Calames

JGR Fonds Jean Grobla

Date : 1955-1981
Description physique : 9 boîtes. 0.9 ml.

Organisme responsable
Centre d'histoire sociale du XXe siècle
9, rue Malher
75004 Paris
Tél. : 01 44 78 33 87
Site web du CHS

Description :
Le fonds Jean Grobla comprend les documents produits et rassemblés par Jean Grobla au cours de ses activités militantes. Membre du PCF jusqu'en 1969, et du Comité National de l'Union des étudiants communistes (UEC) de 1963 à 1965, J. Grobla a conservé la production de l'UEC durant ces années, laquelle constitue une part importante de ce fonds. Ces documents témoignent des questionnements émergeants dans le mouvement communiste international au cours des années soixante, et de leur impact sur ce militant. Celui-ci se rapproche en 1968 des Comités d'Initiative pour un Mouvement Révolutionnaire, peu avant la dissolution de la cellule à laquelle il appartenait, en 1969. L'engagement de J. Grobla dans ces comités, portés par des dissidents communistes, des anarchistes et des trotkistes de tendance pabliste, marque un tournant dans son engagement militant, qui, dès lors se poursuivra aux côtés de la Tendance Marxiste Révolutionnaire de la IVe Internationale (TMR-IV, pabliste).
On trouve ainsi dans ce fonds la trace de ses engagements postérieurs, et notamment au sein de l'Alliance Marxiste Révolutionnaire (AMR), dont le chemin croise brièvement celui du PSU, en constituant dès 1974 sa tendance "B", pour scissionner en 1977 et fonder, avec des militants de la LCR (groupe "carrefour"), les Comités Communistes pour l'Autogestion, auxquels J. Grobla participera activement entre 1979 et 1981.
Parallèlement, J. Grobla rassemble de nombreux documents sur les luttes de libération nationale, et de révolte contre la bureaucratie des régimes des pays de l'Est, témoignage de l'intérêt marqué de la tendance "pabliste" pour ces mouvements.
Par ailleurs, ce fonds regroupe divers éléments collectés par Jean Grobla au fil de son itinéraire militant, qu'il s'agisse de documentation (tracts, brochures et périodiques) liée aux mouvement révolutionnaires et d'extrême-gauche des années soixante et soixante-dix, ou de nombreuses coupures de presse.
Classement :
Le Fonds a été donné au CHS par Jean Grobla dans les années 1980.
Une description sommaire avait été effectuée et a servi de base au présent inventaire.
Un classement à la fois chronologique et thématique a été adopté afin de reconstituer au mieux l'itinéraire de Jean Grobla, ainsi que le contexte dans lequel ont été produits et rassemblés ces documents. Le fonds se compose ainsi de trois parties, et retrace l'évolution de ses engagements politiques. Certains dossiers documentaires accompagnant son engagement ont vraissemblablement été constitués par J. Grobla, nous les avons donc maintenus. Ils contiennent notamment de la presse, des tracts et des périodiques. La seconde partie se compose d'une collection de coupures de presse classée thématiquement, intitulée documentation.
Enfin, une collection de périodiques variés, ainsi qu'un abonnement à Unir ont été classés dans une troisième partie.
Biographie ou Histoire :
Jean Grobla naît le 23 août 1936 à Paris. Son père, gérant de société, et sa mère sont tous deux sympathisants et anciennement membres du PCF. Jean Grobla est au lycée Jacques Decour lorsqu'il adhère à l'Union de la Jeunesse Républicaine de France (UJRF) en juin 1952, puis au PCF en décembre. Il poursuit ses études à la faculté de sciences, et adhère à l'UEC dès sa création en 1956, siégeant à son comité national. Il milite parallèlement à la cellule Echiquier du PCF jusqu'en 1969 et est membre du comité de section Xe-Magenta. Par la suite, il se rapproche de l'AMR, et des Comités communiste pour l'autogestion au sein desquels il s'investit activement.
Titulaire d'un certificat de mathématiques générales et de physique, il travaille successivement dans l'analyse informatique, le conseil aux entreprises et l'édition et la presse, avant de se retirer de la vie professionnelle en 2002.
Modalités d'entrée dans la collection : Ce fonds d'archives a été donné à la Bibliothèque du Centre d'Histoire Sociale du XXe siècle par Jean Grobla dans les années 1980
Bibliographie :
- Biard Roland, Dictionnaire de l'extrême-gauche de 1968 à nos jours, Paris, Belfond, 1978.
- Serand Patrick, "Bref aperçu de l'histoire du courant "pabliste", ses suites et ses périphéries en France 1965-1996", en ligne sur www.iisg.nl/archives/doc/pablisme-histoire.pdf
- Varin Jacques, "Les étudiants communistes, des origines à la veille de Mai 1968", Matériaux pour l'histoire de notre temps, n°74, 2004.
- Beroud Sophie, Le Trehondat Patrick, Mouriaux René, Silberstein Patrick, "Eléments pour l'étude du courant "pabliste". Discours et pratiques autogestionnaires", in Georgi Frank (dir.), Autogestion. La dernière utopie, Paris, Publications de la Sorbonne, 2003.
Information sur le traitement : L'inventaire du fonds a été réalisé par Camille Anglada pour le Centre d'histoire sociale du XXe siècle.
Sujet : Union des étudiants communistes de France
Parti communiste français
Alliance marxiste révolutionnaire (Paris)
Parti socialiste unifié (France)
France -- 1968 (Journées de mai)

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Merci de nous contacter avant votre visite. La communication est en principe libre mais respectera les éventuelles restrictions d'accès souhaitées par les donateurs. Consultation sur place uniquement.
La photocopie n'est pas autorisée. La photographie sans flash est en principe autorisée, sous conditions. Toute publication ou reproduction est soumise à autorisation.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/