Calames

Cimade (France)

Date : 1939-2000

Organisme responsable
La contemporaine

Classement :
Le plan de classement de provenance a été respecté :
1. Organisation générale - Administration.
2. Accueil des réfugiés et des migrants.
3. Formation - Insertion.
4. Assistance matérielle.
5. Enfermement.
6. International - Développement.
7. Implantations locales.
Producteur du fonds ou collectionneur : Cimade
Biographie ou Histoire :
Formellement constituée le 3 avril1940, la Cimade à été créée par des responsables de mouvements de jeunesse protestants pour venir en aide aux Alsaciens et Lorrains "évacués" puis aux personnes regroupées et internées dans les camps du Sud de la France. Elle est également venue en aide aux Juifs menacés de déportation en fabriquant des faux papiers et en organisant de filières d'évasion jusqu’en Suisse. A la Libération, elle a travaillé à la réconciliation, notamment en Allemagne. Par la suite, à la fin des années 50, elle a eu une présence forte auprès des Algériens en France et en Algérie. Dans les années 70, des réfugiés d'Amérique Latine et du Sud-Est asiatique sont venus en grand nombre. Aujourd'hui, elle travaille en collaboration avec d'autres organismes, à la défense des étrangersen France et poursuit ses actions de développement solidaire avec des pays du Sud et de l'Est.
Dans une brochure de la Cimade publiée en juin 1960, les services de la Cimade sont répartis ensix domaines, classés par ordre d'importance du nombre d'équipiers mobilisés :
-le service des réfugiés se répartissait en sept principaux services (services d'aide à l'immigration et à l'émigration, le vestiaire, les centres d'hébergement, l'artisanat, les coursde langue et le ciné-club, les distributions de vivres).La Cimade disposait d'un centre d'accueil à Sucy-en-Brie depuis 1948 et de maisons de retraite pour réfugiés russes à Cannes, Saint Raphaël et Le Perreux.
-dans le secteur Nord-Africain, les activités au bénéfice des Algériens pendant la guerre d'indépendance,serépartissaient,entrelaFrance(servicenord-africainetcamps d'assignation à résidence, postes de Marseille, Paris XIVe-XVe, puis Lyon au lendemain de l'indépendance) et l'Algérie (Alger, Médéa, Sidi Nahmane, Belkitane et centres de regroupement).
-Coudekerque : action sociale et éducative dans un quartier ouvrier de Dunkerque.
-Dakar : en 1956, la Cimade a mis en place une équipe permanente dans la Médina de Dakar,où elle a ouvert un dispensaire.La maison internationale des étudiants de Sèvres accueillait une soixantaine d'étudiants d'origine et de niveaux divers.
- le service des prisons et libérés est né pendant la dernière guerre et a été associé aux réformes pénitentiaires.
- le service des sinistrés d'urgence répondait à la mission d'oeuvre de secours d'urgence que laCimade s'est fixée dès ses débuts.
Les services de la Cimade n'ont cessé d'évoluer selon le contexte géopolitique. Ils se concentrent aujourd'hui autour de quatre axes : le pôle Droit des migrants et réfugiés ; le pôle Enfermement, Éloignement ; le pôle Formation, Insertion et le pôle des Solidarités Internationales. Le pôle Droit des migrants et réfugiés accueille, oriente et défend les personnes étrangères, les demandeurs d’asile et les réfugiés dans plus de 60 permanences. Le pôle Enfermement, Éloignement est présent dans de nombreux établissements pénitentiaires et, depuis 1984, dans les centres de rétention ce qui le conduit notamment à témoigner de la réalité qu'il côtoie. Le pôle Formation, Insertion met en œuvre des actions d’accompagnement des personnes notamment sur le plan linguistique et est au cœur du travail quotidien exercé dans le Centre d’accueil de demandeurs d’asile de Béziers et au Centre provisoire d’hébergement pour réfugiés de Massy. Le pôle des Solidarités Internationales élabore des actions internationales de solidarité et des campagnes de solidarité en France. Ces activités se répartissenten France en treize "régions" : Alsace-Lorraine, Auvergne-Limousin, Bretagne-Pays de Loire, Centre-Ouest, Franche-Comté Bourgogne, Ile-de-France Champagne Ardennes, Languedoc-Roussillon, Nord-Picardie, Normandie, Provence Côte d'Azur, Rhône-Alpes, Sud-Ouest, Outre-Mer.
Provenance :
Répertoire méthodiquerédigée par Virginie Beaujouan(archiviste de Génériques)avec la collaborationde Mireille Desrez et Denise Duboscq(membres de la Cimade).
Récolement fait par Pierre Akar (Archiviste bénévole à la Cimade).
Modalités d'entrée dans la collection : Conformément à la convention numéro 79280 datée du 11 juin 2007, Patrick Peugeot (Président de la Cimade) a déposé les archives de la Cimade pour une duréee de 10 ans. A l'issue ou au cours de cette période, la BDIC pourra prendre en dépôt d'autres archives de la Cimade. Ces dépôts supplémentaires feront l'objet d'un avenant à cette convention.
Accroissements : Ce fonds est ouvert. Il sera enrichi par de nouveaux versements.
Conditions d'accès :
Librement consultable sauf les documents comportant des informations à caractère privé : la sécurité et la liberté de l'intéressé et de ses proches, des mesures de justice et de police administrative, les motifs de la venue d'un étranger en France, la vie familiale, les aides sociales apportées par la Cimade, les dons en faveur de la Cimade, la formation et le parcours professionnel, les données médicales.
Une dérogation pour la consultation de ces dossiers peut être accordée par la Direction de la Cimade.
Cependant, les sous-fonds en cours de traitement ne sont pas consultables.
Conditions d'utilisation : La publication et la reproduction de ces documents inédits sont soumises à l'autorisation préalable de la Cimade.
Citer sous la forme : Fonds de la Cimade. F delta 2149. La contemporaine.
Documents séparés : Archives conservées au siège et produites ces dix dernières années.
Bibliographie :
Dzovinar Kévonian, Geneviève Dreyfus-Armand, Marie-Claude Blanc-Chaléard, Marianne Amar (dir), La Cimade et l'accueil des réfugiés. Identités, répertoires d'actions et politiques de l'asile, 1939-1994, Paris, Presses universitaires de Paris-Ouest, 2013.
Information sur le traitement : Les sous-fonds 5 (Enfermement), 6 (International - Développement) et 7 (Implantations locales) sont en cours de traitement.
Evaluation et tris : Certaines éliminations ont eu lieu. Elles concernent les doubles et les ébauches de documents ainsi que les justificatifs comptables.
Producteur du fonds ou collectionneur : Comité inter-mouvements auprès des évacués. France
Sujet : Comité inter-mouvements auprès des évacués. France

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/