Calames

MMSH-PH-4928 Entretien dans le cadre de l’ANR-COLOSTRUM femme âgée de 15 ans dans la commune de Cochabamba en Bolivie

Date : 2014-06-27
Description physique : Durée : 24 min.
Description : La très jeune mère, de 15 ans, originaire de Cochabamba, s’est rendue compte de sa grossesse "accidentelle" mais n’a pas voulu voir de médecin. Sa grossesse s’est néanmoins bien passée et l’accouchement s’est déroulé normalement. Elle déclare vivre chez sa belle-mère qui la soutient et s’occupe du bébé. L’enquêtrice demande comment était le colostrum, ce à quoi la jeune femme répond que c’était un peu transparent, aqueux mais liquide avec un goût salé et aigre. Elle déclare s’être renseignée sur Internet mais connaissait déjà le colostrum. Le lait est monté dans la poitrine entre le septième et le huitième mois de grossesse. Le contact peau à peau s’est effectué tout de suite après l’accouchement. Une fois lavé et habillé l’enfant a été placé au sein et l’enfant a tété tout de suite et au bout de trois jours elle n’avait plus que du lait. Elle déclare avoir pressé ses seins avant d’allaiter pour en sortir la première goutte de lait avant de faire téter le bébé car elle croit que la colère peut être transmise à ce moment là et provoquer une crise cardiaque. Elle pense que le lait se forme en fonction des aliments consommés et que le colostrum est bon et renforce le nourrisson. Elle dit avoir consommé beaucoup d’aliments sous forme liquide pour favoriser la lactation, des soupes (de quinoa) et des boissons. Après la fin du colostrum, elle alternait avec des biberons. Elle ne connaît pas d’autre terme que colostrum pour désigner ce premier lait et elle a la certitude que la qualité de celui-ci dépend des aliments consommés, comme la soupe. Elle croit également que le schéma que suit le lait dans le corps va de l’estomac aux seins. Elle déclare n’avoir pas préparé sa poitrine à l’allaitement mais qu’elle n’a pas de crevasses et qu’elle allaitera jusqu’aux 6 mois du bébé. L’enquêtrice pose ensuite des questions sur l’influence des relations sexuelles sur le lait, sur la position de l’accouchée, et les différences dans la façon de téter entre garçons et filles. L’enquêtrice pose ensuite des questions sur la façon dont le bébé évacue ses selles.
Ancienne cote : BO/ENTME/012/F
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : Qualité sonore de l'enregistrement : Moyen
Reproduction(s) numérique(s) : Numérisation disponible en ligne
Reproduction(s) numérique(s) : Numérisation disponible en ligne
Auteur : 1364
Sujet : Médecine et ésotérisme
Sexualité féminine

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Documents administratifs librement communicables (Code du Patrimoine, art. L. 213-1)
Tous les intervenants n'ont pas signés de contrats. Un contrat est en cours de signature avec l'enquêtrice

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/