Calames

Fonds Delavault, Huguette, 13 AF

Date : 1894-2003
Langue : Français, certains documents sont en anglais.
Description physique : À l’issue du classement le fonds représente environ 14 ml..

Organisme responsable
Bibliothèque universitaire d'Angers
Centre des Archives du Féminisme
5, rue Le Nôtre
49045 ANGERS Cedex
Tél. 02 44 68 80 14
bu.univ-angers.fr/contact
Site web de la bibliothèque

Description :
Le fonds se compose dans sa grande majorité d’archives papier, surtout des documents administratifs et des rencontres scientifiques, il y a peu de correspondance. Il y a de la documentation, des coupures de presse, des collections de revues d’associations, cela représente presque la moitié du fonds. 3 cassettes vidéo, 24 cassettes audio, et plus de 200 photographies ont également été répertoriées.
Ce fonds important en métrage reflète les activités d’Huguette Delavault au sein de nombreuses associations comme Femmes et Sciences, Femmes et mathématiques, Femmes ingénieurs… . Mais une grande partie des archives concerne l’Association des Femmes Françaises Diplômées d’Université (AFFDU). On peut noter que ces archives sur des associations récoltées par Huguette Delavault sont en réalité des doubles, chaque association ayant déposée ses archives soit dans un dépôt, soit les conserve dans ses propres locaux.
Classement : Le plan de classement ne suit pas de manière chronologique les activités d'Huguette Delavault, il est scindé intellectuellement en quatre grandes parties. La première concerne la vie privée et le parcours professionnel d'Huguette Delavault. La seconde regroupe les archives concernant l'AFFDU et constitue la part la plus important du fonds et semble montrer que cette association a énormément compté pour la militante. La troisième partie concerne les autres associations auxquelles Huguette Delavault a participé, leur métrage est faible. Enfin la quatrième et dernière partie réunit une importante documentation, les coupures de presse et les différents supports comme les cassettes audio. Les cassettes vidéo, seulement au nombre de trois, ainsi que les photographies ont été réintégrées aux dossiers correspondants. Les activités des associations sont classées de manière chronologique et regroupées au sein de différentes catégories : activités organisées par l’association, participation de l’association, participation de l’association dans la cadre de l’UNESCO… . Cela permet au chercheur d’affiner sa recherche et de comprendre le contexte de ces activités.
Producteur du fonds ou collectionneur : Delavault, Huguette
Biographie ou Histoire :
Huguette Delavault est née le 15 janvier 1924. Issue d’une famille d’instituteurs, elle intègre l’Ecole Normale d’institutrices de la Rochelle (1940-1943), puis l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay-aux-Roses comme élève professeur (1946-1949 et 1951-1952). Elle obtient son agrégation de mathématiques en 1952. Ensuite elle exerce sa fonction de professeur à l’Université de Rennes puis de Caen. On lui confie aussi des fonctions administratives ente 1961 et 1980 puisque elle est notamment directrice adjointe de l’ENS de Fontenay-aux-Roses.
Dès 1976 elle est membre actif de l’Association pour la formation des enseignants en Europe, à partir de cette date elle ne quittera plus le milieu associatif où elle défendra la cause des femmes. À partir de 1977, elle intègre l’AFFDU (Association française des femmes diplômées de l’université), elle y joue différents rôles dont celle de présidente de 1984 à 1986, et de 1988 à 1994. Elle adhère aussi à d’autres associations comme " Femmes et mathématiques ", " Femmes et sciences" et s’investit aussi beaucoup au sein du réseau " Demain la parité ", créé par Françoise Gaspard en 1994, où elle représente l’AFFDU.
Parallèlement à ces activités, elle a publié divers articles sur les femmes et l’Education, ainsi que sur les femmes et leur place dans les Grandes écoles scientifiques. Huguette Delavault par son militantisme fervent, s’est illustrée à plusieurs reprises auprès de ses collègues féministes et du monde politique mais elle demeure inconnue du grand public. Elle reçoit en 1971 l’Ordre national du mérite et en 1995, elle est faite chevalier de la Légion d’honneur. Elle est décédée en 2003.
Provenance :
Huguette Delavault est décédée en 2003 et sa légataire universelle a fait don de ses archives au CAF. Plus précisément il s’agit d’un don manuel, ce mode d’entrée étant reconnu par le droit français coutumier. Il se définit « par la remise effective du bien au donataire qui remplit la fonction analogue à celle du formalisme des donations par acte notarié. En effet dans le don manuel, c’est la possession et elle seule qui vaut titre » Les archives des associations, p.27. Il peut être adressé une lettre d’intention de donation ce qui n’a pas été le cas pour les archives d’Huguette Delavault.
Ces archives sont protégées par la loi au même titre que les archives publiques. De plus il semble qu’aucune restriction de communication n’a été demandée. Pourtant un dossier appartenant au fonds, porte la mention « à détruire après ma mort ». Cette « volonté » n’a pas été remplie soit par oubli, ou par méconnaissance de ce dossier. Il n'a pas été détruit et porte la cote 13 AF 25. En effet, il comporte le nom et les coordonnées d’une personne physique ayant fait un don à l’AFFDU et souhaitant rester anonyme.
Modalités d'entrée dans la collection : Don à l'Université d'Angers, juin 2003.
Accroissements : Le fonds est clos.
