Calames

H 106 Dossier Migneron, ingénieur. Amélioration des bois et nouveau système de construction

Date : 17 juillet 1793-16 février 1810
Description physique : 10 pièces (dont 1 imprimé, 1 feuillet et 4 feuillets doubles).
Description :
En 1781, Migneron fait des expériences comparatives pour améliorer différentes sortes de bois. Il en résulte que les bois trempés dans une préparation en ébullition ont acquis de la force alors que les bois ébullis à l'eau pure en ont perdu 1/4. Le procédé permet également d'extraire des bois verts la sève qui occasionne leur destruction rapide.
En 1783, il fait des essais sur le ceintrage des bois améliorés. Le Journal de Paris du 15 mars 1783 rend compte d'une expérience en grand de ceintrage d'une pièce de chêne de 20 pieds de long et 6 pieds d'équarissage, qui a pris le ceintre sur un moule de fer de 7 pieds de diamètre.
En 1784, l'Académie d'Architecture reconnait que la méthode de courbure des bois de Migneron présente des avantages dans les constructions en charpente (planchers ceintrés, coupoles, voûtes, ponts de bois).
En 1785, Migneron fait des essais de ceintrage du gros bois, une poutre de chêne de 18 pieds de long et 1 pied d'équarrissage prend un ceintre de 17 pouces sur un moule de fer.
En 1786, il obtient un accessit de l'Académie de Toulouse pour la construction d'un pont de 24 pieds de voie et d'un seul jet. Après un rapport favorable de l'Académie de Bordeaux, il construit le Pont de Brienne et obtient les suffrages de Perronet et Bossut. Enfin, il soumet à l'Académie d'Architecture un projet de pont en bois pour remplacer le pont rouge (d'une seule arche en plein ceintre de 192 pieds d'ouverture). Son plan est adopté sur 15 autres à l'unanimité par le comité des Ponts et Chaussées. Le Bureau de Consultation lui accorde une récompense de 6000 livres.
Après avoir constaté que les ponts des jardins du Trianon et de Bellevue, les caisses à orangers de Versailles et une terrasse, tous construits en bois amélioré par Migneron n'ont subi aucune altération depuis 30 ans, le conseil des bâtiments civils reconnait les mérites du procédé d'amélioration des bois et de ceintrage et en préconise l'emploi (1808).
Le dossier comprend :
- H 106/1 à H 106/5 : Un rapport imprimé (dont un double feuillet en deux emplaires) intitulé "Amélioration des bois, et nouveau système de construction".
- H 106/6 : Une note.
- H 106/7 : Une lettre de Gillet Laumont à Molard, administrateur du Conservatoire des Arts et Métiers.
- H 106/8 : La copie du rapport du conseil des bâtiments civils au ministre de l'Intérieur inséré au Moniteur du 15 janvier 1808 par Peyre et Marmet.
- H 106/9 : Un rapport signé Migneron à la Société d'encouragement.
- H 106/10 : La copie d'un avis motivé.
Voir aussi H 130 (début du dossier).
Bibliographie :
"Arts,"Journal de Paris, n°74, 15 mars 1783, p. 308.
Auteur : Migneron, Pierre Jacques Louis (17..-18..)
France. Conseil général des bâtiments civils
Gillet de Laumont, François-Pierre-Nicolas (1747-1834)
Peyre, Antoine François (1739-1823)
Destinataire : Molard, Claude Pierre (1759-1837)
Société d'encouragement pour l'industrie nationale (France)
Sujet : Académie royale d'architecture (France)
France. Académie (Toulouse)
France. Académie (Bordeaux)
Perronet, Jean Rodolphe (1708-1794)
Bossut, Charles (1730-1814)
France. Direction générale des ponts et chaussées et des mines
Bureau de consultation des arts et métiers
Conservatoire national des arts et métiers (France)
Bois -- Cintrage
Travail du bois (architecture)
Bois -- Conservation
Ponts en bois
Genre(s), forme(s) et fonction(s) : compte rendu
correspondance
Types de documents : texte imprimé
texte manuscrit

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Accès soumis à autorisation ; communication sur rendez-vous. Écrire à bib.patrimoine@cnam.fr ou renseigner le formulaire de demande en ligne.
Toute publication ou reproduction est soumise à autorisation. Écrire à bib.patrimoine@cnam.fr.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/