Calames

H 143 Glossarium græco-latinum vetus in certa capita, quasi in locos communes, ut plurimum digestum et ab eclitis diversum

Date : XVIe siècle
Langue : Latin, Grec, ancien ( -1453)
Description physique : Papier. 34 feuillets. Écrit sur deux colonnes dont l'une est consacrée au texte grec et l'autre à la traduction latine. In-folio.
Description :
Le texte grec est écrit en majuscules sans accents et rempli de fautes ; il dénote dans le copiste une grande inexpérience, à moins que celui-ci n'ait voulu transcrire religieusement l'original tel qu'il était. Cette dernière conjecture devient même assez probable, si l'on fait attention à une note qui indique clairement que, le manuscrit servant de modèle étant très-fautif, le copiste a soin d'avertir quand il s'est permis de faire des changements. On lit en effet au folio 2, b :

ΑΝΑΓΙΝѠCΚΑΙ (sic) lege
ΤΡΑΝѠC dissere
CΑΦѠC clare.


Au mot « dissere (leg. diserte) » on trouve la note suivante : « In ms. respondet : TPANѠC, clare. Id est transpositio quam correxi describendo. » L'ouvrage commence par une préface en forme de dialogue où l'auteur explique ainsi l'objet de cet opuscule : « Interpretamenta. Quoniam video multos cupientes græce disputare et latine, neque facile posse propter difficultatem et multitudinem verborum, non peperci hoc facere ut in tribus libris interpretatoriis omnia verba conscriberem. Incipio scribere ab alpha usque o (sic), etc. » Et en regard, écrit en de très-petits alinéa, comme le latin : Ἐπειδὴ ὁρῶ πολλοὺς ἐπιθυμοῦντας ῥωμαϊστὶ διαλέγεσθαι καὶ ἑλληνιστὶ, μήτε εὐχερῶς δύνασθαι διὰ τὴν δυσχέρειαν καὶ πολυπλήθειαν τῶν ῥημάτων, κ.τ.λ. (Nous avons ajouté les accents pour faciliter la lecture de ce texte.) Voici l'indication des principales matières traitées dans les Interpretamenta: De duodecim signis (fol. 6) ; de septem stellis (fol. 6, b) ; de signis cœlestibus (fol. 7) ; de tempestatibus (fol. 7, b) ; de diebus festis, de ventis (fol. 8) ; tempora anni (fol. 8, b) ; de medicina, de navigatione (fol. 9) ; de magistratibus, de militia, de agricultura, arboribus, ædibus, spectaculis, adfinitate, serpentibus, civitate, membris humanis, habitatione, escis, potionibus, secunda mensa, carne, oleribus, piscibus, avibus, bestiis quadrupedibus, superlectile (sic), vestibus, aureis, argenteis, æneis, ferreis, fictilibus, scorteis, ludo litterario, instructione, natura corporis humani, moribus humanis, forensibus negotiis.
Presque tous les mots donnés sous ces différentes catégories se retrouvent à leur ordre alphabétique, et avec la même interprétation, dans les Glossaires publiés par Labbe. Un ouvrage du même genre et qui contient une portion de la préface indiquée plus haut, mais assez différent par quelques détails, et beaucoup moins considérable, existe dans un manuscrit de la Bibliothèque nationale sous le no 3049, fol. 81-116, avec ce titre, Πολυδεύκους περὶ καθημερινῆς ὁμιλιας « Polucis (sic) de quotidiana loquutione (sic) ; » il a ιté écrit par Georges Hermonyme de Sparte, le premier Grec qui enseigna en France, vers 1472, la langue et la littérature helléniques. Quant aux Interpretamenta dont il s'agit ici, ils semblent avoir été rédigés à une époque assez récente, pour faire connaître aux Latins les mots les plus usuels de la langue grecque. L'ouvrage n'est pas d'une grande importance pour la philologie moderne ; toutefois nous croyons inédits les deux textes grec et latin, tels qu'ils sont disposés, sans beaucoup d'ordre, dans ce manuscrit.
Provenance : Fonds de Bouhier, B. 182
Oeuvre : Glossarium græco-latinum

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Les collections patrimoniales sont accessibles sur justification d'une recherche.
Toute publication ou reproduction est soumise à autorisation.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/