Calames

2 PVI Fonds photographique de la construction du Campus Pierre et Marie Curie

Date : 1959-1971
Langue : français
Description physique : 98 photographies conditionnées individuellement, 79 tirages et 19 négatifs, et 92 photographies conditionnées dans un album. 2 boîtes, 20 cm linénaires.

Organisme responsable
Sorbonne Université

Description : Le fonds est constitué des tirages photographiques produits par les entrepreneurs du campus, ceci afin de renseigner l'avencée des travaux et constituer le dossier des ouvrages éxécutés. Nous trouvons ainsi des photographies relatives à la halle aux vins avant sa démolition pour y construire le Gril d'Albert, mais également des photographies de la construction de ce dernier et du paysage environnant, à différentes étapes de son édification.
Classement :
Les tirages photographiques sont classés par reportage. L'établissement des reportages se basent sur les renseignements existant aux dos des photographies, et par regroupement lors d'absence d'information, donnant un classement par bâtiments et par opération pour ce qui est du forage.
Les reportages des bâtiments et du forage sont classés par ordre chronologique :
bâtiments précédents le campus Pierre et Marie Curie.- Halle aux vins.
Forage à béton et procédés Londais : album photographique.
bâtiments de travaux pratiques.- bâtiment de biologie animale.
Gril d'Albert.
Tour Zamansky.
Parking.
Vue générale du campus en construction.
Biographie ou Histoire :
Le campus Pierre et Marie Curie de la faculté des sciences et de l'ingénierie de Sorbonne Université situé dans le 5e arrondissement de Paris, ex-Université Pierre et Curie (UPMC) et également surnommé campus Jussieu, s'étend sur environ 14 hectares et est composé de deux éléments architecturaux principaux construits dans le troisième quart du vingtième siècle.
La réflexion de déplacer la Faculté des sciences sur ce site prend ses origines dès les années 1930, lorsqu’un besoin de place se fait connaître en raison de l’augmentation des effectifs, de la diversité des disciplines enseignées et du nombre insuffisant de locaux dans la nouvelle Sorbonne. En 1942, le doyen Montel demande à Séassal, architecte de la faculté, de proposer un projet sur la halle aux vins et, en 1946, un accord interministériel affecte le site à la faculté des sciences. Le campus est ainsi construit sur l’ancienne Halle aux vins située entre le boulevard saint Germain et le Muséum national d’histoire naturelle, le long du quai Saint-Bernard.
Construit en deux temps, le campus se constitue de deux parties architecturales distinctes : les barres de Cassan et le gril d’Albert. Cependant, les premières constructions sur ce nouveau site furent des salles de travaux pratiques, construites en 1955, ceci afin de compenser le manque de place en Sorbonne. C’est entre 1958 et 1961 que sont construits les premiers éléments architecturaux marquant du campus, les deux barres de Cassan élaborées par Urbain Cassan ; l’une parallèle à la Seine et le quai Saint-Bernard, l’autre parallèle au Jardin des plantes du Muséum.
En 1962, avec l’intervention d’André Malraux, ministre des Affaires culturelles, c’est Édouard Albert qui est désigné pour élaborer le reste du nouveau campus, avec l’accord du doyen de la Faculté des sciences de Paris, Marc Zamansky. C’est un bâtiment en forme de quadrillage qui se dessine alors dans l’esprit de l’architecte, une forme qui lui vaut le nom de Gril d’Albert. La construction débute en 1964 et s’achève en 1972, notamment avec la fin de construction de la tour Zamansky. Le Gril se divise ainsi en tour et en section, les tours sont numérotées et correspondent à chaque croisement de la grille. Les tours sont les point d’accès au bâtiment et à ses sections, les sections correspondent à des parties du Gril et sont nommées selon les numéros des tours qui les segmentent. Le campus de Jussieu ne fut pas réalisé tel qu’Edouard Albert l’avait envisagé : en 1968, il disparut prématurément et ses plans ne furent pas entièrement exécutés par ses coéquipiers architectes: 37, 5 barres et 24 rotondes furent construites au lieu des 55 barres et 34 rotondes prévues.
