Calames

MMSH-PH-4008 Récit de vie d’un libraire européen resté à Alger jusqu’en 1968

Date : 1993
Description physique : 1 cassette. Durée : 46 min.
Description : L’informateur est né en Algérie où il a exercé le métier de libraire. Son grand-père est arrivé en Algérie pour des raisons de santé avant de d’être engagé comme expert comptable à la Banque d’Algérie. Par la suite il rachète plusieurs librairies pour créer une entreprise d’imprimerie, papeterie et librairie. Sa grand-mère, d’origine espagnole est née à Alger. Elle est issue d’une riche famille de commerçants possédant la moitié des terres de Bab-el-Oued et une entreprise de transport maritime. L’interlocuteur est resté en Algérie jusqu’en 1968 où il a exploité sa librairie héritée de son grand-père dans le centre d’Alger. Il estime que l’insurrection algérienne a été suscitée par les Américains qui fournissaient des armes aux insurgés et les auraient montés contre les Français. Demeurant en Angleterre pendant la seconde Guerre Mondiale, il n’a senti que de superficiels indices d’une montée de la révolte. Il a été touché par les vagues d’attentats puisque l’une de ses librairies a été plastiquée. L’informateur décrit une cohabitation conflictuelle entre Français et Algériens après l’indépendance de l’Algérie. Il évoque les actes de rançonnage, d’intimidation, d’expropriations et les vols. A cette même époque, l’interlocuteur a commencé à rencontrer des problèmes commerciaux, le poussant en 1968 à quitter l’Algérie. L’augmentation des frais de douanes, l’imposition sur le prix de vente et les délais de livraison fluctuant en fonction de la retenue des bateaux en rade d’Alger, les difficultés pour récupérer la marchandise une fois débarquée rendaient son métier très compliqué. Cela d'autant plus que sa clientèle se réduisait même si de nouveaux acheteurs (Tchécoslovaques et Russes) apparaissaient sur le marché. Il aurait souhaité que le gouvernement français puisse transformer sa librairie en centre culturel français mais les discordes internes n’ont pas permis au projet d’aboutir. L’interlocuteur s’exprime ensuite sur le coup d’Etat de Boumédiene. Les relations qu’il entretenait avec les autorités se sont alors compliquées de même que les problèmes fiscaux. Il évoque également sa scolarité en Algérie, en particulier au lycée d’Alger dénommé par la suite Lycée Bugeaud puis Lycée Abd el Kader. L’interview se termine par une anecdote sur la vente de livres comptables à un groupe de personnes d’origine mozabite.
Ancienne cote : D3268
Ancienne cote : N° confidentiel de l'informateur dans l'ouvrage d'Hélène Bracco : 23
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : Qualité sonore de l'enregistrement : moyen.
Reproduction(s) numérique(s) : Numérisation disponible en ligne
Sujet : Librairies
Alger (Algérie) -- Quartier de Bab el-Oued
Kabylie (Algérie)
Liverpool (Angleterre, GB)
Marseille (Bouches-du-Rhône)
Ghardaia (Algérie ; wilaya)
Oxford (Angleterre, GB)
Wargla (Algérie)
Boumédiène, Houari (1932-1978)
Gaulle, Charles de (1890-1970)
Organisation armée secrète (France)
Front de libération nationale (Algérie)
Attentats
Révoltes
Caractère national
Colonialisme
Commerce
Transit douanier
Intégration sociale
Expropriation
Racisme
Acculturation
Référendum -- France -- 8 avril 1962
Guerre mondiale (1939-1945)
Lieu de production : Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Les enregistrements sonores peuvent être écoutés sur place, à la phonothèque de la MMSH à Aix-en-Provence sous réserve des autorisations accordées par les enquêteurs. Pour chaque corpus sonore, les règles d'utilisation et de diffusion sont particulières, en fonction des règles juridiques et éthiques qui auront été spécifiés par les informateurs et les enquêteurs.
Cet inventaire reprend parfois des informations personnelles. Conformément à la loi n°78-17 "Informatique et Libertés", vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant en ligne sur ce site.

Pour les enquêtes disposant d'un enregistrement en ligne : réutilisation non commerciale autorisée. Pour les autres : consultation sur autorisation.
Ce corpus a fait l'objet d'un contrat de dépôt (22 juin 2000) stipulant les conditions de consultation. Au départ ce fonds était consultable uniquement sur autorisation, mais entre 2000 et 2006, les échanges avec les informateurs ont permis d'ouvrir la consultation en ligne.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/