Calames

Paris1 BRA JC CLAUZEL Jean

Date : 1902-2008
Description physique : 42 boîtes. 4,20 mètres linéaires.

Organisme responsable
Grand équipement documentaire du Campus Condorcet
10 cours des Humanités
93322 Aubervilliers Cedex
Téléphone : 33 (0)1 88 12 08 80
archives.ged@campus-condorcet.fr
Site web du Campus Condorcet

Description :
Ce fonds d’archives rassemble les documents relatifs au travail de Jean Clauzel des années 1940 aux années 2000. Ses archives ont été regroupées en grandes parties thématiques qui témoignent de son parcours professionnel en tant qu’administrateur des colonies puis préfet, mais également de ses travaux scientifiques et de son grand intérêt pour l’Afrique.
Le fonds Jean Clauzel contient :
- Des documents relatifs à son activité d’administrateur des colonies : cahiers de tournées, dossiers de travail, rapports, documentation
- Des archives concernant les missions d’expertise qu’il a menée en Afrique, dans les années 1990, pour le compte du Ministère de la Coopération et du Développement : dossiers de travail sur la décentralisation, participation à de nombreux colloques
- Les archives traitant de ses relations avec l’Ecole Nationale Française d’Outre-mer et ses anciens élèves
- Des dossiers de recherches et de documentation sur l’Afrique, notamment sur les Touaregs
- Ses travaux scientifiques : manuscrits, tapuscrits et dossiers de travail de ses ouvrages et articles
- De la correspondance, essentiellement scientifique
- De la documentation scientifique diverse : dossiers compilés par Jean Clauzel lui-même, travaux de chercheurs qui lui ont été envoyé
- Des photographies, diapositives et quelques documents audiovisuels.
Classement :
Les archives de Jean Clauzel sont arrivées à la Bibliothèque de recherches africaines en juin 2011. Un premier tri des archives avait été effectué avant déménagement, au domicile de Jean Clauzel, par sa fille Françoise et Pierre Boilley. Les archives étaient alors regroupées en 16 cartons, certains portant quelques indications thématiques, mais aucun récolement ou travail de classement n’avait été effectué sur ce fonds avant 2019. En préparation du déménagement de la BRA pour le campus Condorcet la même année, il a été décidé de procéder au classement, au conditionnement et à la rédaction d’un instrument de recherche de ce fonds d’archives.
Un récolement complet et détaillé de toutes les archives a été effectué dans le respect des normes de description archivistique. Parallèlement au travail de description, un plan de classement témoignant des activités et des centres d’intérêt du producteur a été établi. Lors du classement, les doublons ont été éliminés.
Le premier niveau du plan de classement concerne la formation de Jean Clauzel à l’Ecole Nationale de la France d’Outre-mer. On va notamment y trouver un dossier relatif à sa promotion de 1943, mais surtout des archives sur les différentes rencontres entre anciens élèves de l’école auxquelles il a participé.
Tous les documents relatifs à son activité d’administrateur des colonies ont été rassemblés et classés chronologiquement, selon ses diverses affectations ; de Goundam (Mali) en 1946 à Tamanrasset (Algérie) en 1961.
Suivant la même logique, les archives traitant de ses activités professionnelles lorsqu'il était préfet sont regroupées dans la partie "Activités de préfet". Il est surtout question ici de ses déplacements en Afrique en tant que conseiller pour le Ministère de la Coopération et du Développement ou l'Institut International d'Administration Publique, ainsi que ses diverses interventions lors de colloques ou conférences. Le thème récurrent dans cette partie est celui de la décentralisation et de la déconcentration de l'administration territoriale en Afrique. Ses interventions scientifiques tournent plus quant à elles autour du thème de la colonisation et de la présentation du métier d'administrateur des colonies.
