Calames

CNRS IHTP ARC 120 Riom, Clermont, Nontron. Des prisons françaises sous l’occupation. Souvenirs de Michel Bloch, 1938-1945

Description physique : 27 p. dactylographiées .
Description : Dans ce texte Michel Bloch, fils de l’écrivain Jean-Richard Bloch, époux de Colette Bloch-Sellier témoigne sur sa traversée des années de guerre. Jeune intellectuel engagé, proche du parti communiste, enseignant à l’ENP de Thiers, il est révoqué en décembre 1940 en vertu du statut des juifs. Arrêté en 1941, pour distribution de tracts clandestins, il relate ici ses années d’emprisonnement (1941-1944), successivement à la maison d’arrêt de Riom puis dans les prisons militaires de Clermont-Ferrand et de Nontron (Dordogne). C’est sur cette dernière qu’il consacre le plus de pages ; il évoque les conditions de détention mais surtout ses compagnons d’infortune dont il retrace pour certains le parcours (entre autres Jean Chaintron, Raoul Calas, Lucien Bourdeau…) et relève les différentes catégories de prisonniers (politiques, droits communs et « espions »). Libéré le 10 juin 1944 par un maquis de l’Armée secrète, il rejoint une équipe FTP, puis l’état-major des FFI de la région 5 (Limoges). Il participe à différentes opérations de guérillas ainsi qu’à la libération de Limoges. Il devient en 1945 directeur du cabinet du ministre de la Santé.
Producteur du fonds ou collectionneur : Bloch, Michel (1911-2000)
Documents en relation : Voir aussi CNRS IHTP ARC 121.
Producteur du fonds ou collectionneur : Bloch, Michel (1911-2000)
Sujet : occupation
emprisonnement
Riom
Clermont-Ferrand
Nontron
libération
Limoges

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Communication sur demande motivée, respectant les souhaits du donateur et les éventuelles restrictions d'accès. Consultation sur place uniquement. Pour votre première consultation, afin de vous inscrire, veuillez vous munir d'une pièce d'identité (carte d'identité ou passeport). En raison de la délocalisation temporaire des fonds, un délai de 48 heures est à prévoir pour la consultation des archives, une fois la demande de communication instruite.
La photocopie n'est pas autorisée. La photographie sans flash est en principe autorisée, sous conditions. Toute publication ou reproduction est soumise à autorisation, dans le respect de la réglementation en vigueur concernant le droit de la propriété intellectuelle.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/