Calames

Archives 170 Fonds Antoine Schnapper

Date : 1933-2004
Langue : Français
Description physique : 87 boîtes (10,5 mètres linéaires).

Organisme responsable
INHA

Description :
Concernant majoritairement l'oeuvre d'Antoine Schnapper, le fonds est composé des travaux prépartaoires à ses publications, à l'exposition David en 1989, mais également de dossiers iconographiques, de notes préparatoires à des cours et à des publications dans des revues ; on y trouve également des archives relatives aux différentes activités institutionnelles d'Antoine Schnapper.
Les papiers témoignent de l’ensemble de l’activité d’Antoine Schnapper dans toute sa variété (enseignement, direction de recherches, recherche, commissariat d’exposition, avis sur des questions liées à l’enseignement et à l’histoire de l’art en tant que discipline et domaine de recherches). Ses principaux travaux sont bien représentés. Une partie des dossiers éclaire également l’évolution du statut de l’histoire de l’art à l’Université et plus largement, ainsi que la création d’un institut national d’histoire de l’art.
Biographie ou Histoire :
Né le 10 juillet 1933, Antoine Schnapper passe l'agrégation en 1960. Assistant d'André Chastel à la Sorbonne, il obtint son doctorat en 1967, intitulé Tableaux pour le Trianon de marbre : 1688-1714. Quelques années plus tard, il soutient sa thèse d'Etat sur Jouvenet 1644-1717 et la peinture d'hitstoire à Paris en 1974, tout en menant une activité au CNRS.
Il succède en 1978 à Jacques Thuillier à la chaire d'histoire de l'art moderne de la Sorbonne, tout en consacrant une activité de recherche centrée sur l'histoire des collectionneurs d'art parisiens à l'époque moderne, sur les peintres du Grand Siècle, et sur le peintre David.
Tout en apportant des contributions majeures à plusieurs expositions d'art ancien, il met en lumière, au tournant des années 1980, la question de l'histoire sociale des arts, et soulève le sujet des cabinets de curiosité.
Antoine Schnapper a promu tout au long de ses recherches le recours au document d'archives en histoire, et a manifesté une attention soutenue aux problèmes d'attribution et de méthode. Ces thèmes sont au coeur de la formation qu'il a dispensée à de nombreux étudiants.
En outre, membre fondateur de la Bibliographie d'histoire de l'art, de la Revue de l'art, de l'association Arthena, de la Revue d'histoire de l'art, il eut également un rôle dans l'action publique relative à la création d'un DEUG et à celle de l'Institut national d'histoire de l'art.
Provenance : Les documents ont été conservés par Madame Dominique Schnapper jusqu'au don à l'INHA.
Modalités d'entrée dans la collection : Don de Madame Dominique Schnapper à l'INHA le 17 mars 2020.
Caractéristiques matérielles et contraintes techniques : ?
Conditions d'accès : Librement communicable selon les règles définies par la bibliothèque de l'INHA. Concernant les correspondances et analyses de travaux comportant des appréciations ou des jugements de valeur de la part d'Antoine Schnapper, délai de 50 ans à compter de la date des dossiers.
Conditions d'utilisation : Photocopies et scans interdits, photographies à usage privé destiné à l'étude et à la recherche autorisées dans le respect du droit d'auteur.
Documents en relation : INHA : thèse d'Antoine Schnapper, Tableaux pour le Trianon de marbre : 1688-17148 H 4951.
Information sur le traitement : Le fonds a été traité et inventorié dans Calames en 2021-2022.
Producteur du fonds ou collectionneur : Schnapper, Antoine (1933-2004)
Sujet : Arthena
Institut national d'histoire de l'art (France ; 2001-....)

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/