Toute l’activité scientifique de Jean Clauzel, de ses publications à l’ensemble de sa documentation scientifique, a été regroupée et classée par types de documents (ouvrages, articles, mémoires, etc ...) et thématiquement le cas échéant.
L'ensemble du fonds a été reconditionné en 42 boîtes, pour un métrage linéaire total de 4,20 mètres et a fait l'objet d'une nouvelle cotation à l'article. Les photographies, diapositives et autres documents audiovisuels ne seront reconditionnées qu’après le déménagement de l’IMAf au Campus Condorcet.
Producteur du fonds ou collectionneur : Clauzel, Jean (1924-2009)
Biographie ou Histoire :
Né le 23 juillet 1924 à Montmorency (Val-d'Oise); décédé le 1er janvier 2009 à Paris ; administrateur de la France d’Outre-mer, préfet de département et de région, spécialiste des Touaregs.
Membre de la promotion 1943 de l’Ecole Nationale Française d’Outre-mer, sous la direction de Robert Delavignette, Jean Clauzel a d’abord servi dans l’armée de la Libération, ce qui lui a valu de recevoir la croix de guerre 39-45. Sa première affectation en Afrique, se fait au Mali, en tant qu’adjoint au commandant de cercle de Goundam. Il effectuera la quasi-totalité de son service en Afrique, au Mali, notamment dans le cercle de Kidal, dont il fut le chef de subdivision à 3 reprises (de janvier 1948 à juin 1949, de juin 1950 à janvier 1953 et d’avril 1957 à janvier 1959). Au cours de ses 15 ans en tant qu’administrateur des colonies (1946-1961), il fut également placé au bureau des affaires politiques de Koulouba (août 1947 à janvier 1948), nommé chef de subdivision du cercle de Gourma-Rharous (novembre 1953 à mars 1956) puis adjoint au commandant de cercle de Tombouctou (novembre 1956 à avril 1957) et finit sa carrière en Algérie, dans l’arrondissement de Tamanrasset de 1960 à 1961.
De retour en France, Jean Clauzel exerce la fonction de préfet pendant 27 ans, de 1962 à 1989. D’abord comme sous-préfet dans la Manche et en Seine-et-Marne, puis comme préfet du Territoire de Belfort, des Hautes-Pyrénées, de l’Essonne, et comme préfet des régions Picardie, Aquitaine, Nord - Pas-de-Calais et Provence - Côte-d’Azur. Parmi ses autres fonctions, on peut également citer directeur adjoint du cabinet du ministère de l’Intérieur, directeur central de la Sécurité Publique et directeur des cabinets civil et militaire du Ministère de la Défense (1986).
Resté très attaché à l’Afrique après son service, il y effectue de nombreux voyages après sa retraite administrative en 1989, en tant que conseiller pour le Ministère de la Coopération et du Développement ou pour l’Institut International de l’Administration Publique. Jean Clauzel tenait un rôle d’expert et de conseiller auprès des différentes administrations territoriales en Afrique.
Travaux et sujets de recherches
Sa retraite administrative fut aussi pour lui le temps de l’écriture au service de la mémoire et de l’Histoire. Il consigna tout ce qu’il avait pu recueillir comme informations sur la faune, la flore, les populations des cercles et subdivisions du Sahara où il avait servi, estimant qu’elles constituaient un patrimoine qui devait être sauvegardé. Grand connaisseur des Touaregs, en particulier des Kel Adagh, et resté très proche des administrés touaregs qu’il a côtoyé à Kidal, il écrit plusieurs articles sur ce peuple, tout en accumulant une documentation importante sur eux.
