Calames

Service développement

Biographie ou Histoire :
Le service est créé en 1967 avec alors pour but de réorienter la campagne mondiale contre la faim : La Cimade participe alors à l’animation de cette campagne et mène des études sur le problème du développement.
En 1969, elle s’associe avec le CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement) pour créer le CIDEV (Centre d’information sur le développement), dont la fonction est de diffuser l’information sur le développement, et d’associer à la production de ces informations les partenaires du Tiers monde.
En 1971, la Cimade et le CCFD créent une structure commune : le BOD (Bureau œcuménique de développement) à la fois pour mener des actions et réfléchir sur le développement.
En 1974, il est décidé d’arrêter d’envoyer des expatriés dans les pays du Sud. Son action consistera désormais essentiellement en la recherche de moyens pour mettre en œuvre des projets, leur suivi. On peut entre autre relever l’implication de la Cimade au Liban depuis 1977, avec son appui aux efforts de médiation dans la guerre civile, et son soutien aux réfugiés palestiniens.A partir de cette même année, elle commence à appuyer les associations des diasporas africaines (Maliens, Sénégalais) qui œuvrent au développement de leurs pays d’origine.
En Haïti de 1978 à 1998, la Cimade aide à la fondation et au financement du Service œcuménique d’entraide, association qui s’occupe de santé, d’éducation, d’agriculture.
Sujet : Comité français pour la solidarité internationale
Comité catholique contre la faim et pour le développement (France)
Centre d'information sur le développement (Paris)
Pays en voie de développement
Oecuménisme
Liban -- 1975-1990 (Guerre civile)
Réfugiés palestiniens
Maliens
Sénégalais
Haïti (île)

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents :
Librement consultable sauf les documents comportant des informations à caractère privé : la sécurité et la liberté de l'intéressé et de ses proches, des mesures de justice et de police administrative, les motifs de la venue d'un étranger en France, la vie familiale, les aides sociales apportées par la Cimade, les dons en faveur de la Cimade, la formation et le parcours professionnel, les données médicales.
Une dérogation pour la consultation de ces dossiers peut être accordée par le département des archives de La contemporaine : collections@lacontemporaine.fr.
La reproduction, la publication ou la citation des documents sont soumises à l’accord préalable de La contemporaine.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/