Calames

Fonds Suzanne et Edmond Bernus

Date : 1960/1980
Langue : français
Langue : tamasheq
Description physique : Documents sonores. Durée totale : 145h 57min 12s.

Organisme responsable
MMSH
Archives Nationales d'Outre-Mer (ANOM, Aix-en-Provence)
http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/

Description : Sont ici catalogués les documents sonores enregistrés par Suzanne et Edmond Bernus, ou leurs informateurs-traducteurs, durant leurs enquêtes de terrain. Ils contiennent des récits de vies ou des entretiens auprès de différents Touaregs et pasteursnomades, ainsi que des contes, des poèmes, des devinettes, des chants/chansons, en tamasheq parfois avec traduction en français, de la musique instrumentale. Sont également cataloguées des interventions radiophoniques par Suzanne et Edmond Bernus.
Producteur du fonds ou collectionneur : Bernus, Suzanne (1928-1990)et Bernus, Edmond (1929-2004)
Biographie ou Histoire :
Suzanne Vianès est née à Valence en 1928. Après avoir obtenu son baccalauréat ès Lettres à Paris en 1945, elle obtient des certificats d’études supérieures en ethnologie et histoire des religions (1948), en histoire de la colonisation (1949) et en démographie (1956).
Ethnologue et africaniste, Suzy Bernus a été directrice de recherches au CNRS, membre du laboratoire d'anthropologie sociale du Collège de France et de l’École des hautes études en sciences sociales. Ses grands axes de recherche sont : les problèmes d'identité ethnique, les phénomènes migratoires, l’histoire du peuplement, l’organisation sociale, l’urbanisation et l’ethnoarchéologie.
Sa carrière d’ethnologue débute en 1950 en Guyane où elle travaille jusqu’en 1955 en effectuant différentes missions : installation d’écoles et rédactions de manuels scolaires, organisation d’un dispensaire, création d’une coopérative de production et de vente d’objets artisanaux, organisation d’une coopérative de chasse, de pêche et de gestion forestière, classement de collection d’objets ethnologiques et archéologiques rapportés au Musée de l’Homme et enregistrements et éditions de disques de musique de Guyane. Envoyée à Madagascar (1956-1957), pour le compte de l’ORSTOM et sous la direction d’Hubert Deschamps, elle étudie les migrations internes de la grande île et notamment l’impact de ces mouvements de population dans le sud-est (le pays Antesaka).
En 1959, elle rejoint Jean Rouch pour une enquête sur les migrations au Ghana. Puis, en 1960, elle intègre le centre de l’Institut français d’Afrique noire (IFAN) du Niger où ses enquêtes sur la ville de Niamey aboutissent à la rédaction de sa thèse. Elle épouse la même année Edmond Bernus et aborde avec lui le monde touareg en réalisant une étude sur la parenté. Elle entreprend l'étude des langues et civilisations résiduelles de l'Aïr-Azawaq (RCP 322) en 1973. Ce programme qui comprend l’étude de sites archéologiques, de salines (Teggida-n-tesemt) et d’une ancienne industrie du cuivre (Azelik), est poursuivi par la mise en place et l’animation du programme archéologique d’urgence en 1976. Elle est en même temps responsable des « Études nigériennes » (à partir de 1960), puis du Journal de la Société des Africanistes.
Suzanne Bernus meurt brutalement, avec l’une de ses filles, dans un accident de voiture au Mali lors d’une de ses missions en 1990.
Cette fiche biographique a été rédigée à partir du catalogue du fonds Suzanne et Edmond Bernus réalisé par le service Archives de l'Institut de recherche pour le développement.
Biographie ou Histoire :
