Calames

LAV Fonds Louis Lavelle

Date : 1899-1999
Langue : langues des unités documentaires : français, italien, néerlandais, allemand, espagnol et anglais
Description physique : 91 boîtes. 10.00 ml.

Organisme responsable
Collège de France, Service des archives

Description :
Ce fonds regroupe des essais, carnets de notes, cours, entretiens, correspondance, documents personnels, articles ainsi que des microfilms, des cassettes audio et des disques vinyles (conférence).
Domaines : Philosophie, Métaphysique.
Lien vers l'instrument de recherche sur Salamandre
Biographie ou Histoire :
Louis Lavelle, philosophe français, nait le 15 juillet 1883 à Saint-Martin-de-Villeréal (Lot-et-Garonne). Il est considéré comme l'un des métaphysiciens français majeurs du XXe siècle.
Il quitte sa région natale à l'âge de sept ans afin de poursuivre ses études secondaires à Amiens puis à Saint-Étienne. Au cours de ses années à la faculté de Lyon, il s'intéresse à la pensée de Nietzsche et participe à des manifestations libertaires. Entre deux remplacements à Laon, il assiste aux cours de Léon Brunschvicg (dont il deviendra, plus tard, un farouche opposant) et d'Henri Bergson.
En 1909 à Neufchâteau, il devient agrégé de philosophie et enseigne, par la suite, à Vendôme et à Limoges.
En 1914, bien que réformé, il décide de monter au front. Il est envoyé sur la Somme en 1915, puis à Verdun où il est fait prisonnier en 1916. Durant sa détention, il écrit sa future thèse, ainsi que ses "Carnets de guerre".
Fin 1921, il soutient sa thèse de doctorat de philosophie à la Sorbonne devant Léon Brunschvicg ("La Dialectique du monde sensible") et Léon Robin ("La Perception visuelle de la profondeur"). Il obtient un poste au lycée Fustel-de-Coulanges à Strasbourg et s'implique dans les organisations syndicales d'enseignants d'Alsace-Lorraine.
Entre 1924 et 1940, il enseigne au lycée Henri-IV et à Louis-le-Grand, à Paris. En 1934, il fonde avec René Le Senne (philosophe) la collection Philosophie de l'esprit chez l'éditeur Aubier-Montaigne. En 1941, il est nommé Inspecteur Général de l'Instruction Publique.
Il entre au Collège de France en 1941 et succède à Édouard Le Roy à la chaire de philosophie qu'il occupe jusqu'en 1951. En 1947, Il est élu à l'Académie des sciences morales et politiques.
Il meurt le 1er septembre 1951 à Parranquet (Lot-et-Garonne).
Provenance : Le Fonds a été conservé par l'IMEC de 2000 à 2013 avant de rejoindre les locaux du Collège de France.
Conditions d'accès :
Le fonds a fait l'objet d'un inventaire par l'IMEC communicable en salle de lecture uniquement.
En attendant son traitement par le Collège de France, le fonds reste communicable après prise de rendez-vous auprès du service des archives du Collège de France.
Producteur du fonds ou collectionneur : Lavelle, Louis (1883-1951)
Sujet : Philosophie
Métaphysique
Technique(s) : enregistrement analogique
Genre(s), forme(s) et fonction(s) : essai
cours
entretien
correspondance
Types de documents : texte manuscrit
enregistrement sonore

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/