Calames

Fonds Beddoukh, Laure, 3 AF

Date : Le fonds couvre une période allant de 1885 à 1968, à laquelle s'ajoutent quelques pièces manuscrites non datées mais postérieures à la Seconde Guerre mondiale
Langue : français
Description physique : Papier. 0,3 mètre linéaire.

Organisme responsable
Bibliothèque universitaire d'Angers
5, rue Le Nôtre
49045 ANGERS Cedex
Tél. 02 44 68 80 14
bu.univ-angers.fr/contact
Site web de la bibliothèque

Description :
Les archives de Laure Beddoukh contiennent des témoignages de l'activité militante de Laure Beddoukh aussi bien que de son activité professionnelle.
Malgré ses lacunes, le fonds rassemble des documents précieux pour les recherches biographiques menées sur Laure Beddoukh et sur l'histoire du suffragisme marseillais dans l'entre-deux-guerres.
Les documents réunis apportent également un éclairage sur la sociabilité féminine et féministe à Marseille, à travers les activités associatives de L. Beddoukh (Soroptimist club, Foyer-guide).
Les œuvres littéraires inédites présentent un réel intérêt en tant qu'exemples de littérature militante féministe, et en tant que source biographique. En effet, les récits de fiction de Laure Beddoukh s'inspirent largement de son expérience de militante et d'éducatrice féministe dans les années 1920-1930. Elles constituent également un émouvant témoignage sur les persécutions antisémites vécues par L. Beddoukh racontées dans les fragments autobiographiques ou transposées dans ses oeuvres de fiction.
Classement :
Nous avons élaboré un plan de classement reflétant la nature et l’origine diverse des documents qui nous ont été remis.
À leur arrivée, certains documents conservaient la trace d'une mise en ordre effectuée par Mme Beddoukh elle-même. Les coupures de presse étaient, pour certaines d'entre elles, collées dans des cahiers ou des registres de récupération. Mme Beddoukh avait apparemment l'intention de poursuivre son travail de collage, comme en témoignaient certaines coupures simplement glissées dans les cahiers. Le titre du journal et la date ont été, en général, notés sur les coupures par Mme Beddoukh. Nous avons conservé les registres en l'état, sans y faire aucun collage supplémentaire. Les coupures volantes ont été reclassées dans des chemises thématiques, selon le plan de classement établi par nous. Quant aux œuvres littéraires, elles se présentaient en chapitres ou parties attachées par des trombones, sans que l'ordre originel des chapitres ni la chronologie des différentes versions soient précisés. Nous avons dû les reconstituer par nous même, choisissant, par exemple, de classer les chapitres de l'ouvrage Madame et les jeux du destin par ordre alphabétique des prénoms.
Producteur du fonds ou collectionneur : Beddoukh, Laure
Biographie ou Histoire : Laure Beddoukh, née à Oran en 1887, grandit à Marseille, entourée par les membres de sa famille maternelle. Elle fonda dès 1905, à l'âge de 18 ans, un cours privé féminin de formation aux emplois commerciaux (secrétariat, sténo-dactylo, comptabilité, anglais...). Sa carrière d'enseignante et de promotrice du travail féminin fut toujours étroitement liée à son activité de militante féministe. Fondatrice du Groupe marseillais de l'Union française pour le suffrage des femmes, elle en assura le secrétariat général de 1913 à 1940. En 1924, elle ajouta à ses fonctions le secrétariat général de la Fédération féministe du Midi. Laure Beddoukh s'investit également dans des associations destinées à favoriser l'entraide féminine et à défendre les femmes dans le monde du travail : le Soroptimist Club des Bouches-du-Rhône, en 1929, puis le Foyer-guide féminin de Marseille. Ce foyer fut créé en novembre 1934, à l'imitation du Foyer-guide fondé à Paris par Yvonne Netter le 13 mai 1933. Parallèlement à ses activités associatives, Laure Beddoukh donnait chaque jeudi une chronique dans le quotidien marseillais Le Petit Provençal : les Feuillets féministes (d'abord intitulés "Carnet féministe"). Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle eut à souffrir des persécutions antisémites. Sauvée d'une rafle le 23 janvier 1943, Laure Beddoukh quitta Marseille et rejoignit sa fille, entrée dans la Résistance, à Lyon. Elle passa les dernières années de sa vie à Paris où elle s'était installée avec sa fille et mourut en 1970.
Provenance : La fille de Laure Beddoukh, Françoise Seligmann, conservait ces archives qui contiennent très peu de documents personnels de Laure Beddoukh, l'appartement de cette dernière ayant été pillé après sa fuite de Marseille en 1943. Ceci explique le volume modeste du fonds.
Modalités d'entrée dans la collection : Le fonds, conservé dans les locaux du CAF depuis le 18 avril 2001, a été donné par Mme Seligmann à l'association Archives du féminisme par lettre de don signée le 4 novembre 2001. Le contrat de dépôt entre l'association et l'université d'Angers est daté du 20 février 2002.
Accroissements : Fonds clos
Conditions d'accès : Consultation libre de l'ensemble des documents. La photocopie intégrale des tapuscrits littéraires est interdite.
Citer sous la forme : Fonds L. Beddoukh. Bibliothèque universitaire d'Angers.
Documents en relation :
Le fonds Cécile Brunschvicg, également conservé au CAF, constitue la source principale pour l’étude de la section marseillaise de l’UFSF. En effet, si le fonds Beddoukh est pauvre en archives sur l’activité de cette section, en revanche le fonds Brunschvicg contient une importante correspondance entre la section marseillaise et le secrétariat général à Paris, entre 1918 et 1939. Dans la correspondance reçue par Cécile Brunschvicg figurent des pièces dactylographiées ou manuscrites rédigées par L. Beddoukh, dont une vingtaine de lettres autographes.
Cf. Mémoire d'histoire et articles biographiques de Florence Berceot, infra, Bibliographie et Fonds Beddoukh 3 AF 3.
Bibliographie :
Françoise Seligmann, Liberté, quand tu nous tiens. Paris, Fayard, 2000.
Florence Berceot, La communauté israélite de Marseille sous la IIIe République : regard sur les femmes. Maîtrise d'histoire contemporaine, université d'Aix-Marseille, 1991.
Florence Berceot, "Laure Beddoukh et la naissance du Soroptimist Club de Marseille", in : Marseille, 1993, n° 166, p. 88-93.
Florence Berceot, "Laure Beddoukh, enseignante et féministe", in : Archives juives : Revue d'histoire des Juifs de France, 1996, p.121-124.
Florence Berceot, "Laure Beddoukh" in : Marseillaises : Vingt-six siècles d'Histoire, Aix-en- Provence, Edisud, 1999 : p. 50-51.
Evaluation et tris : Aucun document n'a été éliminé.
Producteur du fonds ou collectionneur : Beddoukh, Laure (1887-1970)
Sujet : Union française pour le suffrage des femmes
Marseille (Bouches-du-Rhône)
Féminisme
Femmes -- Droit de vote

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/