Calames

Fonds Gérard, Renée, 26 AF

Date : 1911-2009. La majeur partie des documents date des années 1990 et 2000.
Langue : Environ 60 % des documents sont en français et 40 % sont en anglais principalement pour ce qui concerne les organismes européens et internationaux.
Description physique : Le fonds comprend 31 boîtes et couvre 3,30 ml.. Il se compose de documents écrits et iconographiques (photographies). Renée Gérard a ajouté quelques livres de sa collection personnelle sur le féminisme (liste en annexe 1)..

Organisme responsable
Bibliothèque universitaire d'Angers
Centre des Archives du Féminisme
5, rue Le Nôtre
49045 ANGERS Cedex
Tél. 02 44 68 80 14
bu.univ-angers.fr/contact
Site web de la bibliothèque

Description :
Ces archives rendent compte de l'importante activité féministe de Renée Gérard effectuée à titre associatif à partir du début de sa retraite professionnelle. Pour l'AFFDU, on y trouvera les documents concernant les assemblées générales et les conseils d'administration ainsi qu'une partie de ceux relatifs à ses activités de CIR à la Commission des Relations Internationales de l'AFFDU car ses archives pour cette activité ont été déposées avec celles de l'AFFDU aux Archives Nationales de Fontainebleau pour la période 1995-2000. Le fonds atteste aussi de la présence de Renée Gérard dans le groupe régional de l'AFFDU : Paris Ile-de-France. Les différentes activités de Renée Gérard à la CLEF sont aussi bien représentées : assemblées générales, conseils d'administration et des dossiers de travail relatifs aux femmes et à leur environnement.
L'engagement européen de Renée Gérard est reflété par les dossiers du GEFDU et du LEF (assemblées générales, comptes rendus de réunion...) ainsi que par sa participation active aux conférences des OING du Conseil de l'Europe et à ses différents regroupements. Elle a également été très impliquée dans la rédaction des recommandations, rapports, avis et résolutions de la Commission sur l'égalité des chances pour les femmes et les hommes de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe.
Au niveau international, Renée Gérard a participé aux congrès triennaux de la FIFDU et à la Commission de la condition de la femme des Nations unies. Elle a également pris une part active dans l'élaboration des rapports alternatifs (shadow report) sur l'application de la CEDEF, adoptée par l’ONU le 18 décembre 1979, et constituant un outil majeur du droit international en matière d’égalité des femmes et des hommes.
Quelques rapports et documents de travail datant des années 1980 donnent des exemples de l'activité professionnelle de Renée Gérard en tant qu'experte des Nations unies, notamment à l'étranger.
Une vingtaine de photographies et de nombreux badges illustrent l'ensemble du fonds et particulièrement ses missions internationales. De nombreuses cartes professionnelles montrent l'étendue du « réseau féministe » créé par Renée Gérard.
Classement : L'ordre des boîtes préétabli par Renée Gérard a été respecté : il s'agit donc d'un classement par type d'organisme (français, européen, international), et par ordre chronologique.
Producteur du fonds ou collectionneur : Gérard, Renée (1926-...)
Biographie ou Histoire :
Renée Gérard est une sociologue et féministe française née le 27 janvier 1926 à La Machine (Nièvre). Elle obtient un diplôme en sciences sociales de l'Université de Columbia à New York, en 1958. Elle a suivi des cursus en anthropologie et en sociologie du développement.
Renée Gérard, en tant que fonctionnaire internationale des Nations unies, a été en mission de long séjour pendant quinze ans en Afrique, en Corée du Sud, en Iran et au Bangladesh. Dans ces pays, elle a contribué à formuler et à mettre en oeuvre des programmes à grande échelle en faveur des femmes dans le développement.
À son retour en France, elle a pris la responsabilité d'une division internationale à l'ITSRS de Montrouge qui, avec l'Université Paris XIII, formait les cadres de pays en voie de développement et du Bassin méditerranéen. Parallèlement, comme consultante internationale, elle a effectué des consultations en Afrique de l'est et en Asie pour la Banque Mondiale et pour UNFPA (United Fund for Population).
En 1986, Renée Gérard prend sa retraite et s'implique dans des organisations féminines et féministes françaises et européennes, mais aussi dans des associations professionnelles et des associations environnementales. Elle est toujours une membre active de nombreuses associations pour la protection et la valorisation des femmes ainsi que pour la parité entre les femmes et les hommes en France et dans le monde.
