Calames

CNRS IHTP ARC 105 Papiers Georges Morel

Date : 1978-1979
Description physique : 8 p. .
Description :
« Témoignage de Monsieur Georges Morel, ingénieur des Mines. Les mines des Cévennes pendant la guerre 1939-1945 », suivi du rapport, du 12 janvier 1947, de M. Pruvost, doyen de la faculté des Sciences de Lille, lors de la remise du grand prix Léonard Danel à « Monsieur Michel Duhameaux, inspecteur général des Mines » :
La première partie est consacrée à la société anonyme de Rochebelle, que Georges Morel dirigea pendant la guerre. Il souligne d'emblée l'esprit de résistance qui animait Aimé Lepercq, président du comité d'organisation des Houillères, et certains des cadres généraux et techniques des bassins. Il décrit ensuite les difficultés de fonctionnement des mines, en raison de la pénurie des approvisionnements de toutes natures et mentionne les moyens mis en œuvre pour laisser apparaître une augmentation fictive de la production. Il fait part des actions de la Résistance locale contre les installations minières, et de l'accueil de 600 jeunes réfractaires au STO. Il évoque la libération d'Alès, le 24 août 1944 et les règlements de compte qui s'en suivirent. Il dresse le bilan, pour les Houillères des Cévennes, de la situation de certains dirigeants, agents maîtrise et ouvriers à l'issue de la guerre. La deuxième partie évoque la période postérieure au 25 septembre 1944, date de la réquisition des Houillères des Cévennes, et celle du début 1946 avec la nationalisation des Houillères françaises et la « bataille du charbon ».
Quelques documents d'archives en annexe [18 pages] : Le rapport sur Michel Duhameaux, écrit par le doyen Pruvost en janvier 1947, et joint par Georges Morel à son témoignage, apporte un complément fort utile à l'histoire des Houillères pendant la guerre. De 1941 à 1944, Michel Duhameaux a été directeur du bureau régional d'organisation des Mines du Nord et du Pas-de-Calais. Il s'illustra particulièrement par un grand esprit de résistance : défense du « salaire minimum » ; opposition à « la concentration industrielle » ; accueil de jeunes réfractaires au STO, une grande partie des étudiants de la faculté des sciences de Lille y trouvèrent refuge (au total environ 20 000 jeunes pour les Mines du Nord).
Producteur du fonds ou collectionneur : Morel, Georges
Biographie ou Histoire : A été successivement ingénieur en chef de la Société anonyme de Rochebelle (bassin des Mines des Cévennes) de 1929 à 1944, et à partir du 25 septembre 1944, directeur général adjoint de mines à combustibles du Gard, de l'Hérault et de l'Aude après la réquisition des Houillères des Cévennes.
Biographie ou Histoire : Michel Duhameaux, a été de 1941 à 1944, directeur du bureau régional d'organisation des Mines du Nord et du Pas-de-Calais. Il devint par la suite directeur général des Charbonnages de France.
Modalités d'entrée dans la collection : C'est Georges Morel, lui-même, qui a confié son témoignage, rédigé en 1978-1979, à L. F. Ducros, ancien correspondant du Comité d'histoire de la Deuxième Guerre mondiale pour l'Ardèche.
Conditions d'accès : Communication soumise à autorisation.
Producteur du fonds ou collectionneur : Morel, Georges
Sujet : Résistance
Houillères du Bassin des Cévennes

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/