Calames

MMSH-PH-5461 Le chef du village d'Aby (Ghana) s'exprime sur les prêtresses Komians, sur les génies et les relations avec les habitants, en Côte d'Ivoire

Date : 1986-02-24
Description physique : 1 cassette audio. Durée : 1h 32min.
Description : Le chef du village d’Aby s’exprime tout d’abord sur les prêtresses et guérisseuses nommées Komians. Il commence par expliquer leur mode de vie, évoquant tout d’abord les interdits et rituels qui régissent leur quotidien. Par exemple, leurs repas ne doivent pas être pris en compagnie, à l’exception de celle des autres Komians. Certains aliments ne peuvent être consommés et la préparation du repas doit être réalisée sur leur propre feu. Au sein de la société, les Komians exercent une fonction de guérisseuse, du fait de leurs connaissances de la médecine traditionnelle, pour des maladies bénignes ou plus graves, héréditaires ou causées par un génie. Elles accordent une grande importance à la notion de “pureté”, en ce qui concerne d’une part les divers matériaux et matériels qu’elles utilisent, et d’autre part concernant les personnes avec lesquelles elles sont en relation (par exemple, une femme indisposée est considérée comme impure). Au cours de l’entretien sont cités un grand nombre de génies comme [Tanoé], [Aboya], [Mbra], [Ahounou]. Les [bayéfoué] sont des génies capables de porter préjudice aux Komians comme aux autres génies. L’informateur présente ensuite le génie [Abibosso], protecteur du village, ainsi que les liens fonctionnels entre celui-ci, les villageois et les Komians. Bien que les génies soient très présents, ils ne font pas l'unanimité auprès de tous les habitants. L’islam et le christianisme sont des religions également très répandues, ce dernier ayant été importé par les européens à l’époque de la colonisation. Le témoin évoque “le clan des intellectuels” d’Abidjan contre les pratiquants vaudou qui veulent conserver leur propre religion. Ensuite, il explique que son devoir, en tant que chef de village, est de maintenir la cohésion et la bonne entente au sein de la communauté, malgré les différends entre les habitants. Il explique les règles et les codes en vigueur dans le village ainsi que certaines dérives comme les supercheries faites par certaines Komians. Il raconte notamment les vives discussions actuelles autour de la venue au village de Koudou Jeannot, "prophète" ivoirien, que certains souhaitent et que d'autres rejettent. Les Komians y sont fermement opposées, ayant déjà été bannies dans le passé par de nouveaux prophètes. Il relate le conflit passé, qui avait perturbé la stabilité du village dans les années 1950, entre les pratiquants du vaudou, les Komians et le prophète Mobio, plus connu sous le nom de 17 (il habitait à 17 km d’Abidjan), que le témoin qualifie très négativement et qui avait autrefois chassé les Komians.
Ancienne cote : F4056
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : qualité du son très bonne.
Information sur le traitement : analyse documentaire de Anne-Cécile Grondin, avril 2021.
Auteur : Olivier de Sardan, Jean-Pierre (1941-....)
Inconnu
Sujet : Génie (mythologie)
Pureté rituelle
Islam
Christianisme
Colonisation
Abidjan (Côte d'Ivoire)
Médecine populaire
Communautés rurales
Conflit culturel
Nouveaux mouvements religieux
Femmes et religion
Ghana
Lieu de production : Aby (Ghana)

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Les enregistrements sonores peuvent être écoutés sur place, à la phonothèque de la MMSH à Aix-en-Provence sous réserve des autorisations accordées par les enquêteurs. Pour chaque corpus sonore, les règles d'utilisation et de diffusion sont particulières, en fonction des règles juridiques et éthiques qui auront été spécifiés par les informateurs et les enquêteurs. Cet inventaire reprend parfois des informations personnelles. Conformément à la loi n°78-17 "Informatique et Libertés", vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant en ligne sur ce site.
contrat d'autorisation d'utilisation et de diffusion signé avec le dépositaire Jean-Pierre Olivier de Sardan et l'enquêtrice Claire Bidart.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/