Calames

49 CDF 1-33 ; 15 Fi ; 1 ME 1-7 Fonds Paul Pelliot

Date : Sans date-1976
Langue : Langues des unités documentaires : français, anglais et chinois
Description physique : 4 boîtes. 1.60 ml.

Organisme responsable
Collège de France, Service des archives

Description :
Le fonds est constitué de documents relatifs à la vie professionelle (conférences, notes et documents de travail, etc.) et personelle de Paul Pelliot, on y trouve aussi de la correspondance et de l'iconographie.
Domaines : Sinologie, Linguistique, Archéologie, Histoire de la Chine.
Lien vers l'instrument de recherche sur Salamandre
Biographie ou Histoire :
Licencié ès lettres, diplômé de chinois de l'École des langues orientales, Paul Pelliot est, dès 1899, nommé pensionnaire de la Mission archéologique en Indochine, puis professeur de chinois deux ans plus tard.
Il est envoyé en mission à Pékin, en 1900, en vue de constituer une bibliothèque chinoise. Il rejoint Saïgon en 1901 avec une ample moisson de livres, de peintures et d'objets d'art, qui constituent le premier fonds de la bibliothèque et du musée de l'École française d'Extreme-Orient.
EN 1904 il inventorie à Hué les livres chinois et vietnamiens des collections impériales et en fait copier un bon nombre, afin de constituer le premier fonds d'ouvrages vietnamiens de l'École.
Une nouvelle mission, de 1906 à 1908, le mène en Asie Centrale et lui permet de fouiller plusieurs sites et de recueillir plus de 6 000 manuscrits et peintures dans les grottes de Dunhuang. n trois semaines, il entreprend et mène à bien le dépouillement de dizaines de milliers de manuscrits entassés dans une des grottes.
En 1909, de retour à Paris, il occupe le nouveau poste de sous-directeur de l'EFEO, jusqu'à sa démission, qu'il donne afin d'occuper la chaire de Langues, histoire et archéologie de l'Asie Centrale, au Collège de France, créée à son intention. Il délaisse pour un temps les travaux de sinologie pure, afin de se livrer plus spécialement à l'histoire des langues turques et mongoles et se consacrer aux récits de voyageurs chinois et européens qui ont traversé l'Asie ou se sont rendus en Chine.
Pendant la première guerre, il est mobilisé, part aux Dardanelles, puis à Pékin comme attaché militaire.
Il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1921, il est également vice-président, et plus tard, après S. Lévi, président de la Société asiatique, président de l'Institut des hautes études chinoises. En 1932, il est chargé par le ministère des Affaires étrangères d'une mission en Extrême-Orient et profite de son voyage pour s'arrêter à Bangkok, Phnom Penh, Siem Reap, Saigon et Hanoi.
P. Pelliot a publié, de son vivant, de nombreux et souvent gros articles, mais aucun ouvrage. À sa mort, il laisse de nombreux manuscrits qui ont été publiés depuis ou qui restent encore inédits.
Provenance : Le Fonds a été conservé par l'IMEC de 2000 à 2013 avant de rejoindre les locaux du Collège de France.
Producteur du fonds ou collectionneur : Pelliot, Paul (1878-1945)
Auteur : Pelliot, Paul (1878-1945)
Sujet : Sinologie
Linguistique
Archéologie
Histoire de la Chine
Genre(s), forme(s) et fonction(s) : correspondance
Types de documents : image fixe
texte manuscrit

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/