Jean Clauzel avait à coeur de livrer sa version de la colonisation et du métier d'administrateur des colonies. Il avait la hantise que l’histoire fasse oublier que lui et ses anciens « camarades » de l’Ecole Nationale de la France d’Outre-Mer, avaient exercé leur métier pour servir leur pays et comme une exceptionnelle rencontre humaine. Aussi entreprit-il de livrer aux historiens ses souvenirs d’administrateur et de commandant de cercle; ce qu’il fit dans «Administrateur de la France d’outre-mer » (Éditions Jeanne Laffitte, 1989), dans « Nomades et Commandants», en collaboration avec des amis sahéliens et sahariens (Karthala, 1993), dans un roman « L’homme d’Amekessou » chez Ibis-Presse en 1998. Enfin, il entreprit, avec un petit groupe de « camarades » qu’il dirigea, de recueillir les témoignages des administrateurs et des magistrats d’outre-mer. Témoignages publiés chez Karthala, en 2003 sous le tire de « La France d’outre-mer (1930-1960) », un ouvrage de 878 pages qui fut reçu par les historiens universitaires comme un ouvrage de référence.
Modalités d'entrée dans la collection : A sa mort en 2009, Jean Clauzel fait don de ses archives à Pierre Boilley, qui les transférera à la Bibliothèque de recherches africaines, Centre Malher, le 18 juin 2011.
Conditions d'accès :
Conditions d'accès : Merci de nous contacter avant votre visite. La communication des documents d'archives est en principe libre mais respectera les éventuelles restrictions d'accès souhaitées par les donateurs. Consultation sur place uniquement.
Conditions d'utilisation : La photocopie n'est en principe pas autorisée, sauf pour faciliter la manipulation des documents les plus fragiles (coupures de presse notamment). La photographie sans flash est en principe autorisée, sous conditions. Toute publication ou reproduction est soumise à autorisation.
Conditions d'utilisation : Les photographies sans flash sont autorisées. Les photocopies sont interdites.
Citer sous la forme : Fonds Jean Clauzel. Grand équipement documentaire du Campus Condorcet. Cote Paris1 BRA JC.
Autre instrument de recherche : Inventaire également disponible sous forme de PDF
Bibliographie :
"Influence des monuments funéraires sahariens sur la toponymie (Adrar des Ifoghas)", Bulletin de Liaison Saharienne, n°34, juin 1959
Sous le pseudo de J. Dupuis. "Un problème de minorité : les nomades dans l’état soudanais", l’Afrique et l’Asie, n°50, 1960
"L’exploitation des salines de Taoudenni", Monographies régionales de l’institut de recherches sahariennes de l’université d’Alger, 1960
"Transports automobiles et caravanes dans le Sahara soudanais", Travaux de l’institut de recherche sahariennes, 1960
"Note d’orientation bibliographique sur la Sahara", Bulletin de Liaison saharienne, n°45, mars 1962
"La situation en pays touareg", l’Afrique et l’Asie, n°58, 1962
"Evolution de la vie économique et des structures sociales du pays nomade du Mali de la conquête française à l’autonomie interne (1893-1958)", Tiers-Monde, n°9-10, 1962
"Les hiérarchies sociales en pays touareg", Travaux de l’Institut de recherche sahariennes, 1962
"Des noms sonrays dans l’Ahaggar", Journal of African languages, 1962
"A propos des piégeurs de la région Tombouctou", Notes africaines, n°97, 1963
"L’évolution contemporaine de l’économie et de la société chez les touaregs", Actualités d’Outre-Mer, n°24, 1963
"Administrateur de la France d'outre-mer", J. Laffitte, 1989
"Nomades et commandants, Administration coloniale et sociétés nomades dans l'ancienne AOF", Karthala, 1993
"L’Homme d’Amekessou", Ibis-Press, 1998
"La France d'outre-mer (1930-1960) : Témoignages d'administrateurs et de magistrats (sous la dir.)", Karthala, 2003
"Notes sur la faune sauvage de l'Adagh, Adrar des Iforas, 1948-1958", L’Harmattan, Collection L’ouest saharien, 2006
Information sur le traitement : Cette description a été rédigée par Mélanie Lembert, pour la Bibliothèque de Recherches Africaines.
Producteur du fonds ou collectionneur : Clauzel, Jean (1924-2009)
Clauzel, Jean (1924-2009)
Participant : Boilley, Pierre
Sujet : École nationale de la France d'outre-mer (Paris)
Colonies -- France -- Afrique
Touaregs (peuple berbère)
Décentralisation administrative
Lieu de production : Mali
Algérie

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/