Calames

NUM AUD 26/7 L’industrie musicale et la cause chilienne

Description :
Quilapayún, Inti-Illimani, Angel Parra, mais aussi le Canto General de Mikis Theodorakis sont autant de noms et de musiques qui restent très étroitement liées dans la mémoire collective aux mobilisations de solidarité internationale avec les victimes de la junte militaire au pouvoir à Santiago. Musiciens en exil ou compositeurs et chanteurs non chiliens, ils ont chacun à leur manière nourri une industrie musicale qui s’est peu à peu développée au cours des années 1970 et 1980. De l’écriture musicale à l’organisation de concerts en passant par l’édition de disques, cette nouvelle séance du séminaire souhaite revenir sur la multiplicité des acteurs et des vecteurs qui ont contribué au succès de cette production musicale, au rythme de nombreuses circulations transnationales. Il s’agira également de s’interroger sur la réception de ces musiques et sur leur rôle dans les mobilisations de l’époque. Source: Caroline Moine.
Participants : Luis BRICEÑO, auteur - réalisateur et collectionneur d’oeuvres musicales de la solidarité internationale avec le Chili (Fonds BDIC) ; Javier RODRIGUEZ AEDO (Université Catholique du Chili/Université Paris 4 - IREMUS) historien et musicologue, spécialiste des musiques populaires chiliennes et de leur réception en Europe après 1973 ; et Rosalia MARTINEZ (Université Paris 8 Saint-Denis/Centre de Recherche en Ethnomusicologie LESC UMR 7186), sur "Musique, exil et solidarité. À propos de l'expérience du groupe chilien Karaxú (1974-1990)".
Auteur : Parra, Ángel (1943-....)

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Consultable sur les postes de la BDIC.
La reproduction, la publication ou la citation des documents sont régies par le code de la propriété intellectuelle.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/