Calames

CNRS IHTP ARC 110 Souvenirs de guerre, 1939-1945

Date : 1971 et 1973
Description physique : Manuscrit inédit. 3 pages,.
Description : L’un des intérêts de ce manuscrit , rédigé entre 1971 et 1973, réside dans les nombreuses informations fournies par l’auteur sur le secteur de l’industrie sidérurgique. Tout d’abord en Meurthe-et-Moselle aux Forges de Jœuf, société de Wendel, où il exerce les fonctions de chef du service électromécanique et ce jusqu’au 11 juin 1940, ensuite de février 1941 à septembre 1944, il est ingénieur à la Compagnie des Mines, Fonderies et Forges d’Alais à Tamaris (banlieue d’Alès), et enfin directeur de l’usine deJamailles, société de Wendel, à Rosselange (Moselle) à partir de novembre 1944. À travers la description de ces trois postes se perçoit l’enjeu crucial du fonctionnement des usines sidérurgiques en temps de guerre. À Jœuf, zone frontalière avec l’Allemagne, et donc à très hauts risques, c’est l’arrêt immédiat de l’usine et la destruction des machines, le 11 juin 1940, suite à l’entrée des troupes allemandes à Verdun. À l’inverse, ce sera, en 1944, à Jamailles, la remise en marche de l’usine après les années d’occupation allemande. Pour les Fonderies et Forges d’Alais, février 1941-septembre 1944, c’est le versant fonctionnement de l’entreprise en période d’occupation qui est développé : les conditions de production, les clivages à l’intérieur de l’usine, les actions de sabotage par les maquisards, la question du STO .... Sont également abordés dans la première partie : la mobilisation de 1939 – Henri Binet est affecté à la 127e batterie de la DCA au Fort Saint Jean D’Arc –, l’exode et la question des réfugiés. Dans la deuxième partie il évoque le plus souvent l’écoute de la radio suisse, la cohabitation avec les officiers allemands, et enfin la libération d’Alès, le 25 août 1944 avec les tensions qui l’ont précédée et les règlements de compte locaux qui s’ensuivirent.
Producteur du fonds ou collectionneur : Binet, Henri (1902-1975)
Biographie ou Histoire : Henri Binet est né à Metz en 1902. Il fait ses études à l’École d’ingénieurs des Arts et Métiers de Châlons-sur-Marne et à l’Institut électrotechnique de Nancy. Ingénieur aux usines de Wendel, il fut successivement en poste à Jœuf, Hayange, Moyeuvre et Rosselange.
Producteur du fonds ou collectionneur : Binet, Henri (1902-1975)
Sujet : industrie sidérurgique
Jœuf
Alais
Jamailles,

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Communication sur demande motivée, respectant les souhaits du donateur et les éventuelles restrictions d'accès. Consultation sur place uniquement. Pour votre première consultation, afin de vous inscrire, veuillez vous munir d'une pièce d'identité (carte d'identité ou passeport). En raison de la délocalisation temporaire des fonds, un délai de 48 heures est à prévoir pour la consultation des archives, une fois la demande de communication instruite.
La photocopie n'est pas autorisée. La photographie sans flash est en principe autorisée, sous conditions. Toute publication ou reproduction est soumise à autorisation, dans le respect de la réglementation en vigueur concernant le droit de la propriété intellectuelle.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/