Calames

MEI Fonds Antoine Meillet

Date : 1850-1976
Langue : Langues des unités documentaires : français et russe
Description physique : 25 boîtes. 3.00 ml.

Organisme responsable
Collège de France, Service des archives

Description :
Le fonds Antoine Meillet regroupe des journaux personnels, essais, articles, cours, correspondance et des carnets de notes.
Domaines : Linguistique, Grammaire, Philologie.
Lien vers l'instrument de recherche sur Salamandre
Biographie ou Histoire :
Paul Jules Antoine Meillet est né le 11 novembre 1866 à Moulins, dans l'Allier. Principal linguiste français des premières décennies du XXe siècle, il est, également, un très fin philologue. Il a formé une génération de linguistes français, parmi lesquels Émile Benveniste, Marcel Cohen, Georges Dumézil, André Martinet, Aurélien Sauvageot, Lucien Tesnière, Joseph Vendryes, ainsi que le japonisant Charles Haguenauer, et influencé un certain nombre de linguistes étrangers.
Il a dirigé la thèse de Jean Paulhan sur la sémantique du proverbe (essai d'une classification linguistique des phrases proverbiales malgaches) et découvert Gustave Guillaume. Il a été le premier à identifier le phénomène de la grammaticalisation.
Il fait ses études secondaires au lycée Théodore-de-Banville de Moulins et entre, en 1885 à la faculté des lettres de Paris où il suit notamment les cours de Louis Havet. Il assiste, aussi, aux cours de Michel Bréal au Collège de France et ceux, sur la grammaire comparée, de Ferdinand de Saussure à l'École pratique des hautes études à qui il succèdera. Il apprend l'arménien moderne, lors d'une mission dans le Caucase, en 1890. En 1897, il soutient sa thèse de doctorat ès lettres (Recherches sur l'emploi du génitif-accusatif en vieux-slave).
En 1902, il occupe la chaire d'arménien à l'École des langues orientales, à la suite d'Auguste Carrière.
En 1903, il publie l'ouvrage "Esquisse d'une grammaire comparée de l'arménien classique", encore actuellement considéré comme une référence en linguistique arménienne et indo-européenne.
En 1906, il entre au Collège de France et est titulaire de la chaire de grammaire comparée jusqu'en 1936. Ses cours sont consacrés à l'histoire et à la structure des langues indo-européennes.
En 1919, il est cofondateur de la Société des études arméniennes avec Victor Bérard, Charles Diehl, André-Ferdinand Hérold, H. Lacroix, Frédéric Macler, Gabriel Millet, Gustave Schlumberger. L'année suivante, il crée la Revue des études arméniennes avec Frédéric Macler.
En 1924, il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres.
Il meurt le 21 septembre 1936 à Châteaumeillant, dans le Cher.
Provenance : Le Fonds a été conservé par l'IMEC de 2000 à 2013 avant de rejoindre les locaux du Collège de France.
Conditions d'accès :
Le fonds a fait l'objet d'un inventaire par l'IMEC communicable en salle de lecture uniquement.
En attendant son traitement par le Collège de France, le fonds reste communicable après prise de rendez-vous auprès du service des archives du Collège de France.
Producteur du fonds ou collectionneur : Meillet, Antoine (1866-1936)
Auteur : Meillet, Antoine (1866-1936)
Sujet : Linguistique
Grammaire
Philologie
Genre(s), forme(s) et fonction(s) : essai
cours
correspondance

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/