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : Les documents papier sont en bon état de conservation, il en est de même pour les coupures de presse qui sont conditionnées dans des boîtes d’archives. Il n’y a donc aucune contre indication au sujet de la manipulation des documents.
Conditions d'accès : La communication de certains documents est limitée, un délai de 60 ans est préconisé en vertu de la loi de 1979 afin de protéger l'intégrité des personnes. Il s'agit de dossiers liés aux bourses d'études attribuées par les associations, aux dons versés aux associations car ils contiennent des données confidentielles sur les bénéficiaires et les donateurs. Les dossiers relatifs au prix de la vocation scientifique et technique organisé par l’AFFDU sont aussi concernés car ils comportent les noms des candidates, leurs projets professionnels, leur situation familiale, l’adresse et le numéro de téléphone et des appréciations sur leur niveau scolaire. Il convient également d'ajouter les documents de jugement présents dansles archives familiales d’Huguette Delavault car ils contiennent le montant de la pension alimentaire versée et l’estimation des biens de son frère Le délai de communication est signalé en fin de cote.
Citer sous la forme : Fonds Huguette Delavault, 13 AF. Centre des Archives du Féminisme. Bibliothèque universitaire d'Angers.
Autre instrument de recherche : Répertoire numérique détaillé téléchargeable sur le site web de la bibliothèque universitaire d'Angers et disponible en version papier au bureau de renseignements de la bibliothèque universitaire Lettres et Sciences.
Bibliographie :
Instruments de travail : :
Association des archivistes français, Abrégé d'archivistique, Paris, 2007, 275 p.
Direction des Archives de France, La pratique archivistique française, Paris, Archives nationales, 1993, 630 p.
Association des archivistes français et Direction des Archives de France, Manuel d'archivistique, Paris, Imprimerie nationale, 1970, 805 p.
DELSALLE Paul, Le lexique des archives et documents historiques, Paris, Nathan Université, 1996, 127 p.
Direction des archives de France, La pratique archivistique française, Paris, Archives nationales, 1993, 630 p.
Direction des archives de France, Les archives personnelles des scientifiques : classement et conservation, Paris, Archives nationales, 1995, 97 p.
Direction des archives de France, Les archives des associations : approche descriptive et conseils pratiques, Paris, La Documentation française, 2001, 244 p.
École nationales des Chartes et Association française de Normalisation, Dictionnaire des archives, Paris, AFNOR, 1991, 251 p.
HILDESHEIMER Françoise, Les archives privées. Le traitement des archives personnelles, familiales, associatives, Paris, Editions Christian, 1990, 94 p.
Ouvrages sur le féminisme : :
BARD Christine, Les filles de Marianne : histoire des féminismes, Paris, Fayard, 2001, 528 p.
BARD Christine, Les femmes dans la société française au XXè siècle, Paris, Armand Colin, 2001, 285 p.
BARD Christine, article « Histoire du féminisme en France de la Révolution à nos jours », 2004, 3 p.
DUBY Georges et PERROT Michelle (dir.), Histoire des femmes en Occident, Paris, Plon, Vol. V : le XXè siècle, dirigé par Françoise Thébaud, 1992, 646 p.
GUBIN Eliane et alii, Le siècle des féminismes, Paris, Editions de l’Atelier, 2004, 463 p.
HIRATA Helena et alii, Dictionnaire critique du féminisme, Paris, PUF, 2è édition, 2004, 315 p.
MICHEL Andrée, Le féminisme, Que sais-je ?, Paris, PUF, 1992, 127 p.
Les femmes en France de 1985 à 1995, rapport pour l’ONU, La Documentation française, Paris, 1994, 149 p.
REMY Monique, De l’utopie à l’intégration : histoire des mouvements de femmes, Paris, L’Harmattan, 1990, 170 p.
Webographie : :
Association des archives du féminisme : Bulletin trimestriel « Archives du féminisme »
Centre des archives du féminisme : Bibliothèque universitaire de Belle-Beille, 5 rue Le Nôtre, 49 045 Angers Cedex 01. Il peut être intéressant de consulter les fonds d’Yvette Roudy coté en 11 AF, fondatrice de l’Assemblée des femmes, ainsi que les archives de Françoise Gaspard cotées en 14 AF, créatrice du Réseau Demain la parité.
MUSEA : Un site qui met en valeur les recherches intégrant l’histoire des femmes et du genre. De plus des expositions y sont régulièrement organisées et différents supports sont proposés comme sources documentaires.
Bibliothèque Marguerite Durand : 79 rue Nationale, 75 013 Paris Le fonds de Jeanne Chaton y a été déposé, il s’agit d’un don d’Huguette Delavault. Jeanne Chaton a été présidente de l’AFFDU de 1956 à 1959.
Centre des archives contemporaines : 2 rue des Archives, 77 300 Fontainebleau Ce centre conserve les archives de l’Association des femmes françaises diplômées d'Université. Elles sont cotées en 20000004 et leur ancienne cote était 102 AS 1-65.
CLIO : Cette revue créée en 1995 constitue la seule revue sur l’histoire des femmes en France. Elle se concentre surtout sur la période contemporaine, même si elle tente d’équilibrer les quatre périodes de l’Histoire.
Information sur le traitement : Répertoire numérique détaillé réalisé par Julie BABONNEAU, étudiante en Maîtrise d’Histoire mention Archives, sous la direction de Bénédicte Grailles, conservatrice du patrimoine, maîtresse de conférence en archivistique.
Evaluation et tris : Durant le classement des éliminations évaluées à 2 ml ont été effectuées. Il s’agit essentiellement de nombreuses photocopies, de documents en double, de documents illisibles tels que des fax.
Producteur du fonds ou collectionneur : Delavault, Huguette
Sujet : Féminisme
Égalité des sexes
Différences entre sexes en éducation
Femmes dans les sciences

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/