Calames

Aquarelles de Jean-Henri Fabre

Description physique : Aquarelles. Papier. 614 feuilles. Dimensions courantes : 230 × 330 millimètres.

Organisme responsable
Muséum national d'Histoire naturelle, Direction des bibliothèques et de la documentation. Bibliothèque centrale
38, rue Geoffroy-Saint-Hilaire - 75005 Paris
01 40 79 48 49
http://bibliotheques.mnhn.fr
bibliotheques@mnhn.fr

Description : La Bibliothèque centrale du Muséum conserve à ce jour 614 aquarelles de Jean-Henri FABRE, dont 9 ont été acquises en 2014, 1 en 2015 et 4 en 2016.
Classement :
Pour cette refonte de l’inventaire des aquarelles, nous avons essayé de nous rapprocher du classement originel de Jean-Henri FABRE, tel qu’il apparaît dans l’acte d’achat de l'Harmas de 1922 : 17 Albums de planches rangées par genre de champignons (Amanita, Boletus, Clitocybe, Russula…), 1 Album de planches (mycologiques vraisemblablement) dit "Mélanges", et 1 Album de planches figurant des poteries ; l'inventaire donne le détail suivant :
Ier Album - Mélanges = dix-neuf planches
IIe- Lactarius = trente-cinq planches
IIIe - Clavaria, Craterellus, Auricularia, Guépinia, Lycoperdon, Clathrus, Phallus, Scleroderma, Tuber, Peziza etc = trente-huit planches
IVe - Psalliota, Stropharia, Hypholoma = trente-huit planches
Ve – Hydnum, Sistotrema, Telephora, Helvella, Morchella = vingt-neuf planches
VIe – Lentinus, Marasmius, Pleurotus, Cantharellus, Gomphidius, Paxillus = trente-cinq planches
VIIe – Lepiota, Tricholoma = quarante-huit planches
VIIIe – Boletus = vingt-huit planches
IXe – Hygrophorus = vingt-cinq planches
Xe – Poteries (aquarelles diverses) = quarante-quatre planches
XIe – Clitocybe, Collybia, Omphalia, Mycena = treize planches
XIIe – Amanita, Armillaria = trente-neuf planches
XIIIe – Hyporhodiés = dix-huit planches
XIVe – Boletus = quarante-huit planches
XVe – Russula = trente-trois planches
XVIe – Coprinus, Psathyra, Panaeolus, Psilocybe, Psathyrella = vingt-trois planches
XVIIe – Polyporus, Daedalea, Fistulina, Lenzites, Stereum = quarante planches
XVIIIe – Cortinarius = cinquante-neuf planches
XIXe – Pholiota, Naucoria, Inocybe, Flammula, Crepidotus, Hebeloma = quarante-huit planches
Les aquarelles ont d’abord été regroupées par genre.
Nous avons ainsi : 24 AMANITA - 4 ARMILLARIA - 1 AURICULARIA - 74 BOLETUS - 6 CANTHARELLUS - 5 CLATHRUS - 3 CLAVARIA - 9 CLITOCYBE - 12 COLLYBIA - 11 COPRINUS - 37 CORTINARIUS - 1 CRATERELLUS - 2 CREPIDOTUS - 1 DAEDALEA - 4 ENTOLOMA - 1 FISTULINA - 3 FLAMMULA - 3 GALERA - 1 GANODERMA - 1 GLOBARIA - 6 GOMPHIDIUS - 1 GUEPINIA - 7 HEBELOMA - 2 HELVELLA - 15 HYDNUM - 22 HYGROPHORUS - 13 HYPHOLOMA - 9 INOCYBE - 39 LACTARIUS - 3 LENTINUS - 3 LENZITES - 7 LEPIOTA - 1 LEPTONIA - 3 MARASMIUS - 3 MORCHELLA - 14 MYCENA - 2 NAUCORIA - 2 NOLANEA - 2 OMPHALIA - 3 PANAEOLUS - 7 PAXILLUS - 3 PEZIZA - 3 PHALLUS - 8 PHOLIOTA - 8 PLEUROTUS - 1 PLUTEUS - 27 POLYPORUS - 15 PSALLIOTA - 2 PSATHYRELLA - 29 RUSSULA - 6 SCLERODERMA - 2 SISTOTREMA - 2 STEREUM - 4 STROPHARIA - 1 TELEPHORA - 37 TRICHOLOMA - 1 TUBER - 5 UTRARIA - 4 VOLVARIA.
Soit un total de 525 aquarelles mycologiques regroupées par genre.
Viennent ensuite 89 planches particulières : 7 planches avec des "Champignons non déterminés" - 25 planches composées avec 2 subdivisions complétées - 14 planches composées avec 3 subdivisions complétées - 28 planches composées avec 4 subdivisions complétées - 14 planches composées avec plus de 4 subdivisions complétées ou sans subdivisions clairement délimitées – et 1 planche figurant 1 poterie.
Producteur du fonds ou collectionneur : Jean-Henri Fabre
Biographie ou Histoire :
C’est à Sérignan-du-Comtat, petit village près d’Orange, dans sa propriété qu’il nommera "l’Harmas", achetée en 1879, et où il résidera jusqu’à sa mort en 1915, que Jean-Henri FABRE poursuit ses observations, rédige ses Souvenirs entomologiques et peint ses aquarelles.
Fabre est âgé de 63 ans en 1886, lorsqu'il commence ses aquarelles pour collectionner en effigies ce qu'il lui était impossible de conserver en nature dans un herbier.
