Calames

23 AV 46 1 Témoignage d'un ancien employé de la société Ricard de Marseille, en poste de 1960 à 2004, à propos de sa carrière professionnelle et de la politique sociale de l'entreprise

Date : 2016-01-28
Description physique : 59min.
Description : L'informateur est né en 1943, en Corse. Il entre chez Ricard en 1960 et occupe le poste de manutentionnaire jusqu'en 1965. Il évoque l'histoire de l'entreprise Ricard, installée au départ dans l'ancien entrepôt du père de Paul Ricard, qui était négociant en vin. L'informateur aborde les conditions de travail qu'il qualifie de très dures et témoigne de la bonne ambiance entre tout le monde ; élément qui lui a permis d'entrevoir sa carrière chez Ricard (1 min). Il relate ainsi les différents postes qu'il a occupés dans l'entreprise. Tout en continuant son travail de manutentionnaire, il a suivi des cours du soir en droit afin de pouvoir évoluer professionnellement. Ainsi, il intègre en 1966 les services juridiques contentieux et des dépôts. En 1974, il change de service pour s'orienter davantage vers le commercial. Il part alors travailler en Corse pour promouvoir le Ricard durant trois ans. Il revient ensuite dans les bureaux à Marseille pour s'occuper des livraisons et de la régie. En 1984, une nouvelle opportunité s'offre à lui pour diriger un camping caravaning appartenant au groupe Pernod Ricard, au Lavandou. Puis en 1991, il revient sur Marseille et devient le contrôleur administratif de Ricard. Il évoque les compétences qu'il a dû utiliser pour ce poste qu'il juge délicat. Enfin, de 1993 à 2004, il est affecté à la présidence pour gérer les relations publiques. Cette expérience a été l'une des plus marquantes pour lui car il a pu tisser de nombreuses relations avec des personnes importantes et répandre la parole Ricard (4 min). Il parle alors de l'image positive de cette société à travers les représentations des personnes qu'il rencontrait (11 min, 32 min). L'informateur revient ensuite sur les différents postes qu'il a occupés dans sa carrière en s'exprimant sur ce qui lui a plu dans chacun. Si le travail à l'usine lui a montré la valeur du travail, ses fonctions au service juridique, au commercial et aux relations publiques lui font parler de l'importance de communiquer par la parole et de ne pas avoir d'animosité envers les concurrents (18 min). Il discute de la politique d'entreprise qui permettait aux employés d'évoluer professionnellement et d'être redirigés au sein de l'entreprise, raison pour laquelle il a occupé tous ces postes si différents. Il revient alors sur son expérience de responsable du camping caravaning (20 min). L'informateur témoigne à présent de la croissance de l'entreprise et des avantages dont bénéficiaient les employés, notamment les colonies et centres de vacances Ricard. Il parle également des répercussions économiques engendrées par la société car elle donnait du travail aux entreprises qui fournissaient les produits nécessaires à commercialiser le Ricard (21 min). L'informateur aborde les campagnes publicitaires auxquelles il a participé lorsqu'il travaillait au service de la propagande générale ; il s'occupait alors du circuit automobile Paul Ricard (26 min, 33 min). Il évoque enfin son rôle de trésorier au comité d'entreprise et son engagement de dix ans au syndicat indépendant du personnel Ricard, ce qui l'amène à relater une anecdote concernant la solidarité de Paul Ricard avec les grévistes de Mai 68 (28 min). Il continue en évoquant des faits révélant l'avant-gardisme de la société et l'investissement de Paul Ricard dans le monde du sport (32 min). L'informateur renseigne à présent sur l'usine initiale, dans le quartier de Sainte-Marthe. Devenue obsolète, une plus moderne a ensuite été construite à Bessan, dans l'Hérault. Il parle alors de la transformation de ce quartier dans lequel ont été bâtis des immeubles pour les employés de chez Ricard, lui y ayant vécu de 1966 à 1974. Il témoigne des déménagements progressifs des employés pour s'éloigner un peu de l'entreprise (37 min). L'informateur discute aussi des actions menées par Paul Ricard à l'extérieur de la société, comme l'achat des îles des Embiez et de Bendor, la mise en place d'un institut océanographique, le développement du mécénat dans le domaine artistique (43 min). Il relate à présent les rapports qu'il entretenait avec Paul Ricard et raconte des anecdotes qui illustrent l'adoration qu'il avait pour cet homme, qui l'a inspiré dans sa carrière comme dans sa vie (45 min). Il revient sur l'importance d'avoir commencé sa carrière à l'usine et parle de son attachement au travail d'ouvrier, dans lequel il retient l'entraide et la bonne ambiance (49 min). Enfin, il évoque des souvenirs de Paul Ricard dans son château, du temps où son père y travaillait alors qu'il était encore enfant. Il parle de lui comme un second père et explique que l'identité de la société fait partie de sa personne (55 min).
Ancienne cote : MMSH-PH-5176
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : qualité sonore de l'enregistrement : très bon
Conditions d'utilisation : L'entretien n'est pas consultable sur internet
Documents en relation : Un historique de l'entreprise Ricard et un relevé des sources d'archives y ayant trait sont disponible à l'adresse :
Auteur : Tirroloni, Jean-Claude
Sujet : Ricard
Corse (France)
Pernod Ricard
Le Lavandou (Var)
Bessan (Hérault)
Embiez, Îles des (France)
Années 1960
Années 1970
Années 1980
Années 1990
Années 2000 (décennie)
Lieu de production : Aubagne (Bouches-du-Rhône)

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/