Calames

Archives 6/11/3 Papiers Espérandieu

Description physique : 1 dossier.
Description :
Texte manuscrit « Les Carnutes » ; notes diverses ; relevés d'inscriptions ; 2 plans des fouilles du Mont-Auxois dont théâtre d'Alésia (1905-1906) ; brochure de Lucien Gap dédicacée à É. Espérandieu.
A noter que plusieurs lettres d'Espérandieu adressées à Allmer ont été laissées dans les dossiers de ce dernier (Archives 6/1-5).
Biographie ou Histoire : Né le 11 octobre 1857 près d’Alès, il se destine à une carrière militaire. Officier de l’armée française, il est surtout connu pour ses travaux d’archéologie et d’épigraphie : le « commandant » Espérandieu est en effet l’auteur du monumental Recueil général des bas-reliefs de la Gaule romaine. Nommé sous-lieutenant à sa sortie de Saint-Cyr en 1883, Emile Espérandieu commence sa carrière militaire et archéologique en Tunisie où il fait effectuer fouilles et relevés dans la région du Kef. Cette première activité d’archéologue qui se fait en marge de ses obligations professionnelles. Elle donne lieu à de nombreux articles et à une synthèse historique et archéologique sur la région. De retour en France, il devient instructeur militaire dans le Poitou et s’intéresse aux traces d’occupation gallo-romaine de cette région qui fait à son tour l’objet de publications nombreuses de la part d’E. Espérandieu. En 1905 commence les travaux du commandant Espérandieu sur le Mont-Auxois où il ne tarde pas à mettre au jour de nombreux vestiges d’occupation romaine et préromaine. Il met également en évidence que le site d’Alise est le site de la célèbre bataille d’Alésia. Cette révélation scientifique s’accompagne de très nombreux articles et conférences destinés à démontrer la validité de cette affirmation. La fouille du Mont-Auxois occupe E. Espérandieu jusqu’en 1914 où la guerre le rappelle à ses obligations militaires. Parallèlement, en 1903, il entame la publication de son Recueil général des bas-reliefs de la Gaule romaine complété par le Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule Romaine puis par le Recueil général des bas-reliefs, bustes et statues de la Germanie romaine qui paraît en 1931. Cet ouvrage a pour ambition de rassembler toutes les inscriptions et monuments sculpturaux antique de France par région. Ce travail occupera E. Espérandieu jusqu’à la fin de sa vie et verra encore la publication de suppléments de manière posthume,le projet étant repris et poursuivi par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. En 1920, rendu à la vie civile, il retourne dans sa région natale où il est nommé Conservateur des monuments romains et des musées archéologiques. Il se consacre dès lors en plus de la publication du Recueil général à l’épigraphie et à l’archéologie régionales, contribuant à l’étude de la maison carré à Nîmes par exemple. A côté d'articles et ouvrages scientifiques, il publie également des synthèses destinées à un plus grand public sur les monuments célèbres de la région (Tourmagne, maison carré, Pont du Gard), public auquel il s’adresse également par l’intermédiaire de multiples conférences. Membre correspondant de l’institut et un membre de l’académie des Inscriptions et Belles-Lettres, il s’éteint en 1939 à Avignon.
Documents en relation :
Documents donnés par Émile Espérandieu à la Bibliothèque d'art et d'archéologie sans doute au moment de la cession des archives :
- Ms 616 : Emile Espérandieu, « Rapport sur les ruines romaines de la subdivision du Kef présenté à l’Académie des inscriptions et Belles Lettres par le S. Lieutenant Espérandieu du 77e de ligne ».
- Ms 617 : « Lettres à Espérandieu » par Giovanni Battista De Rossi, [Edmond] Le Blant, Schmidt, Klein.
- Ms 620 : Copie manuscrite par E. Espérandieu d’un carnet de Héron de Villefosse, annoté par l’abbé Thévenat. Il s’agit d’un recueil de 232 cachets d’oculistes, provenant de diverses régions.
- Ms 651 : Cahier venant de M. Espérandieu et se rapportant peut-être aux clichés des archives photographiques.
- Ms 653 : moulages de cachets d'oculistes ayant appartenu successivement à Sichel, Mowat et Espérandieu.
Autres documents en relation à la bibliothèque de l'INHA :
- Ms 392 : lettres d'Auguste Allmer adressées à Émile Espérandieu (1880-1899).
- Ms 768 : Emile Espérandieu, Album des Antiquités de Lectoure, recueil des planches ayant servi à la publication des Inscriptions antiques de Lectoure.
- Ms 781, 5-16 : correspondance Camille Jullian (11 lettres d'Espérandieu).
Documents conservés dans d'autres institutions :
- Fonds Espérandieu au musée du Palais du Roure (Avignon).
- BIU Sorbonne : correspondance d'E. Chatelein dont deux lettres d'Espérandieu (Ms 1753).
- Bibliothèque de l'Institut : lettres d'archéologues dans correspondance des papiers Schlumberger (Ms 4297) et lettres diverses dans correspondance des papiers Camille Jullian (Ms 5764).
- Bibliothèque municipale d'Avignon : documents concernant Liotard, notaire et avocat à l'Isle-sur-Sorgue (Ms 5231) dont lettres d'Espérandieu (Nîmes).
Bibliographie :
Publications d'Espérandieu :Espérandieu, E. et Allmer, A., Revue épigraphique du midi de la France, Vienne, janvier 1878-décembre 1898 (devient la Revue épigraphique [Vienne] Paris, 1899-1914).Espérandieu, É, Catalogue des musées archéologiques de Nimes : cabinet des Médailles, Nîmes : impr. de Gellion et Bandini, 1920.Espérandieu, E., Epigraphie des environs de Kef (Tunisie), Paris, 1884-1885.Espérandieu, E., Epigraphie romaine du Poitou et de la Saintonge, Melle, 1888-1889.Espérandieu, E., Inscriptions antiques de Lectoure, Auch, 1892.Espérandieu, E., Les fouilles d'Alésia de 1906, Semur-en-Auxois, 1907.Espérandieu, E., Recueil général des bas-reliefs de la Gaule romaine (puis à partir du tome XIII Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule romaine), Paris, 1907-1966 (achevé par l'Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres).Espérandieu, E., Inscriptions latines en Gaule, Narbonnaise, Paris, 1929.
Publications au sujet d'Espérandieu :Lugand, R., Le Fonds Emile Espérandieu au Palais du Roure, Avignon, 1936.Rolland, H. Bibliographie d'Emile Espérandieu, membre de l'Institut, 1883-1936, Paris, 1937.Picard, C., Discours à l'occasion de la mort de M. Émile Espérandieu, Mâcon, 1939.Vendryes, J. « Nécrologie Emile Espérandieu », Extrait de : Etudes celtiques, vol. 4, fasc.1, Droz, Paris, 1941.Gran Aymerich, E., Dictionnaire biographique d'archéologie, Paris, 2001.

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents :
Consultation du lundi au samedi après-midi de 14h à 18h.
La consultation des originaux reproduits sur support de substitution doit faire l'objet d'une demande motivée auprès du service du Patrimoine.
Photocopies et scans interdits, photographies à usage privé destiné à l'étude et la recherche autorisées dans le respect du droit d'auteur. Autorisation d'utilisation soumise à la bibliothèque de l'INHA.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/