Calames

Enquêtes orales enregistrées sur le terrain

Description : Ce corpus réunit les sons collectés par la chercheure lors de sa collecte du patrimoine oral yéménite, parcourant les 22 régions du Yémen entre 1979 et 2015. Leur contenu, en langue dialectale, couvre différentes composantes du patrimoine oral : le chant, la musique, la poésie, le spectacle ou encore le conte et les coutumes yéménites. Si la chercheure privilégiait la caméra comme outil de collecte, elle a souvent dû faire face à des obstacles et interdictions de filmer, notamment lorsqu’il s’agissait de filmer le visage des femmes. Lorsque l’usage de la caméra se révélait impossible, ou qu’elle estimait qu’il n’était pas nécessaire d’insister, elle avait alors recours aux enregistrements sonores seuls. La majorité des sons présents dans ce corpus ont été pris dans ce contexte. D’autres prises de sons répondent au besoin de doubler les fichiers vidéos par soucis de sauvegarde. Il est également arrivé qu’elle choisisse d’enregistrer parce qu’elle n’avait que son magnétophone sur elle comme outil de collecte. Ce corpus comprend par ailleurs un certain nombre d’enregistrements sonores sous forme de fichiers vidéo. Il s’agit d’enregistrements effectués par une caméra mais en coupant l’image. Ce choix s’est fait lorsque les témoins refusaient catégoriquement d’être filmés, lorsque la chercheure choisissait de n'emmener qu’un seul outil, la caméra proposant les deux possibilités (image et/ou son), ou encore lorsqu’elle filmait de nuit, par exemple pour les récits de contes qui avaient traditionnellement lieu le soir, et que l’obscurité empêchait la prise de vue. Enfin, ce corpus compte un certain nombre d'enregistrements édités sous la forme d’album, comprenant plusieurs titre et une jaquette. Ces albums étaient conçus par le monteur de l’association, Modjib Al-Rumaith, dans le but d’avoir un support concret, un CD, à offrir aux chanteurs pour les remercier de leur participation, aux chercheures et diplomates de passage au Yémen ou encore aux partenaires lors des démarches menées par Fatima Al-Baydani-Alzawiya. Ces CDs servait également de support de diffusion et de valorisation du patrimoine yéménite. Ce type de valorisation a apporté crédit et sérieux au travail de Fatima Al-Baydani-Alzawiya et contribué à l’engagement de ses partenaires. Certains enregistrements de contes sont accompagnés d’une transcription en arabe et parfois d’une traduction en français. Techniquement, les sons enregistrés au magnétophone ont été numérisés et nettoyés des bruits parasites en 2006 par le Centre Culturel Français, ce qui explique l’absence totale de bruit de fond sur certains fichiers. La durée des fichiers son va de quelques minutes à plus d’une heure.
Sujet : Chant
Contes
Veillées
Contes arabes
Contes yéménites

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Les droits des informateurs sont cédés par Fatima Al-Baydani à la MMSH à titre non-exclusif et pour une utilisation non-commerciale, comprenant la consultation, la conservation, la diffusion des archives dans l’enceinte de la MMSH ou dans le cadre de manifestations organisées sous la direction de la MMSH.
CC-BY-NC en majorité, exceptions déterminées par la chercheure

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/