Calames

CNRS IHTP ARC 133 Fonds Fernand Rambion

Description physique : 1 carton .
Description : Personnalité : un homme sensible aux idées pacifistes, a refusé d’entrer dans le parcours d’élève officier de réserve (EOR). Passionné de littérature, il fera partagé cette inclination à ses camarades de captivité en écrivant et montant des pièces de théâtre – objet principal du fonds sous le titre «théâtre d’exil » –. Si apporter un divertissement à ses collègues était un des buts de l’auteur, il mettait aussi toute son énergie pour que la culture soit un recours contre la démoralisation, une évasion du quotidien.
Description :
I – Manuscrits des pièces :
1. J’attendrai. « Trois petits actes en prose » Pièce écrite en mai 1941, jouée pour la première fois le 14 juillet 1941 au « théâtre « du Kommando 1625, stalag XIII B, à Rothau (Sudètes). - Ensemble de feuilles (environ une soixantaine, format 20, 5 cm x 14, 5cm ). Au recto : texte manuscrit, au crayon de papier, de la pièce, avec un résumé (tampon du stalag sur plusieurs feuilles) ; au verso : des extraits du Journal (et/ou brouillons de lettres à sa femme) de la période ultérieure, avril/mai 1943, avec le 14 mai 1943 l’annonce de leur «transformation » en travailleurs civils. [Attention : communication réservée en raison de la fragilité du support.] - Texte manuscrit de la pièce, recopié (53 pages, format 20, 5 cm x 14, 5 cm). [Bonne lisibilité]. - Extrait du Journal, 26 avril - 13 juillet 1941, en rapport avec la genèse et la représentation de la pièce, version recopiée par A. Rambion. - Tapuscrit original de la pièce (29 pages). - Tapuscrit saisi par A. Rambion (38 pages) avec résumé de la pièce, d’après le texte de l’auteur.
2 - Le Réfractaire . « Pièce dramatique en un acte » Pièce écrite en janvier 1944, jouée les 18 et 19 mars 1944 devant un public de prisonniers « transformés » et de requis du STO à Schindelwald (Sudètes) - Tapuscrit de la pièce (18 pages) suivi de l’Historique de la représentation. Pages de mon journal, décembre 1943 à mars 1944, (9 pages). - Feuillets manuscrits au crayon de papier : l’historique de la représentation et brouillon de la « lettre à Hochwelker » [l’un des acteurs], écrit au verso de formulaires de bulletins de salaire allemands.
3 – Le rêve que j’ai fait. «Conte de Noël. Un acte en 1 prologue et 3 tableaux ». Piéce écrite représentée pour Noël 1944. - Ensemble de feuilles (environ une soixantaine de format divers : 20, 5 cm x 14, 5 cm et 15, 5 cm x10, 5 cm), constituant le manuscrit original, écrit au crayon de papier (2 feuilles ont été recopiées par A. Rambion). Le texte de la pièce est précédé d’extraits de journal, du 17 septembre au 29 décembre 1944, relatant l’historique de la représentation avec Fragment de la présentation sur la dernière page. - Fragment de la présentation, texte dactylographié,(½ page). - Noël 44, texte dactylographié (version plus longue du Fragment, daté du 22 décembre 1944, signé F. Rambion, Délégué aux Services Culturels (2 pages). - Introduction à la lecture de « Le rêve que j’ai fait » de F. Rambion : note sur la pièce, prologue et premier tableau ainsi que la version dactylographiée du Journal, 17 septembre -12 décembre 1944.
Description :
II – Iconographie et documents :
La fille du puisatier de Marcel Pagnol, adaptation théâtrale de F. Rambion, Pâques 1944 à Schindelwald : programme de la représentation.
1 photo dédicacée (photocopie) de l’acteur jouant Clapou dans Le réfractaire .
2 coupures de presse rapportées de captivité : une version espagnole de l’ « Ecole Préparatoire Universitaire » (tampon du stalag) - une coupure de presse « Lettre aux ouvriers communistes », sans titre, [1941 ?]
Description :
III – Tapuscrits de l’après captivité :
1 – « Théâtre d’exil » - Préface pour une publication du « Théâtre d’exil » envisagée juste après la guerre (4 pages). - Fernand Rambion. Théâtre d’exil, 1941 – 1944, volume de 131 pages dans lequel Annie Rambion a rassemblé, en juillet 2011, les trois pièces écrites par son père durant sa captivité en Allemagne.
2 - Prélude au grand retour. (Journal d’un prisonnier français dans les Sudètes. Juin 1944 - Juin 1945) de Fernand Rambion : -Tapuscrit de 163 pages, – 1ère version de travail –. Inscription sur la page de couverture : « 1ère mouture du « Creuset des Sudètes » rédigée dans les années d’immédiat après-guerre et profondément remaniée pour l’œuvre définitive de longues années après ». - Version dactylographiée par A. Rambion, 172 pages.
Producteur du fonds ou collectionneur : Rambion, Fernand (1914-2003)
Biographie ou Histoire : Fernand Rambion (1914- 2003), instituteur de formation était depuis 1938, élève-professeur à l’Ecole normale supérieure de l’enseignement technique (ENSET). Mobilisé en septembre 1939, dans les Chasseurs Alpins, d’abord dans le Sud de la France et à partir de 1940 dans le Haut-Rhin, puis dans l’Aisne où il est fait prisonnier. Envoyé en Allemagne au Stalag XIII B, à Weiden, dans les Sudètes, il est affecté au Kommando 1625, à Rothau (situé à 80 kms de Nuremberg), dans une aciérie métallurgique dédiée à la fabrication d’armement. En mai 1943, il change de statut et devient prisonnier « transformé ».
Modalités d'entrée dans la collection : Les archives de Fernand Rambion ont été déposées à l’IHTP, en 2012, sous forme de don, par sa fille Annie Rambion, Elle a recopié à la main ou dactylographié, d’après les originaux, certains documents qui n’étaient plus lisibles.
Conditions d'accès : La communication est libre, mais certains documents manuscrits très fragiles ne pourront être consultés, qu’après l’accord du personnel de la bibliothèque de l’IHTP, et maniés avec précaution.
Documents en relation :
Ouvrages de Fernand Rambion disponibles à la bibliothèque de l’IHTP :
Dans le creuset sudètes. De Karlsbad à Karlovy Vary. Choses vues,1990, éditions L’amitié par le livre, Besançon. Cote CNRS IHTP : C 303 (+ un exemplaire conservé avec les archives). - Ce témoin que j’étais, 2004. Cote CNRS IHTP : R. 6601.
Documents en relation :
Fonds IHTP en relation avec les archives de Fernand Rambion :
Fonds Georges Mongrédien : cote CNRS ARC 131 - Voir aussi le fascicule La bibliothèque de « l’honnête homme » projet réalisé par les professeurs de l’Oflag IVD en 1942 cote CNRS ARC 1000 - 33 - Fonds Eugène Bourse : cote CNRS ARC 134 - Fonds Salomon Juptzer : cote CNRS ARC 093 - Témoignages : - Robert Vaysset : cote CNRS ARC 065 - Pierre Briquel : cote CNRS ARC 1000 - 30 - Jean-Henri Penavaire : cote CNRS ARC 124.
Producteur du fonds ou collectionneur : Rambion, Fernand (1914-....)
Sujet : pièces de théâtre
Rothau
Schindelwald

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/