Calames

23 AV 45 1 Témoignage de l'ancien PDG de la savonnerie du Fer à Cheval et actuel directeur de site, en poste depuis 1987, à propos de l'histoire de l'entreprise et de sa carrière professionnelle

Date : 2016-01-27
Description physique : 1h 54min.
Description : L’informateur, âgé de 62 ans, né à Lyon, arrive à Marseille en 1987, l’année où l’entreprise dans laquelle il travaillait à Lyon, du nom de Chimiotechnic, rachète la savonnerie du Fer à Cheval. Il en devient le responsable des services techniques et découvre alors l’activité de savonnerie puisque Chimiotechnic ne produisait que des détergents. Il connaît une évolution de carrière à ce moment-là et détaille brièvement les différents postes qu’il a occupés (1 min). Il compare la savonnerie et la détergence en montrant qu’il s’agit de deux domaines très différents, le premier nécessitant un savoir empirique (5 min). Afin de bien développer l’activité de savonnerie, l’entreprise Chimiotechnic conclut un partenariat en 1994 avec la savonnerie Bernard, située à Nantes. Le site de Marseille devient une filiale de ces deux sociétés, du nom de la Compagnie du Savon de Marseille. Par la suite, l’informateur détaille les différentes restructurations que la savonnerie a connues et relate l’histoire de la savonnerie avant le rachat par Chimiotechnic. La marque Le Chat y avait été développée (8 min). L’informateur revient sur son premier poste de responsable des services techniques qui consistait essentiellement à faire de la réparation et de la maintenance étant donné l’ancienneté des machines. Il évoque aussi le contexte tendu de l’entreprise à son arrivée, suite à un plan social qu’avaient connu les employés. Il parle ensuite des relations qu’il a eues avec les salariés au fil de sa carrière (12 min). Une troisième activité, la sulfonation, qui est rattachée à la détergence, était également développée sur le site depuis le développement de la lessive Le Chat. L'informateur renseigne sur cette activité de production qui s'est arrêtée en 2012 (20 min). Il en vient à évoquer les raisons et les conséquences de la disparition du savoir-faire du savon de Marseille et retrace un historique de l'activité savonnière dans la ville (23 min). Il informe à présent sur les contrefaçons qui sont faites aujourd'hui du savon de Marseille. Il explique alors comment il est fabriqué et indique les vertus des ingrédients qui le composent (28 min). L'informateur parle de l'union des professionnels du savon de Marseille qui rassemblent les dernières savonneries traditionnelles du département dans le but de sauver le savon de Marseille, en tentant d'obtenir une reconnaissance étatique par le label de l'Indication Géographique Protégée (IGP) (36 min). Pour lui, il existe toujours un marché pour ce produit car les gens y sont attachés et il suscite de l'intérêt. Il se confie sur l'évolution de sa perception du savon et raconte une anecdote qui lui a fait voir ce produit autrement. S'en est suivie une démarche d'ouverture au public en 2008 avec des visites de l'usine et des collaborations avec des artistes pour qu'ils fassent des œuvres à partir du savon. Ce nouveau regard a aussi permis aux employés de la savonnerie d'être fiers de leur travail (48 min). L'informateur explique qu'avant la reprise de l'entreprise en 2013, l'usine produisait des savonnettes colorées pour compléter des gammes. Aujourd'hui, la nouvelle politique de l'entreprise s'oriente exclusivement sur la production de savon de Marseille et met en place tout un marketing autour du produit. L'informateur parle de l'activité d’export de l'entreprise et témoigne de son évolution (1 h 01 min). Il aborde ensuite les innovations dans le domaine de la détergence avec l'arrivée des pastilles. Une unité de pastillage a été créée en 1998 et a nécessité la mise en œuvre de nouvelles technologies. Il décrit alors le fonctionnement de la machine appelée la pastilleuse et parle de la modernisation des machines anciennes. Les chaudrons, eux, conservent toujours leur structure extérieure d'origine mais des modifications les ont transformés (1 h 10 min). Il évoque ensuite les évolutions dans le process de fabrication, même si la manière de faire du savon reste la même, et aborde l'amélioration des conditions de travail par la sécurité notamment (1 h 16 min). Il renseigne sur les horaires de travail et le procédé de saponification en continu qui était avant utilisé et qui nécessitait un travail de nuit (1 h 21 min). L'entretien s'oriente désormais sur son poste de PDG qu'il occupe en 2003, après avoir été le directeur de site. L'informateur relate l'attitude des employés qui a changé à son égard. Ses compétences techniques n'étaient plus considérées et il était perçu comme un patron avec toute la représentation qui en est faite autour, ce qui a été aggravé lorsque l'entreprise a été mise en redressement judiciaire (1 h 24 min). Il revient à présent sur son évolution de carrière et parle des différences qu'il a notées dans ses divers postes. Il s'attarde sur son expérience de PDG et met en avant les préférences qu'il a eues dans son travail (1 h 32 min). Il relate à présent un fait marquant dans sa carrière, lorsqu'il a mis en place une équipe de football au sein de la savonnerie (1 h 42 min). Le lien avec le quartier est abordé et l'informateur explique qu'il y avait peu de rapports avec ses habitants ; ce n'est que depuis la politique d'ouverture de l'entreprise vers l'extérieur que le contact s'est recréé (1 h 46 min). Pour finir, il s'exprime sur l'image qu'il a de la ville et sur son sentiment d'être certes savonnier mais pas marseillais (1 h 50 min).
Ancienne cote : MMSH-PH-5175
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : qualité sonore de l'enregistrement : très bon
Conditions d'utilisation : Consultation libre et réutilisation non commerciale autorisé
Documents en relation : Un historique de la savonnerie du Fer à Cheval (NCDSM) et un relevé des sources d'archives y ayant trait sont disponible à l'adresse :
Reproduction(s) numérique(s) : Document numérisé disponible en ligne :
Auteur : Demeure, Bernard
Sujet : Savon -- Industrie et commerce
Savon de Marseille
Indications géographiques protégées
Saponification
Années 1980
Années 1990
Années 2000 (décennie)
Années 2010
Lieu de production : Aubagne (Bouches-du-Rhône)

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/