Calames

23 AV 50 1 Témoignage de l'ancien directeur commercial de l'entreprise Haribo de Marseille, en poste de 1976 à 2001 et actuel membre du conseil de surveillance de la société Haribo-France, à propos de l'histoire de l'entreprise et de son évolution de carrière

Date : 2016-07-04
Description physique : 2h 03min.
Description : L’informateur est âgé de 66 ans et né à Marseille. Il rentre dans la société Haribo France en 1976. Il commence par retracer l’historique de l’entreprise qui s’est créée suite à la fusion de la réglisserie de Lorette, alors située au boulevard National, avec la société allemande Haribo (1 min). Il poursuit en détaillant son parcours professionnel. Embauché au départ comme représentant de la direction générale à Paris, son rôle est de démarcher auprès de la grande distribution car la marque de bonbons Haribo n’est pas encore présente dans les supermarchés. En 1979, il devient le directeur régional des ventes du secteur grand sud et revient travailler sur Marseille. Par la suite, au moment où la famille Gaillet (réglisserie de Lorette) cède ses parts à la famille Riegel (Haribo), il occupe le poste de directeur commercial des relations avec la grande distribution (4 min). L’informateur renseigne ensuite sur le rachat de la société Ricqlès-Zan, alors en perdition. Dorénavant, Haribo France prend le nom de Haribo Ricqlès-Zan et possède une usine située à Uzès (9 min). Il parle des différentes usines Haribo en Europe et des types de productions qui varient selon les pays, même s’il existe un standard de qualité, reconnu d’ailleurs par le consommateur de tout âge (12 min). Il aborde ce qui lui a plu dans son travail et témoigne de son envie de s’y investir. Il fait son apprentissage du métier par l’expérience avec les clients, même s’il a acquis des bases grâce à un DUT techniques de commercialisation (21 min). L’informateur revient sur la fusion Haribo Ricqlès-Zan, vue par lui comme un challenge, avec l’objectif d’harmoniser les politiques commerciales. Cette fusion a permis à la société Haribo France d’acquérir des réseaux de distribution dans les grandes surfaces, ne travaillant jusque-là qu’avec des grossistes (25 min, 1 h 14 min). Il témoigne des difficiles relations avec la grande distribution et évoque la loi de modernisation de l’économie, instaurée sous la présidence de Nicolas Sarkozy. À ce moment-là, il se forme au domaine juridique et met en place un système de contrat avec les grandes surfaces, ce qui n’existait pas jusqu’alors (32 min, 42 min). L’informateur met en avant l’apport du directoire d’Haribo dans ses trois dernières années de carrière, qui lui a permis de mieux structurer le secteur commercial en mettant en place des comptes-clés (36 min, 54 min). Il présente ensuite les compétences développées dans son dernier poste à la direction commerciale (48 min). L’entretien s’oriente sur l’évolution du métier et l’informateur témoigne de la mise en place des intermédiaires pour négocier avec les grandes surfaces. Le regroupement des supermarchés entre eux a également eu pour effet une mise à plat des contrats et un plus dur travail de négociation de la part des commerciaux (56 min). L’informateur revient sur son apprentissage juridique pour la mise en place des contrats avec les grandes surfaces (1 h 07 min), puis évoque l’équipe qui travaillait sous sa direction et qui avait pour but d’appliquer les contrats (1 h 12 min). Il compare le changement de politique commerciale entre le moment où il était en poste et aujourd’hui. S’il s’agissait avant de développer la distribution du produit, il est question maintenant de renforcer le marketing (1 h 17 min, 1 h 39 min). L’informateur en vient à parler de son rôle actuel dans la société Haribo France comme membre du conseil de surveillance. Il témoigne de cette expérience qui dure depuis sept ans maintenant (1 h 20 min). Il raconte ensuite comment est née l’entreprise familiale Haribo en Allemagne, puis, relate l’invention de la fraise Tagada comme un élément marquant pour le développement de la société, et dans sa carrière (1 h 25 min). L’informateur renseigne à présent sur les liens existants avec les autres directeurs commerciaux des autres usines européennes Haribo. (1 h 37 min). Il revient sur le rôle du conseil de surveillance dans la société Haribo France et aborde le rapport avec les syndicats (1 h 41 min). Pour finir, il parle des avantages sociaux développés par l’entreprise et de la reconnaissance du salarié. Puis, il contextualise cette politique sociale avec la situation économique actuelle et donne son avis sur l’application du plan France 2020 dans l’entreprise (1 h 55 min).
Ancienne cote : MMSH-PH-5180
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : qualité sonore de l'enregistrement : très bon
Conditions d'utilisation : Consultation libre d'un extrait et copie interdite
Documents en relation : Un historique de l'entreprise Haribo et un relevé des sources d'archives y ayant trait sont disponible à l'adresse :
Reproduction(s) numérique(s) : Document numérisé disponible en ligne :
Auteur : Martin-Chave, Gilles
Sujet : Bonbons
Uzès (Gard)
Tagada
Années 1980
Années 1980
Années 1990
Années 2000 (décennie)
Lieu de production : Aubagne (Bouches-du-Rhône)

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/