Calames

EPHE_5ROT - Cotation provisoire : Fi1-Fi10, Ph1-Ph26, Vr1-Vr33 Fonds photographique sur les religions et les traditions populaires au Japon

Date : On relève peu de dates sur les photographies et sur les fiches. En général, elles sont des années 1960-début des années 1970
Langue : français, japonais, chinois
Description physique : 2 ml d’épreuves photographiques et 71 cml de fiches. Soit 6 cartons type "dimab", 1 boîte de 10 cm et 1 fichier.. Photographies, négatifs, plaques de verre (la plupart cassées), des flexi-discs (rouges), des documents inventoriant les photographies..

Organisme responsable
Grand équipement documentaire du Campus Condorcet
20 avenue George Sand
93210 Saint-Denis La Plaine
Téléphone : 33 (0)1 55 93 93 76
archives.ged@campus-condorcet.fr
Site web du Campus Condorcet

Description : On trouve des photographies de lieux, d’objets, de cérémonies religieuses du Japon, ainsi que quelques éléments de folklore
Classement :
Un fichier décrit les photographies et permet de les identifier. Les fiches ont été reclassées en février 2018 car elles présentaient un aspect clairement désorganisé. Le classement des fiches est explicité dans le répertoire (Fi1-Fi11).
Les photographies comportent 3 cotations différentes. Les 3 cotations sont les suivantes : une en haut à gauche sur une étiquette (dite « nouvelle cotation »), une en haut à droite qui est, soit imprimée, soit écrite au stylo noir (dite « ancienne cotation »), et une en haut à droite en-dessous de la précédente, écrite au crayon. Il semblerait que seules les deux premières soient pertinentes pour le lecteur, car ce sont elles qui sont utilisées sur les fiches.
Bien que grossièrement classées par photographe, les photographies n’étaient pas dans l’ordre, ce qui suggérait soit un classement par thème (mais aucun thème n’a pu être identifié), soit un mauvais rangement.
Pour cette raison, les photographies ayant la nouvelle cotation ont été reclassées dans l’ordre numéraire de celle-ci (Ph1 à Ph12). Il apparaît ainsi qu’elles étaient effectivement organisées par photographe.
Les cotes Ph13 à Ph26 contiennent les photographies n’ayant que l’ancienne cotation ou aucune cotation, ainsi que les photographies sans support. Elles ont été reclassées par photographe et par ordre numéraire.
Certaines photographies sans support et sans cotation ont en fait une fiche qui les décrit (deuxième cotation). Il manque des photographies de M. LESOUALC’H (supports sans photographie) : il est possible qu’elles se trouvent dans les photographies sans support et non identifiées.
Producteur du fonds ou collectionneur : Hartmut O. ROTERMUND
Biographie ou Histoire :
Né en 1939, Hartmut O. ROTERMUND est un japonologue allemand. Docteur en Philosophie à l’université de Hamburg en 1967, puis docteur ès lettres à l’université Paris 7 en 1983, il est directeur d’études à l’EPHE de 1976 à 2005. Dans le milieu des années 1970, il fonde à Paris le Centre d’études sur les religions et traditions populaires au Japon. Il développe une approche anthropologique de l’étude des religions japonaises. Hypothèse : Cette photothèque a été créée afin de fournir des matériaux d’études, au même titre que des ouvrages, revues et films, pour le Centre d’études sur les religions et traditions populaires du Japon, alors tout juste créé en 1974 (source : conférences données par Hartmut ROTERMUND en 1973 et 1974, Persée EPHE).
Ce fonds comporte des photographies rassemblées par M. ROTERMUND mais qui avaient des origines diverses (nombreux photographes différents). En effet, les photographies ont été réalisées par plusieurs personnes : ASHIDA, FRANK, FREDERIC, LESOUALC’H, STEIN, SOYMIE, ITÔ, etc. qui ont des profils différents.
