Calames

Fonds Boulet-Devraigne.

Organisme responsable
Bibliothèque nationale et universitaire, Strasbourg
6 place de la République
67000 Strasbourg
tél. : 03 88 25 28 00
fax : 03 88 25 28 03
http://www.bnu.fr
contact@bnu.fr

Classement : Les éléments manuscrits ou assimilés de ce fonds ont été intégrés à la collection des manuscrits de la BNU. Les dossiers ont été maintenus dans l'ordre de classement que Paul Boulet leur avait donné. En premier lieu sont regroupés les dossiers d'autographes wagnériens, puis les éléments de correspondance entre Paul Boulet et les membres de la famille Wagner, puis les autres ensembles manuscrits, suivis des éléments d'iconographie (dessins ou tirages photo) et les albums photographiques relatifs aux événements wagnériens
Biographie ou Histoire : Paul Boulet, administrateur des douanes et fervent wagnérien a rassemblé les quatre cinquièmes du fonds, vraisemblablement entre 1937 et 1970. Pierre Devraigne, ancien maire de Paris, wagnérien passionné et fondateur du Cercle National Richard Wagner de Paris a augmenté ce fonds et sa fille Catherine Devraigne a poursuivi la collection jusqu'en 2012. Pierre Paul Boulet naquit le 2 janvier 1884 à Brebières (Pas-de-Calais). A l’âge de dix-neuf ans, on le retrouve à Rouen comme surnuméraire de l’administration des douanes, dans laquelle il gravit patiemment les échelons, d’abord sur les côtes de la Manche (à Boulogne, à Dunkerque, puis au Havre) et, à partir du 1erjuillet 1918, au Ministère à Paris. C’est là qu’il termina sa carrière, le 2 janvier 1944, avec le grade d’administrateur honoraire des douanes et décoré de plusieurs hautes distinctions, dont la Légion d’honneur où il fut promus officier en 1936. Sa reconnaissance lui valut également d’assurer, pendant près de vingt ans, dans les années 1920-1930, des cours à la prestigieuse Haute Ecole de Commerce de Paris. Peu après sa retraite, Boulet quitta son domicile parisien du 10, avenue de Iéna (16e) pour s’installer dans un pavillon en banlieue, à Vaucresson, où il installa sa collection dans ce qu’il appelait son « musée Wagner ». Il y mourut le 28 juin 1971.Cette carrière dans les douanes donna tout d’abord à Boulet les moyens financiers pour acquérir l’ensemble des précieux ouvrages et illustrations qui la composent (plus de mille pièces), mais aussi pour effectuer, entre 1937 et 1970 (avec une interruption entre 1939 et 1950), le voyage à Bayreuth. Elle le poussa ensuite à s’intéresser particulièrement à la biographie d’Edmond Roche (1828-1861), le traducteur choisi par Wagner pour le Tannhäuser parisien de 1861 et natif du Pas-de-Calais comme Boulet. Boulet publia un premier article sur Roche en 1941, à l’occasion du 80eanniversaire de Tannhäuser, dans les Annales des douanes, puis rédigea, sous forme de dactylographie, une étude plus détaillée en 1951. Il fut également à l’origine d’une saynète, écrite par Madeleine Guignebert et Henri Wetzmann, intitulée Le douanier de Wagner, Edmond Roche et présentée à la RTF en mars 1961 dans l’émission « Soirée de Paris » La collection contient près d’un demi-millier d’articles sur Wagner, ayant paru entre 1890 et 1960 (la plupart toutefois entre 1920 et 1960). Il est peu probable que ces articles aient tous pu être rassemblés après leur parution, si bien qu’on peut penser que Boulet avait commencé à s’intéresser à Wagner avant son premier voyage à Bayreuth, donc peu après son arrivée à Paris en 1918, et que le voyage le décida à entamer une véritable tâche de collectionneur, patient et méticuleux Devraigne est gynécologue-accoucheur de profession, né le 1erjanvier 1913, il s’était déclaré gaulliste dès les débuts de la guerre et avait rejoint la résistance. Il adhéra ensuite, dès sa création en 1947, au RPF (Rassemblement du Peuple Français), et siégea pendant un quart de siècle au conseil municipal de la Paris, dont il devint président de mars 1959 à juin 1960. Il créa, en 1965, le Cercle National Richard Wagner, premier cercle Wagner à voir le jour dans un pays non germanophone, dont il resta président jusqu’à sa mort le 22 septembre 1974. Son mandat de Président du conseil municipal de Paris fut placé d’emblée sous le signe de la réconciliation franco-allemande, et celle-ci, pour Pierre Devraigne, le wagnérien passionné, ne pouvait passer que par celui qui avait été, entre 1880 et 1918, le point focal des débats en France sur l’Allemagne, à savoir : le compositeur de Tannhäuser. C’est ès qualités qu’il se fit donc inviter, par le Maire de Bayreuth Hans Walter Wild, au Festival de Bayreuth de 1959. Il profita de l’occasion pour décorer, malgré les réticences du Ministre des Affaires étrangères, le chef d’orchestre Hans Knappertsbusch de la Légion d’honneur, le 23 juillet 1959.
Provenance : Le fonds Boulet-Devraigne est constitué de la réunion des collections de Paul Boulet et de Pierre Devraigne, à laquelle se sont ajoutés des éléments réunis par la fille de Pierre Devraigne Catherine Devraigne. La collection de Paul Boulet a été acquise par Pierre Devraigne en vente publique à Versailles, le 7 juin 1972, auprès de Maître Georges Blache.
Modalités d'entrée dans la collection : Ce fonds a été acquis auprès de Mme Catherine Devraigne, fille de Pierre Devraigne, en septembre 2012.
Citer sous la forme : Fonds Boulet-Devraigne, BNU Strasbourg, MS.6....
Documents en relation : Les livres imprimés et les tirés à part, ainsi que les programmes et fascicules divers de la collection ont été intégrés dans les collections imprimées de la BNU. On peut les retrouver par une recherche de provenance. Les éléments iconographiques (gravures, affiches et photographies éditées) ont été intégrés dans les collections iconographiques de la BNU. Les médailles wagnériennes ont été intégrées dans le fonds numismatique de la BNU. Enfin les objets et souvenirs divers appartenant à ce fonds ont été traités dans les collections spéciales de la BNU.
Bibliographie :
Un article de Mathieu Schneider Boulet, Pierre Devraigne et leur collection :témoins d’un siècle de wagnérisme en France  a paru dans la Revue de la BNU, N° 7.
Auteur : Bibliothèque nationale et universitaire, Strasbourg

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/