Calames

SMN Fonds Claude Simon

Date : 1686-2005
Description physique : 6 ml.

Organisme responsable
Bibliothèque littéraire Jacques Doucet
8 place du Panthéon
75005 Paris
téléphone : 01 44 41 97 90
télécopie : 01 43 29 12 09
courriel : doucet@bljd.sorbonne.fr
Accéder au site web de la BLJD

Description :
Le fonds en cours de réception comprend pour l'instant :
* Les manuscrits des oeuvres, accompagnés de dossiers de travail
* Des archives de l'auteur: celles-ci comprennent notamment les papiers de famille se rapportant aux ancêtres de l'auteur dont le Général Lacombe Saint-Michel, que l'on retrouve dans plusieurs des oeuvres de Claude Simon
* Les publications de l'auteur
* Des publications sur l'auteur
Producteur du fonds ou collectionneur : Claude Simon
Biographie ou Histoire : En 1931, il se consacre à la peinture et à la photographie en suivant des cours à l'académie de peinture André Lhote. C’est à partir de 1936, il commence à écrire. Il fait un bref séjour à Barcelone aux côtés des républicains espagnols combattant les troupes franquistes. L’année suivante, il voyage à travers l’Allemagne, la Pologne et l’URSS. Pendant la guerre, il est mobilisé et fait prisonnier en 1940. Il réussit à s’évader en octobre de la même année et retourne à Perpignan. Son premier roman, Le Tricheur, est publié à la Libération. Après la guerre, il s’installe dans le Roussillon comme viticulteur et commence la rédaction de plusieurs œuvres telles que La Corde raide (1947), ou Le Sacre du printemps (1954). Mais c’est avec Le Vent (1957) que Claude Simon s'impose. Plus tard, il considère ces œuvres comme des œuvres de jeunesse dont il refuse toute nouvelle publication. Édité aux Éditions de Minuit à partir de 1957, il compose une œuvre majeure dans la littérature du XXème siècle. Sa carrière est couronnée de plusieurs prix pour divers romans, le prix de l'Express en 1960 pour La Route des Flandres, le prix Médicis en 1967 pour Histoire, et surtout le prix Nobel de littérature en 1985. Assimilée au Nouveau Roman, l’œuvre littéraire de Claude Simon comprend souvent des épisodes empruntés à sa biographie qui sont autant de motifs pour plusieurs fictions successives. Ses romans sont fondés sur une remémoration reconstituée dans sa durée et dans sa dimension sensorielle. Dans son œuvre, la fiction et l’autobiographie sont totalement imbriquées l’une dans l’autre ce qui donne une grande force à ses textes. Dans certaines de ces œuvres, l’intertextualité joue aussi un grand rôle comme dans Histoire qui reprend des passages de Ten Days that Shook the World de John Reed, ou dans La Bataille de Pharsale (1969) ou l’on retrouve des fragments de Proust et d’auteurs latins et grecs.
Modalités d'entrée dans la collection : Donation de Claude Simon, 1984
Conditions d'accès : Communication sur place avec accord des ayants droit
Conditions d'utilisation : La reproduction des documents est soumise à l'autorisation des ayants droit
Autre instrument de recherche : L'inventaire détaillé est consultable sur place
Information sur le traitement :
Fonds en cours de réception.
Manuscrits des oeuvres, archives de l'auteur et imprimés ont fait l'objet d'inventaires sous Word en 2007, consultables sur place et en cours de catalogage dans Calames et le Sudoc.
Producteur du fonds ou collectionneur : Simon, Claude (1913-2005)

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/