Provenance : Au cours de ses nombreux déplacements beaucoup d'archives ont disparu, mais Renée Gérard en a regroupé une partie dans sa résidence parisienne. Lors de la récupération du fonds par le Centre des Archives du Féminisme, les 20 boîtes initiales étaient titrées et datées, ce qui a permis d'élaborer le plan de l'inventaire. A l'intérieur de ces boîtes, chemises et sous-chemises étaient classées par thème ou chronologiquement. Un carton complémentaire a été envoyé par Renée Gérard pour intégrer le fonds en mai 2011.
Modalités d'entrée dans la collection : Le fonds a fait l'objet d'un don de Renée Gérard à l'association Archives du Féminisme le 2 décembre 2009. Cette association l'a déposé à la bibliothèque universitaire d'Angers, au Centre des Archives du Féminisme, dans le cadre de la convention de partenariat entre l'association Archives du féminisme et l'Université d'Angers.
Accroissements : Possibilité de dépôt ultérieur.
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : L'ensemble des documents du fonds est en bon état.
Conditions d'accès : La consultation de ce fonds d'archives est libre.
Conditions d'utilisation : Les chercheurs peuvent photographier ces documents sans flash après avoir signé un engagement écrit à n'utiliser ces photographies qu'à des fins de recherche universitaire.
Citer sous la forme : Fonds Renée Gérard, 26 AF. Centre des Archives du Féminisme. BU d'Angers.
Documents en relation :
Sources complémentaires dans le service d'archives :
Le Centre des Archives du Féminisme est dépositaire d'archives directement liées à celles de Renée Gérard :
- Le fonds Huguette Delavault (13 AF), présidente de l'AFFDU de 1984 à 1986 et de 1988 à 1994.
- Le fonds la CLEF (21 AF).
- Le fonds Françoise Gaspard (14 AF), sociologue féministe et femme politique représentante de la France à la Commission de la condition de la femme et experte au sein du Comité CEDEF.
- Le fonds UFCS (16 AF), concernant la formation et l'insertion des femmes, l'égalité hommes-femmes ainsi que la parité dans la vie publique.
- Le fonds CNFF (2 AF), la plus ancienne association féministe en activité.
- Le fonds Monique Halpern (22 AF), présidente de la CLEF de 2002 à 2008.
Documents en relation :
Sources complémentaires dans d'autres services d'archives :
- Aux Archives Nationales de Fontainebleau on trouve les archives de Renée Gérard pour son activité de Coordonnatrice pour les Relations Européennes et de Coordonnatrice pour les Relations Internationales de l'AFFDU pour la période 1995-2001 (102 AS).
- Le fonds Renée Gérard est répertorié dans Calames, le catalogue en ligne des archives et des manuscrits de l'enseignement supérieur.
Autre instrument de recherche : Répertoire numérique détaillé téléchargeable sur le site web de la bibliothèque universitaire d'Angers et disponible en version papier au bureau de renseignements de la bibliothèque universitaire Lettres et Sciences.
Bibliographie :
RAMOT, Marie, Le lobby européen des femmes : La voie institutionnelle du féminisme européen. Paris : L'Harmattan, 2006, 162 p. (cote BU 32 200 RAM)
Christine Morrow, Une abominable époque : journal d'une australienne en France. Paris : Privat, 2008, 220 p.
Hubertine Auclert : pionnière du féminisme : textes choisis. Saint-Pourçain-sur-Sioule : Bleu Autour, 2007, 233 p. (cote BU 3 095228)
Christine Bard, Les femmes dans la société française au 20ème siècle. Paris : Armand Colin, 2003, 285 p. (cote BU 94 446 BAR)
Fadela Amara, Ni putes ni soumises. Paris : La Découverte, 2003, 155 p. (cote BU 3 094216)
Michèle Riot-Sarcey, Histoire du féminisme. Paris : La Découverte, 2008, 120 p. (cote BU 30 520 RIO)
Convention on the elimination of all forms of discrimination against women. New York : ONU, 1994, 21 p. (cote BU ONU/DROH-99/N15)
Webographie : :
http://www.affdu.fr/ (le site de l'Association Française des Femmes Diplômées des Universités)
http://www.clef-femmes.fr/ (le site de la Coordination Française pour le Lobby Européen des Femmes)
http://www.womenlobby.org/?lang=fr (le site du Lobby Européen des Femmes)
http://www.ifuw.org (le site de la Fédération Internationale des Femmes Diplômées des Universités)
http://www.coe.int/lportal/web/coe-portal (le site du Conseil de l'Europe)
http://www.un.org/fr/ (le site des Nations unies)
Information sur le traitement : Répertoire numérique détaillé rédigé par Nicolas Guirauden, Bibliothécaire Adjoint Spécialisé, sous la direction de France Chabot.
Evaluation et tris : Ce sont essentiellement les doubles qui ont été éliminés ainsi que les documents illisibles et des impressions de pages web sans rapport avec le fonds.
Producteur du fonds ou collectionneur : Gérard, Renée (1926-....)
Sujet : Femmes -- Activité politique
Parité politique
Féminisme

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/