Calames

MMSH-PH-4942 Entretien dans le cadre de l’ANR-COLOSTRUM auprès d’une femme âgée de 27 ans ayant accouché de son premier enfant dans la commune de Francfort-sur-le-Main en Allemagne

Date : 2015-07-17
Description physique : Durée : 60 min.
Description : L’enquête débute avec le récit de la mère sur le déroulement de son accouchement. Elle a été séparée de son enfant à la naissance, pour un curetage suite à une rétention placentaire. C’est son mari qui s’est occupé de l’enfant pendant l’opération, en portant son enfant en peau à peau avec son fils pendant deux heures. Le premier allaitement n’a pas duré très longtemps, tout au plus quelques minutes. L’informatrice raconte que c’est son mari qui a coupé le cordon ombilical et que celui-ci est tombé onze jours après la naissance. L’informatrice raconte également les premiers soins qu'elle a donnés à son enfant, notamment la première toilette. Le méconium de l’enfant est évoqué. La mère raconte que la première tétée a été donnée cinq ou six heures après l’accouchement de façon naturelle. Elle raconte également les émotions ressenties de la première tétée. Les difficultés et les douleurs liées à l’allaitement sont évoquées. L’informatrice raconte qu’elle a été accompagnée et qu'elle a reçu des conseils de la part d’une sage-femme pour apprendre les bons gestes et les bonnes positions pour l’allaitement. Elle évoque les rendez-vous avec la sage-femme, qui doit ausculter également la mère (les points de suture d’une épisiotomie) et la cicatrisation du nombril de l’enfant. L’enquêtrice aborde ensuite la montée de lait. L’informatrice raconte que la montée de lait a commencé 48 heures après la naissance de son enfant. Elle raconte comment elle a trouvé le bon rythme de tétée avec son enfant. Elle explique qu’elle utilise de la crème à base de lanoline pour soulager ses mamelons douloureux à la suite des premières tétées. Le comportement de l’enfant durant l’allaitement est évoqué. L’informatrice explique qu’elle n’a pour le moment pas eu besoin de tirer son lait à l’aide d’un tire-lait. De plus, elle trouve cette façon de faire un peu contre-nature. L’allaitement en public est évoqué. La mère envisage d'allaiter son enfant pour une période de six mois, puis de commencer la transition avec l’alimentation complémentaire. La durée du congé maternité est évoquée. Elle confie que son mari se sent défavorisé face à l’allaitement et qu’il essaie de trouver d’autres moyens pour créer un rapprochement avec son enfant. Au sujet du colostrum, la mère explique qu’elle a bien eu le colostrum, avant la naissance. Elle a constaté qu’il était d’une couleur orangé et d’un aspect aqueux, collant comme une sorte de crème mais fluide. Elle affirme que son enfant a bu la première éjection de colostrum mais elle n’y a pas goûté. Elle a recherché sur internet ce qu’était le colostrum, mais elle a un avis négatif concernant les informations qui se trouvent sur l'internet concernant l’allaitement. Selon elle, il faut que les mères se tournent vers le personnel de santé pour ces questions. Une discussion sur le curetage est engagée, ainsi que le ressenti de l’informatrice durant son séjour dans le service de maternité avec le personnel soignant. Les interlocutrices évoquent aussi l’utilisation de la salle d’allaitement de la maternité et le choix d'accoucher dans la maternité de l’hôpital Saint Markus.
Ancienne cote : AL_ENTME_003
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : Qualité sonore de l'enregistrement : Moyen
Reproduction(s) numérique(s) : Numérisation disponible en ligne
Reproduction(s) numérique(s) : Numérisation disponible en ligne
Auteur : 1379
Sujet : Cordon ombilical
Relations sage-femme-patient
Sexualité féminine
Biberons
Méconium
Relations sage-femme-patient
Épisiotomie
Congé de maternité

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Documents administratifs librement communicables (Code du Patrimoine, art. L. 213-1)
Une demande d'autorisation d'enregistrement est passé entre l'informateur/trice au début de chaque entretien

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/