Edmond Bernus est né à Paris en 1929. Après des études de géographie, il commence sa carrière en Guinée, en 1954-1955. Boursier de l’Institut des hautes études de Dakar, il participe à la mission démographique (monographie du village malinké de Kobané dans la haute vallée du Niger, cercle de Kouroussa). En 1956, il travaille à Abidjan comme assistant stagiaire de l’Institut fondamental d'Afrique noire (IFAN) de Côte d’Ivoire, où il est titularisé en 1957. Après un second séjour en Côte d’Ivoire de 1959 à 1961, au cours duquel il intègre l’ORSTOM en tant que chargé de recherches, Edmond Bernus effectue une première mission au Niger en 1962. C’est dans cette région qu’il poursuivra désormais la majeure partie de ses recherches sur les populations nomades, et qu’il commencera à travailler sur sa thèse d’Etat. Géographe expérimenté et méthodique, il fait toute sa carrière à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD ex. ORSTOM) et réalise de nombreuses tournées et missions dans le Sahel nigérien pour comprendre notamment, la vie pastorale sous toutes ses formes et celle des Touaregs en particulier. Il est alors l’un des meilleurs spécialistes non seulement des Touaregs nigériens mais aussi des problèmes de l’élevage en Afrique sahélienne. Les publications d'Edmond Bernus sont nombreuses et traitent d'une série de facettes de la culture touarègue : la littérature orale, l'alimentation, les maladies, les façons de parler, les jeux, l'astronomie, ainsi que les thèmes plus classiques de la vie pastorale comme les bergers, les animaux domestiques, les divers laits.
Cette fiche biographique a été rédigée à partir du catalogue du fonds Suzanne et Edmond Bernus réalisé par le service Archives de l'Institut de recherche pour le développement.
Modalités d'entrée dans la collection : Les enfants de Suzanne et Edmond Bernus ont fait don des archives produites par leurs parents au service Archives de l’IRD en 2006. Le fonds a été traité puis transmis aux ANOM en 2015.
Documents en relation :
Une partie des photographies du fonds a été numérisée et mise en ligne par la Direction de l’information et de la culture scientifiques pour le Sud (DIC) de l'IRD : https://indigo.ird.fr/fr/asset/fullTextSearch/search/bernus.
Les carnets de terrain d'Edmond Bernus sont consultables en ligne sur la plateforme de transcription collaborative Transcrire : https://transcrire.huma-num.fr/scripto/9/.
Autre instrument de recherche : L'instrument de recherche complet du fonds conservé aux ANOM est consultable et téléchargeable en ligne au format PDF : http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/ark:/61561/ki747jej.
Information sur le traitement :
Le fonds Suzanne et Edmond Bernus a été traité et catalogué par Fabien Bordelès (ingénieur d'études) et Sarah Lepaulard (archiviste) du service Archives de l'IRD. Le fonds est désormais conservés aux ANOM. Par convention, la phonothèque de la MMSH a été chargée du catalogage des documents sonores du fonds Suzanne et Edmond Bernus sur Calames. Cette opération a été réalisée par Claire Cialone-Grégoire (archiviste) (en cours de traitement).
A l'IRD, les bandes magnétiques et les cassettes audio ont été réparties au sein de neuf ensembles, cotés de 224 APOM 84 à 224 APOM 92. Lors de la numérisation des documents, chaque document a donné lieu à un fichier son (disponibles aux formats Wave et MP3), nommé de façon unique : de 1_7_B_01 à 1_7_B_76 (bandes magnétiques) et de 1_7_K_01 à 1_7_K_92 (cassettes). Les noms des ces fichiers n'apparaissent toutefois pas dans l'instrument de recherche de l'IRD.
Sans modifier le classement effectué à l'IRD, la mise en ligne de l'instrument de recherche sur Calames a nécessité quelques arrangements pour plus de lisibilité. La partie sonore du fonds Bernus a ainsi été découpée en cinq corpus :
- Tesawits, chants, musiques, contes, proverbes et devinettes ;
- Entretiens et récits de vie ;
- Ambiances sonores et sons enregistrés pour des films ;
- Séminaires, lectures et cours ;
- Emissions radiophoniques et enregistrements audio à vocation commerciale.
Pour chaque enregistrement, la référence correspondante dans l'instrument de recherche de l'IRD est donnée. La phonothèque de la MMSH a par ailleurs attribué un numéro d'inventaire à chaque enquête.
Producteur du fonds ou collectionneur : Bernus, Suzanne (1928-1990)
Bernus, Edmond (1929-2004)
Propriétaire préc. : Institut de recherche pour le développement (France ; 1998-....)
Sujet : Touaregs (peuple berbère)
Pasteurs
Nomades
Art de conter
Poésie touarègue
Sahel (Niger)
Élevage

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/