Par exemple, Michel SOYMIE (1924-2002) est l'élève de R. A. STEIN à l'EPHE (IVe et Ve sections). Il entre au CNRS en 1951, puis il effectue deux séjours au Japon où il passe neuf ans entre 1957 et 1966. D’abord à Tôkyô (1957-1959), comme pensionnaire à la Maison franco-japonaise. Puis à Kyôto et Tôkyô (1960-1966), en tant que membre de l’École française d’Extrême-Orient. Membre de l'EFEO en 1960, il reste en poste à Tôkyô jusqu'en 1966, date à laquelle il est nommé directeur d'études à l'EPHE (IVe section), fonction qu'il occupe jusqu'en 1992. Il étudie la religion populaire chinoise et la littérature, notamment d'après les « rouleaux précieux », le panthéon syncrétique de la religion populaire, et réalise un inventaire des conceptions des enfers et de l'iconographie s'y rapportant. Il effectue également des recherches sur les influences réciproques existant entre les sûtra bouddhiques et les écritures du taoïsme, ainsi que sur l'histoire, l'iconographie et la paléographie de Dunhuang.
Rolf Alfred STEIN (1911-1999), quant à lui, est un sinologue et tibétologue et fut professeur à l’EPHE (Ve section) de 1951 à 1975.
Louis FREDERIC (1923-1996), spécialiste du Japon, de l’Asie du Sud-Est et de l’Inde, a fait des études sur l’Asie à l’EPHE mais s’est ensuite détaché des cercles universitaires pour se consacrer indépendamment à l’étude des civilisations de l’Asie. Il a notamment écrit de nombreux ouvrages sur le Japon, qui comportent ses photographies.
Bernard FRANK (1927-1996) est un orientaliste spécialiste du Japon. Après avoir appris le Sanskrit, le Chinois et le Japonais à l’École des Langues Orientales, son intérêt s’oriente vers l’étude des croyances et des mentalités japonaises qu’il appréhenda dans le contexte plus large des influences reçues des civilisations chinoise et indienne, via le Bouddhisme en particulier. Il fait plusieurs séjours au Japon de plusieurs années. Il dirigea notamment la Maison Franco-Japonaise à Tokyo de 1972 à 1974. Il fut chargé de conférence à la section des sciences religieuses à l’EPHE, puis directeur des sciences historiques et philologiques.
Le fonds comprend également des photographies de Théo LESOUALC’H (1930-2008) qui fut un écrivain, poète, essayiste et acteur français, établi au Japon pendant cinq ans, où il écrit deux essais.
Provenance : La photothèque a été constituée au sein du Centre d’études sur les religions et traditions populaires au Japon situé à la maison de l’Asie (Paris 16e). En 2010, dans le cadre d’un projet de déménagement des collections de l’EPHE situées à la maison de l’Asie vers le site Sainte-Barbe (4, rue Valettes Paris 5e), la photothèque, qui n’était alors plus alimentée a été transférée à Sainte-Barbe. En 2019, la photothèque rejoindra le Campus Condorcet.
Modalités d'entrée dans la collection : Cette photothèque a été constituée lors de recherches effectuées par un membre de l’EPHE.
Accroissements : Le fonds est clos.
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : Attention aux plaques de verre cassées.
Autre support : Il n’est pas exclu que certaines photographies aient été utilisées dans des ouvrages par leurs auteurs.
Conditions d'utilisation : Une recherche de droit est nécessaire pour reproduire ces photographies.
Bibliographie :
Voir les fiches bibliographiques. Ouvrages de H. ROTERMUND pouvant comporter ces photographies :
Die Yamabushi : Aspekte ihres Glaubens, Lebens und ihrer sozialen Funktion im japanischen Mittelalter, Kommissionsverlag Cram, de Gruyter, 1968
Pèlerinage aux neuf sommets : carnet de route d’un religieux itinérant dans le Japon du XIXe siècle, éditions du CNRS, 1983
Recherches sur les croyances et traditions populaires japonaises, thèse, 1983.
Religions, croyances et traditions populaires du Japon. Paris, Maisonneuve & Larose, 1988
Evaluation et tris : Des intercalaires ne servant à rien ont été éliminés, ainsi que des fiches vierges. Dans un premier temps, les photographies sans support et les feuilles volantes ont été reconditionnées dans des pochettes. En février 2018, la majorité du reconditionnement reste à faire.
Producteur du fonds ou collectionneur : Rotermund, Hartmut O.
Auteur : Soymié, Michel (1924-2002)
Stein, Rolf Alfred (1911-1999)
Frédéric, Louis (1923-1996)
Frank, Bernard (1927-1996)
Lesoualc'h, Théo
Sujet : Japon
Japon
Technique(s) : photographie

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/