Calames

H 595 « Liber rectorum » de l'Université de Montpellier

Date : XVe-XVIIe siècles
Description physique : Parchemin. 139 feuillets. Miniatures. 263 × 180 mm. Reliure ancienne en bois, recouvert de veau, avec coins, bordures et fermoirs en cuivre (à lettre R).
Description :
La partie principale du Liber Rectorum, transcription de pièces anciennes, est rédigée avec soin ; elle est écrite en gothique du milieu du XVe siècle (au fol. 8 on trouve la date : 1453).
Les parties additionnelles occupent le vo du fol. 1, les fol. 9 à 16, enfin les feuillets 102 à 139 : ce sont des statuts et ordonnances des XVe et XVIe siècles, et divers documents ajoutés postérieurement à la rédaction de la partie principale et inscrits au fur et à mesure de leur arrivée. A la fin du manuscrit, du fol. 126 vo au fol. 137 vo, ont été transcrits les statuts particuliers donnés, en 1468, au collège de Girone ou du Vergier.
Aux folios 121 vo et 122 (ro et vo), ainsi que dans les blancs laissés au bas de plusieurs pages dans la partie principale, ont été inscrites les mentions autographes de la réception d'un certain nombre de recteurs : Bartholomeus Plancus (1596), Joannes de Montaigne (1655), Joannes Verduron (1677), Andreas de Roueroles (1646), Henricus Devaut (1650), Johannes Seguin (1648), Stephanus Planque (1633), Petrus Joubertus (1621), Sebastianus Martinus (1606), Franciscus a Cruce (1608), Petrus Gariellus (1609), Jacobus Conte (1612), Honoratus Hugo (1601), Joannes Sartre (1626), Claudius Patris (1637), Natalis Fages (1642), Henricus Vallobscurius (1604), Petrus Planque (1628), Franciscus Planque (1629), Joannes de Trinquère (1643).
Au recto du fol. 1, qui a probablement servi pendant longtemps de couverture au manuscrit, se trouvent quelques lignes d'une écriture pâlie, effacée, à peu près illisible. On peut distinguer dans la marge les noms de deux recteurs : A. des Ferréol, F. A. Cruce. Le fol. 139 et dernier porte au recto une liste de conseillers, au verso le nom du recteur Guillelmus Calvetius. 1611.
Une numérotation moderne, faite à l'encre violette, va du no 1 au no 139. La partie principale du manuscrit a reçu, probablement peu après son exécution, une numérotation en chiffres romains qui va de I à LXXXXVII (les numéros LXXX à LXXXIX sont omis ; les feuillets correspondants LII et LIII manquent et la table cite des statuts portés au fol. LII). Cette numérotation ancienne a été continuée au delà de la partie principale et s'arrête au fol. CXXII (126) ; elle devait se poursuivre jusqu'à la fin du manuscrit et paraît avoir disparu vers la fin du volume, par suite de la rognure des feuillets, au moment de leur reliure.
Le fol. 17 ro ou fol. I ro présente une ornementation dont la finesse rappelle celle des œuvres des enlumineurs réputés de cette époque : une grande initiale ornée et des rinceaux couvrent la marge de fond et une partie des marges inférieure et supérieure ; sur le milieu de la marge inférieure se trouve une miniature, un peu détériorée, représentant un personnage, vêtu d'une robe rouge et coiffé d'un chapeau de cardinal, assis sur un siège et entouré d'auditeurs qu'il semble exhorter. A noter, en marge du fol. 65 vo, à l'encre noire, sur une banderole historiée se déroulant du haut en bas de la page, l'inscription, en grandes capitales : « Qualitas nobilium. »
On ne trouve dans les parties additionnelles, comme décoration, qu'une miniature, d'assez mauvaise facture, représentant les armoiries coloriées de Joannes Solatius, nommé docteur régent le 23 septembre 1581. Il n'y a dans cette partie du manuscrit qu'une rubrique, en rouge, soigneusement exécutée, celle du fol. 117 ro. Les autres pièces ont reçu, après coup, des titres écrits très rapidement, très abrégés, souvent erronés ; deux de ces titres sont écrits en français, celui du fol. 102 ro et celui du fol. 105 vo.
Provenance : Propriété de l'ancienne Université de droit de Montpellier jusqu'en 1793, le manuscrit passa à cette époque entre les mains du sr Castan, professeur de cette Université, qui le transmit à son héritier, M. Massilian, conseiller à la Cour royale. Il a été conservé jusque vers le dernier tiers du XIXe siècle, dans la bibliothèque de la famille Massilian. Vendu à cette époque par cette dernière, puis retrouvé, en 1881, par M. Vigié, doyen de la Faculté de droit de Montpellier, chez un antiquaire de cette ville, il a été définitivement acquis, cette même année, par la Bibliothèque Universitaire.
Autre support : Des éléments de décor du manuscrit ont été numérisés par l’IRHT. Ils sont consultables dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux.
Bibliographie :
Notice sur le Liber Rectorum, par Junius Castelnau. (Mém. de la Soc. archéol. de Montpellier, t. II, 1850). — Histoire de la commune de Montpellier, par A. Germain, t. III, Appendice. 1851. — Cartulaire de l'Université de Montpellier, t. I (1890). — Une copie manuscrite complète du Liber Rectorum fut exécutée au XVIIe siècle ; cette copie est actuellement déposée aux Archives départementales de l'Hérault.
Auteur : Université de Montpellier (1289-1970)
Oeuvre : Liber rectorum
Sujet : Calvet (Guillaume), recteur de Montpellier
Conte (Jacques), recteur de Montpellier
La Croix (François de), recteur de Montpellier
Des Ferréol (A.), recteur de Montpellier
Devaux (Henri), recteur de l'Université de Montpellier
Fages (Noël), recteur de Montpellier
Gariel, Pierre (1580-1670)
Hugo (Honoré), recteur de Montpellier
Joubert (Pierre), recteur de Montpellier
Martin (Sébastien), recteur de Montpellier
Montaigne (Jean de), recteur de Montpellier
Patris (Claudius), recteur de Montpellier
Plancus (Bartholomæus), recteur de Montpellier
Planque (Étienne), recteur de Montpellier
Planque (Pierre), recteur de Montpellier
Roverolles (André de), recteur de Montpellier
Sartre (Jean), recteur de Montpellier
Seguin (Jean), recteur de Montpellier
Solatius (Joannes), régent à Montpellier - Armoiries
Trinquère (Jean de), recteur de Montpellier
Vallobscurius (Henricus), recteur de Montpellier
Verduron (Jean), recteur de Montpellier
Armoiries

Rappels sur les conditions d'accès et d'utilisation des documents : Les collections patrimoniales sont accessibles sur justification d'une recherche.
Toute publication ou reproduction est soumise à autorisation.

Si vous voyez cette page, c'est probablement que vous utilisez un navigateur Web (ou une version) qui ne supporte par certaines normes Web.
Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou de choisir un navigateur comme Firefox.
Si le problème persiste, merci de nous informer en indiquant le nom et la version de votre navigateur à : https://stp.abes.fr/node/3?origine=calames/