Calames

Fonds Grosjean, Michèle, 46 AF

Date : 1972-1983
Langue : Français
Description physique : Il contient principalement des documents dactylographiés, des extraits de presse, des rapports, des tracts et brochures. . Le fonds fait 0,16 mètre linéaire. .

Organisme responsable
Bibliothèque universitaire d'Angers
5 rue Le Nôtre
49045 Angers cedex
Tél. 02 44 68 80 14
bu.univ-angers.fr/contact
Site web de la bibliothèque d'Angers

Description : Ce fonds d'archives présente essentiellement les activités militantes de Michèle Grosjean : sa participation au sein des Femmes sages-femmes, et son action pour la contraception et le droit à l'avortement pour tous au sein du Groupe des femmes de Nantes. Il évoque également l'émancipation des femmes en général et l'avortement en particulier.
Classement : Le classement s'articule entre la vie personnelle de Michèle Grosjean, au travers d'une affiche composée de différentes photographies, et sa vie de militante au sein des Femmes sages-femmes et du Groupe de femmes de Nantes.
Producteur du fonds ou collectionneur : Grosjean, Michèle (1946-2011)
Biographie ou Histoire : Michèle Grosjean est née le 28 janvier 1946 à Remiremont dans les Vosges. Licenciée de philosophie en 1967, elle poursuit ses études à la Sorbonne et participe aux événements de mai 68 avec son mari Gérard Jaussiomme. En 1971, elle s'installe à Nantes, où naît sa fille, et enseigne comme professeure de français en Lycée professionnel. Elle s'investit parallèlement dans le Mouvement de Libération des Femmes (MLF), ainsi que dans le groupe de quartier Nantes-nord/Orvault. Même si elle déménage en 1975, elle reste proche du groupe des féministes nantaises, avec lesquelles elle lutte notamment pour la contraception et la légalisation de l’IVG. En 1978, elle participe au 1er stage d’autodéfense pour les femmes organisé à Nantes. En 1979, elle revient habiter l’agglomération nantaise. Elle entreprend des études de sage-femme. Avec Jeanne Bethuys, elle prendra une part active au mouvement des sages-femmes de Nantes. En 1983, elle quitte Nantes pour Lyon où elle participera à nouveau au mouvement des sages-femmes. Elle n'exercera finalement pas comme sage-femme mais en tant que formatrice au sein du GRIEPS (organisme de formation et de conseil des professionnels des établissements sanitaires et médico-sociaux), puis en tant qu'enseignante-chercheuse en psycho-sociologie du travail à l'université de Lyon 2. Elle devient également chercheuse au CNRS URA (13 47) dans le groupe de recherche sur les interactions conversationnelles. En 2001, atteinte du Myélome multiple, avec d’autres malades de Lyon, elle fonde en 2007 une association de patients, l’AF3M (Association Française du Myélome Multiple). En 2011, la maladie la rattrape, et elle décède en juin de la même année. C’est en phase terminale, qu’elle tourne in extremis, avec son frère réalisateur Francis Grosjean, un documentaire militant pour le grand public et les parlementaires, intitulé Le choix de Michèle, où elle témoigne de ses convictions sur la liberté du patient, les rapports avec l’hôpital, ses réflexions sur l’euthanasie et le suicide assisté et l’importance des soins palliatifs.
Provenance : Le fonds a été conservé au domicile de Marie-Françoise Gonin avant son dépôt à l'Université d'Angers en 2015.
Accroissements : Fonds clos.
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : Certains documents sont déchirés et donc partiellement illisibles, et la plupart des documents sont jaunis.
Conditions d'accès : Ce fonds est consultable au sein de la bibliothèque universitaire d’Angers, dans le cadre du règlement général de consultation des fonds spécialisés.
Conditions d'utilisation : Les photographies sans flash sont autorisées, après signature d'un engagement spécifique à n’utiliser ces clichés qu’à titre privé.
Documents en relation :
A la bibliothèque universitaire d'Angers :
Archives de Marie-Françoise Gonin 45 AF
Archives association MLAC (Mouvement pour la Liberté de l'Avortement et de la Contraception) 10 AF
Archives du GIS (Groupe Information Santé) et de Sylvie Rosenberg-Reiner 44 AF
Autre instrument de recherche : Ce répertoire numérique détaillé est télécheargeable sur lesite web de la BU d'Angers. Il est disponible en version papier au bureau de renseignements de la BU d'Angers.
Bibliographie :
Pavard, Bibia. Si je veux, quand je veux : contraception et avortement dans la société française (1956-1979), Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2012.
Grosjean, Michèle et Lacoste, Michèle.Communication et intelligence collective : le travail à l'hôpital, Paris : Presses universitaires de France, 1999.
Grosjean, Michèle. Mères et enfants à la maternité : apprendre à vivre ensemble, Paris : Centurion, 1988.
Information sur le traitement : Ce répertoire numérique détaillé a été rédigé par Guillaume Diaz, étudiant en Master 1 Histoire et Documents parcours Bibliothèques, à l'été 2015.
Evaluation et tris : Seuls les doublons ont été éliminés (0,005 mètre linéaire).
Producteur du fonds ou collectionneur : Grosjean, Michèle (1946-....)
Michèle Grosjean
Sujet : avortement
Femmes Sage-femmes
Mouvement des femmes de Nantes

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/