Dans l'ouvrage de synthèse publié en 1991 par Les Éditions Citadelles, Les champignons de Jean-Henri Fabre , incluant 221 reproductions grandeur nature d'aquarelles, la quatrième de couverture présente Jean-Henri FABRE :
Génial observateur de la nature, mort à quatre-vingt-douze ans au début de ce siècle, Jean-Henri Fabre consacra sept années de sa vie à l’étude des champignons qu’il ramassait durant ses marches autour du mont Ventoux. Afin de les “ collectionner en effigies ”, il réalisa près de sept cents aquarelles où l’on reconnaît la précision d’un excellent botaniste et la sensibilité d’un artiste. Avec sa simplicité légendaire, ne disait-il pas “avec peu de couleur, beaucoup d’eau et d’attention, il est facile de bien faire” ? C’est en 1955 que les cartons qui les contenaient furent ouverts pour la première fois. Ici, deux cent vingt planches sont sélectionnées parmi cet ensemble inédit, en suivant deux critères : représenter toutes les espèces, et ne garder que les aquarelles dont la qualité artistique et scientifique est incontestable. On se trouve ainsi en présence d’une étude qui, publiée du vivant de Fabre, aurait sans aucun doute fait sensation. Abondamment illustrées de documents anciens, de reportages spécialement réalisés sur les lieux où vécut Fabre, de tableaux évoquant le cadre de ses promenades, les préfaces nous font mieux connaître les mille facettes de ce chercheur aussi passionné que passionnant. Le héros moderne, l’homme de science, le mycologue, revivent ainsi sous nos yeux.
Provenance :
Un premier inventaire des collections d’aquarelles est dressé par les héritiers de Jean-Henri Fabre pour l’acte de vente de l'Harmas, en 1922, la demeure où Fabre vécut entre 1879 et 1915. Il nous apprend que les planches de champignons, au nombre de 616, et des planches de poteries au nombre de 44, étaient rangées dans 19 grands albums.
Vers 1960, au moment de leur redécouverte par Roger HEIM, Directeur du Laboratoire de Cryptogamie du Muséum, les aquarelles sont retirées de leurs albums d’origine et transférées dans des chemises. Les déterminations de FABRE sont vérifiées et la nomenclature mise à jour. Ainsi, certaines mentions manuscrites portées au dos des aquarelles sont de la main même de Roger HEIM.
C'est également à cette époque, qu'au rez-de-chaussée de la Maison de FABRE, l’ancien cellier est spécialement aménagé pour y exposer une grande partie des aquarelles de champignons avec des ouvrages de FABRE (ouvrages didactiques, Souvenirs entomologiques et une partie de leurs traductions) et des documents ayant trait à sa vie et à ses travaux (poèmes, partitions musicales, médailles distinctives…) ; cet espace sera baptisé "Salle des Champignons" ou "Salle des Souvenirs".
Les aquarelles seront finalement décrochées des murs, après la fermeture au public de l’Harmas, le 1er septembre 2000, quand la nécessité de restaurer le site devint inéluctable.
Les aquarelles sont actuellement conservées à la Bibliothèque centrale du Muséum.
Conditions d'utilisation : La reproduction et la publication sont soumises à conditions, consultables sur le site Internet des bibliothèques du Muséum : http://bibliotheques.mnhn.fr
Citer sous la forme : Muséum national d’Histoire naturelle, Bibliothèque centrale, DES FAB ...
Documents en relation : Fonds d'archives Jean-Henri FABRE également conservé à la Bibliothèque Centrale du Muséum (Ms FAB)
Bibliographie :

- Patrick Joly (dir.), Les champignons de Jean-Henri Fabre, Paris, Éditions Citadelles, 1991,
- Champignons de Jean-Henri Fabre (traduction en japonais), Tokyo, Éditions Dohosha, 1992,
- Pilze = Champignons, Berlin, MSB Matthes & Seitz, 2015.

- Okumoto Daisaburõ (et al.), Le monde de souvenirs entomologiques par Fabre, Tõkyõ du 19 avril au 8 juin 2008, Tõkyõ, Ideffu, 2008, 90 p. Parties liminaires bilingues japonais français.
- Pinault Sørensen Madeleine (dir.), De l'homme et des insectes : Jean-Henri Fabre, 1923-1915, Paris, Espace Electra d'EDF, du 5 juin au 31 août 2003, Paris, Somogy, 2003, 191 p.
Auteur : Fabre, Jean-Henri (1823-1915)
Sujet : Champignons
Aquarelle

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/