Calames

MMSH-PH-4780 Entretien dans le cadre de l’ANR-COLOSTRUM auprès d'une femme âgée de 36 ans ayant accouché de son deuxième enfant dans la ville de Phnom-Penh au Cambodge

Date : 2014-10-15
Description physique : Durée : 44 min .
Description : L’entretien a été enregistré à l’hôpital Calmette (Phnom-Penh, Cambodge) trois jours après l’accouchement du deuxième enfant d’une femme de 36 ans, femme au foyer. L’entretien débute sur une discussion sur le déroulement de l’accouchement. Suite à des complications, l’informatrice a accouché par césarienne. La mère explique qu’elle a allaité son enfant le lendemain de la naissance quand elle a eu la montée de lait. L’informatrice explique qu’elle complète l’allaitement avec des biberons de lait artificiel. Elle précise que son enfant a peu tété la première fois mais que cela s’est amélioré les jours suivants. L'informatrice confirme à l’enquêtrice sa volonté d’allaiter son enfant. Elle questionne l'enquêtrice sur ses craintes de transmettre la fièvre à son enfant en l’allaitant et sur le fait de donner du lait artificiel. L'informatrice s’exprime sur la qualité du colostrum qui contient de nombreuses protéines. Elle raconte également qu’elle a reçu des conseils de la part du personnel soignant pour l'allaitement comme par exemple stimuler sa poitrine et mettre le plus souvent possible son enfant au sein pour favoriser la montée de lait. La couleur du colostrum est abordée. L’informatrice précise que les premières gouttes transparentes sont du colostrum puis quelques jours après vient un lait plus blanc et plus épais. Elle rapporte que les personnes âgées de son entourage lui ont expliqué qu’il était fréquent de ne pas avoir beaucoup de lait les premiers jours. L'enquêtrice pose ensuite des questions sur les conditions physiques de la mère, notamment si elle est bien nourrie depuis l’accouchement et si elle n’a pas de douleurs particulières. La mère explique qu’elle n’avait pas le droit de manger le premier jour et qu’elle devait attendre l’avis du médecin. Elle raconte également que suite à la suture de la césarienne, elle doit faire attention à ne pas trop manger. L'enquêtrice lui demande ensuite si la césarienne a eu une influence sur sa manière d’allaiter son enfant. La mère lui confie que cela n’a aucune incidence sur l’allaitement en revanche elle est affaiblie et elle a du mal à bouger. La mère répond à l’enquêtrice sur la provenance du lait en expliquant que celui-ci se fabrique dans le corps à partir des aliments qui sont ingérés. Elle raconte également que normalement toutes les femmes ont du colostrum mais elle a entendu dire que certaines mères pouvaient ne pas en avoir. L’enquêtrice lui demande ensuite si l’allaitement pouvait altérer l'esthétique des seins. La mère répond positivement à cette question de façon joviale en échangeant et en demandant à l’enquêtrice si elle connaît des soins pour préserver sa poitrine. Sur le même sujet, l’enquêtrice lui demande si la question sur la beauté des seins va influencer sa façon d’allaiter. La mère répond que ça n’a pas d’influence sur sa manière d'allaiter. L’informatrice explique que c’est sa mère qui s’occupe de son enfant. Pour la dation du nom, la mère explique que c'est son mari qui a trouvé le prénom de leur enfant avant l'accouchement et qu’elle ne pratique pas de coutumes particulières suite à la naissance de son enfant. L’informatrice exprime son point de vue négatif sur la césarienne. A la fin de l’enquête, l'informatrice fait une remarque sur son utilisation du lait en poudre en précisant que celui pouvait dessécher la gorge de son enfant. Pour éviter cela, elle donne un peu d’eau à son bébé pour le rafraîchir. A la fin de l’enquête, la mère explique que le colostrum est bon pour l’enfant et le rend résistant aux maladies.
Ancienne cote : CA/ENTME/005/A
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : Qualité sonore de l'enregistrement : Mauvais
Reproduction(s) numérique(s) : Numérisation disponible en ligne
Reproduction(s) numérique(s) : Numérisation disponible en ligne
Auteur : 1234
Sujet : Césarienne
Biberons
Maladies infectieuses -- Transmission
Fièvre
Relations sage-femme-patient

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Documents administratifs librement communicables (Code du Patrimoine, art. L. 213-1)
Un contrat a été signé avec chaque informateur/trice (excepté pour un entretien qui a été interrompu). Un contrat est en cours de signature avec l’enquêtrice et la traductrice

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/