Calames

Fonds Gerdy (1797-1856)

Organisme responsable
Académie nationale de médecine. Bibliothèque

Description : Le présent fonds traite des recherches de Pierre Nicolas Gerdy axées sur la physiologie (partie de la biologie qui étudie les fonctions et les propriétés des organes et des tissus des êtres vivants) et la phrénologie (étude fondée par Franz J. Gall, qui relie chaque fonction mentale à une zone du cerveau et soutient que la forme même du crâne indique l’état des différentes facultés). Il est principalement constitué de notes manuscrites et de notes de lectures ; quelques figures et schémas illustrent ses descriptions anatomiques.
La première partie réunit deux présentations générales et les manuscrits préparatoires à la rédaction des deuxième et troisième parties d’un ouvrage ou d’un article jamais paru. D’après les titres des chapitres, cela ressemble à une compilation de ses articles et mémoires sur l’histoire et la physiologie de l’entendement. P. N. Gerdy y dépeint les différents sentiments et caractères moraux que l’être humain développe au cours de son existence. Il décrit également le système nerveux en s’interrogeant sur les conséquences des lésions au cerveau et cervelet.
Les deuxième et troisième sections se rapportent à l’anatomie humaine et animale où sont regroupées des notes et des schémas d’anatomie comparée.
Dans une quatrième partie sont rassemblées des notes de lecture des auteurs suivants : Gabriel Andral et Jean-Baptiste Bouillaud.
Les cinquième et sixième parties sont consacrées à sa vie professionnelle (correspondance, nomination au poste de doyen à la faculté de médecine, ébauche d’article, réflexions personnelle sur la condition humaine) et à sa vie étudiante (notes de cours et de lectures).
Enfin, des documents épars sont regroupés dans les deux dernières parties, Il s’agit principalement des notes de lectures et écrits qui ne sont pas de main de Pierre Nicolas Gerdy (peut-être de son frère Vulfranc Gerdy, lui aussi médecin). Ils traitent de physiologie et d’anatomie. Sont également réunies les chemises annotées justifiant l’origine des manuscrits de Gerdy et la possible présence des écrits de V. Gerdy dans ce fonds.
Biographie ou Histoire :
Né à Loches, dans l’Aude, le 01 mai 1797.
Décédé à Paris le 18 mars 1856.

Carrière professionnelle

Après des études très modestes, c’est en 1813 que le père de Pierre Nicolas Gerdy l’oriente vers les études de médecine, ayant pour but d’éviter à son fils la conscription et de le faire admettre dans le corps des officiers de santé militaires. Ses études sont plusieurs fois interrompues par les évènements politiques et la maladie. Ainsi, pendant les Cent-Jours, en 1815, P. N. Gerdy s’engagera dans la compagnie d'artilleurs volontaires de l'Ecole de médecine et une tumeur au genou le tiendra éloigner de la faculté pendant plusieurs mois. Pierre Nicolas Gerdy se présente plusieurs fois aux concours de l’internat des hôpitaux, mais manquant d’appui et de protecteur, il ne réussit pas à obtenir la place qu’il désire. Cependant, en 1817, grâce à ses connaissances en anatomie, il donne un cours public d’anatomie et de physiologie à l’hôpital de la Charité. Par la suite, il se fait nommé aide d’anatomie à la Faculté de médecine de Paris de 1817 à 1821, aide naturaliste au Muséum en 1820 et prosecteur à la faculté en 1821. Se tournant vers le professorat, il donne un très grand nombre de cours publics ou particuliers, d’anatomie (dont l’anatomie des formes et l’anatomie appliquées aux beaux-arts) et de physiologie, principaux sujets de recherches et de « méditation » (Eloge historique de M. P.-N. Gerdy par Paul Broca, lu à la Société de chirurgie le 2 juillet 1856, p. 10), mais propose également des cours d’hygiène, de clinique chirurgicale, de médecine opérative. Ces cours remportent un très grand succès auprès des élèves de l’Ecole des beaux-arts de Paris, qui désertent l’enseignement public et gratuit d’anatomie, préférant les cours dispensés par P. N. Gerdy. Il se livre également à l’étude de la philosophie médicale, la psychologie et l’histoire naturelle. Il ne se consacrera à la chirurgie que beaucoup plus tard, lorsqu’il fut placé à la tête d’un service, en 1831. Interne à la Pitié en 1828, et professeur de pathologie externe à la Faculté de médecine de Paris en 1833, c’est en 1834 qu’il entre à l'Académie de médecine. Le 25 avril 1837, il est élu membre de la section de pathologie chirurgicale et se trouve placé, en 1838, à la tête du service chirurgical de la Charité.

Engagement politique (Dictionnaire des parlementaires français. Consultable en ligne sur http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/biographies/1789-1889/Tome_3/GENOUDE_GERES-DE-CAMARSAC.pdf)

Le 9 juillet 1842, Pierre Nicolas Gerdy échoue comme candidat à la députation dans le 2e collège électoral de l'Aube (Bar-sur-Aube) avec 61 voix, contre 213 à M. de Mesgrigny, élu, et 78 à M. Rambourgt ; mais, le 23 avril 1848, il est élu représentant de l'Aube, à l'Assemblée nationale, le 6e sur 7, par 30 994 voix. Il siège à gauche, fait partie du comité de l'instruction publique, et vote : pour le bannissement de la famille d'Orléans, pour les poursuites contre L. Blanc et Caussidière, contre l'abolition de la peine de mort, contre l'impôt progressif, contre l'incompatibilité des fonctions, contre l'amendement Grévy, contre la sanction de la Constitution par le peuple, pour la Constitution, pour l'interdiction des clubs, etc. Très fervent républicain, il se fatigue de la politique, et revient, après la session, à ses travaux scientifiques.
Modalités d'entrée dans la collection : Don de Paul Broca en 1879. Cette affirmation est étayée par la présence de chemises annotées parmi les manuscrits de P.-N. Gerdy où il est écrit sur l’une d’elles « Manuscrits donnés par P. Broca. Le reste est à la Faculté ».
Documents séparés : La Bibliothèque interuniversitaire de Santé conserve les autres manuscrits de P.-N. Gerdy.
Documents en relation : L'inventaire peut être consulté sous format pdf.
Sujet : Gerdy, Pierre-Nicolas (1797-1856)

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : L'accès aux collections patrimoniales est soumise à une autorisation préalable, conditionnée par la justification d'une recherche.
La reproduction, la publication et la citation des documents sont soumises à l'autorisation du Directeur de la Bibliothèque de l'Académie nationale de médecine dans le respect des dispositions du Code de la propriété intellectuelle.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/