La construction du campus commence à l’origine sous l’égide de la Faculté des sciences de Paris faisant partie de l’université de Paris. En 1970, l'ensemble universitaire de la halle aux vins doit accueillir 27000 étudiants et la Faculté de Paris-centre est vue comme le futur siège administratif de l'institution. Cependant, entre le début des travaux et l’inauguration, l’université de Paris et sa faculté des sciences sont dissoutes en 1970 à la suite de la loi du 12 novembre 1968, laissant place en 1971 à l’université Paris-VI, soit l’université Pierre et Marie Curie, et l'université Paris-VII, soit l'université Paris-Diderot. Les deux universités cohabitent sur le campus et la répartition des locaux est arbitrée en mars 1971 par le ministère de l'Éducation nationale, mais les universités passent entre elles des conventions. Le programme de 1973 acte le choix d'"achever" la construction du campus en ne réalisant pas toutes les tranches du projet initial, notamment à cause de la difficulté des répartitions de locaux entre les deux universités nouvelles. L'université Paris-VII quitte définitivement le campus de Jussieu en 2007 pour s'installer aux Grands Moulins.
A partir de 1974 la dangerosité liée à la présence d’amiante à Jussieu est dénoncée par un collectif inter-syndical et des mesures de protection d’urgence sont mises en place et s’échelonnent de 1975 à 1980. En 1996, le ministère de l’Education Nationale décide le désamiantage de l'ensemble des bâtiments du campus et pour garantir la cohérence des différentes actions, il confie la maîtrise d’ouvrage à l’Etat. Après 20 ans de travaux de désamiantage, le campus est inauguré par le Président François Hollande le 30 septembre 2016. En 2018, le site de Jussieu prend le nom de campus Pierre et Marie Curie suite à la création de l'université Sorbonne Université.
Modalités d'entrée dans la collection : Versement manuel de M. Daniel Rivetta, secrétaire général adjoint, juillet 2010.
Ancienne cote : 1 Fi
Lieu de conservation : Service des archives et du recueil des actes (SARA), campus Pierre et Marie Curie, 4 place Jussieu, Paris.
Conditions d'accès : Consultable sur rendez-vous auprès du SARA: sara-archives@sorbonne-universite.fr
Conditions d'utilisation : Les reproductions sont autorisées selon la législation en vigueur, ceci dans le respect des droits d'auteur, incluant notamment l'obligation de citer la référence des documents lors de toute réutilisation. Dans ce cadre, les mentions des entreprises émettrices - mentionnées dans la description lorsque existantes, doivent être expressément citées. Pour des raisons de conservation les photocopies sont interdites.
Documents en relation :
Aux Archives nationales:
• 20190060 : Dossiers d'acquisition et de gestion des biens immobiliers de l'enseignement supérieur et de la recherche (1805-2000)
• 20140072 : Archives liées à la construction de l'ensemble universitaire de Jussieu (Paris 5°Arr.) 1956-1994, Service constructeur des académies de la région Île-de-France (SCARIF)
• 20140073 : Parachèvement de l'Ensemble universitaire de Jussieu, Service constructeur des académies de la région Île-de-France (document hors format)
• 19920045 : Rectorat de Paris et services inter-académiques ; Services inter-académiques ; Service constructions des académies de la région d'Île-de-France (1960-1982)
Bibliographie :
HOTTIN (Christian), « Jussieu, l’inachevée. Cinquante ans de projets pour la "faculté des sciences de Paris centre" », Livraisons de l'histoire de l'architecture, n°13, 2007. En ligne : http://journals.openedition.org/lha/402.
ROCHE (Annette), « Le 1 %, de la faculté des sciences de Paris à l’Université Pierre et Marie Curie : inventaire, restauration, valorisation d’un patrimoine artistique méconnu », In Situ, n° 17, 2011. En ligne : http://journals.openedition.org/insitu/889
Information sur le traitement : EN COURS : Les photographies ont été sujettes à un inventaire et une première cotation en 1 Fi à leur versement 2010. Sans classement apparent par entrepreneur, par date, bâtiment ou opération ; un classement par reportage a été effectué en 2022.
Sujet : Université Pierre et Marie Curie (Paris ; 1971-2017)

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/