Calames

MMSH-PH-4800 Entretien dans le cadre de l’ANR-COLOSTRUM auprès d’une sage-femme dans le service de la maternité de l’hôpital Calmette la ville de Phnom-Penh au Cambodge

Date : 2014-11-11
Description physique : Durée : 53 min .
Description : L'entretien a été enregistré dans le service maternité de l’hôpital Calmette (Phnom-Penh, Cambodge), auprès d’une sage-femme de 32 ans. L’enquête débute sur la définition des "toas". L’informatrice explique qu’au niveau de la médecine, il n’y a pas de "toas". Mais elle a remarqué que ce sont les personnes âgées qui désignent les aliments qui sont (un danger) toas pour la mère. Elle a remarqué qu’à cause de cette pratique, les mères qui viennent d'accoucher ne se nourrissent pas assez et donc n’ont pas assez de lait maternel. L’informatrice définit le "toas", il se traduit dans la croyance khmère par les maux de tête les jours suivant la naissance, le fait de ne pas avoir de lait, ou encore des tremblements et des vertiges. L'informatrice explique que la croyance sur les "toas" au Cambodge est liée aux pratiques des personnes âgées. Elle aborde également les tâches qu’elle préfère dans son travail et celles qu’elle apprécie le moins. Elle explique qu’elle est en charge de la formation à l'allaitement auprès des mamans. L’informatrice explique aussi qu’il est possible de faire percer les oreilles de son enfant en bas-âge à la maternité. Elle aborde les différents conseils qu’elle donne aux mères pour l’allaitement. Elle précise que certaines mères ne suivent pas ses conseils. L’informatrice aborde ces connaissances sur le colostrum. Elle raconte qu’elle a appris à l’école que le colostrum rendait intelligent. Elle précise également qu'elle donnera le colostrum à son enfant. Elle explique l’acte chirurgical de l'épisiotomie pour aider à l’accouchement. L’informatrice expose ensuite les conseils sur l’allaitement pour les mères qui n’ont pas assez de lait. Elle confie également à l’informatrice qu’elle souhaite allaiter son enfant car elle pense que c’est meilleur pour lui. Elle décrit la couleur du colostrum qu’elle a pu constater par sa proximité avec les mères qui allaitent. Pour elle, le colostrum est clair transparent, parfois un peu jaune et visqueux. Elle explique qu’il n’y a pas de différences entre les personnes aisées et les plus humbles sur le choix de donner des biberons de lait artificiel. Elle aborde également le sujet des compagnies de lait artificiel qui se rendent dans les chambres de la maternité. L’informatrice rapporte également qu’il est parfois difficile de faire comprendre les bonnes pratiques pour un bon allaitement à certaines mères. Elle explique qu’elle essaye de sensibiliser les familles et les personnes âges sur l’importance du colostrum et le fait de ne pas le jeter. La pratique du grillage au Cambodge est abordée. L’enquête se termine avec l’explication sur les traditions qui se mélangent avec le discours médical : les pratiques de protection de la mère par le port de vêtements chaud et la protection des enfants avec les lames posés au-dessus de la tête du nouveau-né dans le berceau.
Ancienne cote : CA/ENTPS/002/A
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : Qualité sonore de l'enregistrement : Mauvais
Reproduction(s) numérique(s) : Numérisation disponible en ligne
Reproduction(s) numérique(s) : Numérisation disponible en ligne
Auteur : 1254
Sujet : Médecine et ésotérisme
Migraine
Épisiotomie
Biberons

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Documents administratifs librement communicables (Code du Patrimoine, art. L. 213-1)
Un contrat a été signé avec chaque informateur/trice (excepté pour un entretien qui a été interrompu). Un contrat est en cours de signature avec l’enquêtrice et la traductrice

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/