aborde le travail de son père qui était le contremaître du service du bardage. Il parle des liens qu'il avait avec ce service et en vient à énumérer les différents services et corps de métiers avec qui il était amené à travailler (22 min). Il renseigne aussi sur l'atelier du service régulation, endroit où étaient réparées les pièces défectueuses (26 min). Il parle des arrêts d'usine qui demandaient un gros travail. Ce jour-là, la production s'arrêtait et tous les corps de métiers faisaient un entretien de leur service (33 min). Il aborde ensuite le lien entre le quartier de la Barasse et l'usine qui a permis d'embaucher de nombreux habitants. L'informateur qualifie la politique sociale de l'entreprise de paternaliste, il explique entre autres que son père a eu une maison grâce aux prêts mis en place par Pechiney (35 min, 1 h 26 min). Le système d'astreinte est aussi évoqué, il parle de la facilité pour l'entreprise d'avoir des employés qui vivent juste à côté de l'usine (38 min). L'informateur renseigne ensuite sur les actions du CHSCT qui a permis des avancées dans l'entreprise, notamment sur la sécurité. Il poursuit en parlant des activités mises en place par le comité d'entreprise (42 min). L'entretien s'oriente sur son engagement syndical chez Pechiney, qu'il voit comme une tradition familiale puisque son père était à la CGT. Il évoque la grève au moment de la fermeture de l'usine, des actions qu'il a menées comme le blocage des silos (46 min). L'informateur raconte la fermeture de l'usine, la manière dont elle a été annoncée aux employés deux ans plus tôt, la cellule de reclassement qui a été mise en place. Lui, a préféré attendre jusqu'à la fin en acceptant le plan social (53 min). Il parle ensuite de sa réinsertion professionnelle après avoir été licencié (57 min). Il revient sur son engagement dans la grève en évoquant son esprit de leader pour rallier les autres employés à la lutte et les rapports conflictuels qui ont pu émerger pendant la grève (1 h 01 min). L'entretien s'oriente ensuite sur l'approvisionnement en bauxite, l'informateur explique qu'elle venait de Brignoles par les camions et la voie ferrée. Il raconte alors l'empreinte de l'usine dans le quartier, notamment les boues rouges qui étaient déversées dans le crassier de la Barasse et l'agrandissement de l'usine qui a fait passer la voie ferrée à l'intérieur de son périmètre (1 h 11 min). L'informateur parle ensuite de sa vision du travail qu'il a exercé chez Pechiney, qui pour lui était avant tout alimentaire. S'il n'a jamais été vraiment intéressé par son travail à l'usine, il dit en retirer tout de même du positif (1 h 16 min). Il évoque brièvement le lien avec l'usine Pechiney de Gardanne, notamment par les syndicats (1 h 22 min) et revient sur l'impact qu'avait l'usine dans le quartier, en particulier à propos de la poussière rouge qui résultait de la production d'alumine (1 h 30 min). Il raconte qu'il existe encore des contacts avec des anciens employés de Pechiney et qu'il reste connu pour son engagement syndical (1 h 33 min). Enfin, il parle de la satisfaction qu'a eue son père de le voir travailler chez Pechiney, vue par lui comme une grande entreprise, permettant une stabilité (1 h 37 min).
Ancienne cote : MMSH-PH-5144
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : qualité sonore de l'enregistrement : moyen
Conditions d'utilisation : L'entretien n'est pas consultable sur internet
Documents en relation : Un historique de l'entreprise Pechiney et un relevé des sources d'archives y ayant trait sont disponible à l'adresse :
Auteur : Salsano, Michel
Sujet : Péchiney
Bauxite
Alumine
Années 1940
Années 1980
Lieu de production : Marseille (Bouches-du-Rhône)

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/